Jump to content

The Beaver - Jodie Foster - 2011


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Dix ans plus tard Un Week-end en famille, Jodie Foster revient à la réalisation en dirigeant Mel Gibson, ici dans la peau d'un père de famille déprimé qui retrouve le goût de vivre grâce à une marionnette de Castor

Le film semble assez peu loufoque (contrairement à ce que l'affiche laisse entendre), le ton adopté est plutôt doux-amer...voire assez grave il faut croire.

 

DOSOWNS3jts

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
  • 3 weeks later...

J'ai tout simplement adoré ! Ça a marché d'un bout à l'autre sur moi. L'idée est vraiment cool, le film développe plein de trucs différents, sur plein de registres. C'est à la fois drôle, émouvant, parfois flippant même.. Mel Gibson est absolument génial, les persos secondaires sont plutôt touchants, le castor déchire ! Le film m'a parlé pour plein de raisons, à plein de niveaux... Je pense pas que tt le monde accrochera, mais gros gros coup de coeur en ce qui me concerne, sans doute ce que j'ai préféré cette année au cinéma ! J'ai même pas envie de trop développer, de sur-vendre le film, ou de trop en dire, mais c'était vraiment du tout bon, à tous les niveaux, un vrai bonheur !

Link to comment
Share on other sites

Mouais j'ai trouve que ca faisait un peu telefilm du mercredi apres-midi. A la fin, ca monte un peu d'un cran c'est vrai mais d'une maniere generale, je me suis un peu demande ou Foster voulait en venir. Je suis peut etre assez eloigne des considerations du film, ca doit jouer aussi.

Link to comment
Share on other sites

D'une part, je t'accorde que oui, Jodie n'est pas encore la plus grande réalisatrice du monde... C'est vrai que par moments, les transitions sont un peu maladroites, certaines histoires fonctionnent moins bien que d'autres (celle du fils et de sa copine est un peu laborieuse malgré qques bonnes idées).... D'autre part, je pense effectivement que l'appréciation du film dépend peut être de chacun, de ses problèmes, son vécu, etc... C'est pour ça aussi que je voulais pas "sur-vendre" le truc, je dis pas que c'est le plus grand film du monde, loin de là, juste que MOI j'ai adoré !

Link to comment
Share on other sites

J'étais parti pour aller voir Tree of Life mais je me suis déballonné, le Jeremie seal of approval ayant achevé de me convaincre d'éviter cette séance. 2h18 chais pas, ça me fout les jetons, j'attendrai le 1080p pour zapper les passages chiants.

 

Du coup j'ai vu the Beaver, qui dure 90 minutes, et c'était très bien, un vrai film taillé sur mesure par Jodie Foster pour son copain Mel, un peu comme JCVD pour janclod ou Taxi 4 pour Samy.

Touchant juste ce qu'il faut, évitant (à peu près) le pathos trop appuyé, excellemment interprété par Mel Gibson qui a mis ses tics faciaux de côté pour une fois, mis en scène de façon parfaitement passe-partout pour pas non plus se fatiguer le ciboulot.

 

Nan vraiment très bien pour un dimanche matin.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
D'une part, je t'accorde que oui, Jodie n'est pas encore la plus grande réalisatrice du monde... C'est vrai que par moments, les transitions sont un peu maladroites, certaines histoires fonctionnent moins bien que d'autres (celle du fils et de sa copine est un peu laborieuse malgré qques bonnes idées).... D'autre part, je pense effectivement que l'appréciation du film dépend peut être de chacun, de ses problèmes, son vécu, etc... C'est pour ça aussi que je voulais pas "sur-vendre" le truc, je dis pas que c'est le plus grand film du monde, loin de là, juste que MOI j'ai adoré !

d'accord avec toi sur les transitions un peu branlante ... et j'ai aussi beaucoup apprécié le film. Il m'a touché et comme tu dis cela Gibson vraiment excellent. J'espère que ça va le remettre sur de bonnes rails...

Link to comment
Share on other sites

  • 11 months later...

C'est vrai que c'est loin d'être le plus grand film du monde mais, comme dit plus haut, il y a dedans (pour peu qu'on soit sensible au sujet) quelque chose qui parle, qui touche, qui sonne juste.

 

Après, je comprends tout à fait qu'on puisse y être insensible mais l'ensemble a l'intelligence d'être court, de ne pas trop appuyer sur le pathos, d'éviter le happy-end facile.

 

Gibson est génial, comme souvent (faut dire qu'on croirait le rôle écrit exprès pour lui) mais la vraie révélation, c'est le castor qui déchire tout - et que j'attends avec impatience de voir dans d'autres films.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Un film dont je ne sais pas quoi penser.

J'ai aimé comment les événements ont tourné, ça change un peu, je veux dire dans un film de ce calibre avec des stars (parce qu'il doit y avoir des films indés qui évitent les grosses ficelles aussi).

C'est très bien interprété et mis en scène mais au bout de 3 jours je n'arrive toujours pas à être touché alors que la dépression je connais un peu.

Peut être que ça arrivera plus tard.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...