Jump to content

The Dark Knight Rises - Chris Nolan, 2012


Kerozene
 Share

Recommended Posts

  • Replies 196
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Taxi ça surfrappe. Y'a de bonnes répliques ("on est là comme deux cons à atendre qu'un insomniaque aille se coucher"), le duo Diefenthal/Nacery marche bien, Bernard Farcy est noté AA+ par Moody's (le triple A sera pour les suivants, où il défonce tout) et surtout, il y a le running gag de Nacery qui arrive jamais à baiser Cotillard et qui fini en guise de climax par la saillir dans un placard. La classe à la française.

Link to comment
Share on other sites

Bah sinon le Batman, je l'ai trouvé un peu pourri. Me suis pas fait chier non plus, mais plus j'y repense, plus je trouve qu'il n'y a rien, dans ce film. Le scénar, aussi bien l'intrigue que les persos, est plein de trucs nazes et assez petit, Batman est présent 10 minutes, y a un état d'esprit un peu puant qui se dégage du film au final... Comme pour le précédent, la première moitié est tout à fait honorable, mais alors tout se casse la gueule dans la deuxième. Reste deux types, avec chacun une sacrée paire de balloches, et qui n'hésitent pas à venir les frotter à l'écran: Michael Caine et Hans Zimmer. Les seuls moments émouvants du film sont dûs au premier, et sans la zik du second, on n'aurait aucun moment un peu épique pour nous faire frissonner.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour tes lumières ! Désormais, ce message, signifie-t-il qu'il compare son personnage dans Assassin(s) avec celui du taré de Denver (le dernier d.. J'arrête.. ) ??

 

comme il le dit dans son film un jeune mec "ni bon ni mauvais juste influençable" qui passe à l'acte en prenant les armes par désoeuvrement...

Link to comment
Share on other sites

Taxi ça surfrappe. Y'a de bonnes répliques ("on est là comme deux cons à atendre qu'un insomniaque aille se coucher"), le duo Diefenthal/Nacery marche bien, Bernard Farcy est noté AA+ par Moody's (le triple A sera pour les suivants, où il défonce tout) et surtout, il y a le running gag de Nacery qui arrive jamais à baiser Cotillard et qui fini en guise de climax par la saillir dans un placard. La classe à la française.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bon bah moi j'ai adoré, alors que plein de fois j'ai failli me facepalmer devant autant de jemenfoutisme scénaristique et narratif. J'aurai réellement bien pris une grosse demi heure en plus pour etoffer le personnage de Bane, son coté nemesis imbattable, ainsi que l'anarchie provoquée dans Gotham.

Pour ma part, ça conclue bien la trilogie (si on prend la fin comme un reve d'Alfred)

 

Et Anne Hataway, je l'ai trouvé étonnante. En plus d'etre méchamment sexy.

Link to comment
Share on other sites

Spoiler sur la fin

je ne suis pas sûr qu'Alfred ait la berlue à la fin. Batman a été éduqué par la ligue des ombres pour être capable de disparaître à volonté, ce qu'il fait constamment. En plus il est joué par un des magiciens du Prestige, faut pas l'oublier. Et on nous dit clairement que Bruce Wayne avait résolu le problème de l'auto-pilote depuis 6 mois.

 

Il a tué Batman, mais ils ont enterré Bruce Wayne, qui lui n'est pas mort.

 

De toute façon, à quoi ça ressemblerait d'avoir Robin sans Batman ?

 

Link to comment
Share on other sites

Ce que tu dis me rappelle combien on a là un film qui flingue lui-même les enjeux qu'ils posent:

 

Batman se sacrifie...ah ben non il a réparé l'auto-pilote un soir où y avait rien à la télé!

Bane mène une révolution sociale (putain d'idée, en passant, comme celle de ses hommes 100% dévoués, et aucune des deux n'est exploitée)... ah ben non on s'en fout, c'est juste pour passer le temps, de toute façon 5 mois après il va tuer tout le monde! (gneu)

On a bloqué le détonateur de la bombe, yeah! Ah ben non, de toute façon, même sans détonnateur, la bombe va exploser d'elle même 11 minutes plus tard!! ON A GAGNE 11 MINUTES, LES GARS!! (gneu, gneu et re gneu)

 

Link to comment
Share on other sites

Taxi ça surfrappe. Y'a de bonnes répliques ("on est là comme deux cons à atendre qu'un insomniaque aille se coucher"), le duo Diefenthal/Nacery marche bien, Bernard Farcy est noté AA+ par Moody's (le triple A sera pour les suivants, où il défonce tout) et surtout, il y a le running gag de Nacery qui arrive jamais à baiser Cotillard et qui fini en guise de climax par la saillir dans un placard. La classe à la française.

Chapeau l'artiste ! j'en ai presque oublié que c'était de Taxi dont tu parlais Pour revenir à ce batman : c'est finalement plus ma curiosité face à ces avis partagés qui me donne envie de voir ce métrage..

Link to comment
Share on other sites

J'ai bien aime. J'ai enfin ressenti avec celui-la cette tension du slip que tout le monde a part moi avait vecu avec The Dark Knight. Bon ca vient aussi du genre exploite ici qui s'approche plus de l'actioner pur (Bane ferait un bon mechant dans un Die Hard) que du polar, qui est deja plus ma tasse de the en regle generale. La boucle commencee avec Batman Begins est bouclee, je suis content que Nolan s'en soit preoccupe. Comme toujours chez Nolan, les acteurs sont tous au top meme pour les persos extremement secondaires : ca renforce par example les scenes avec Joseph Gordon Levitt qui auraient pu etre completement foireuses. Alors okay, ca se prend moins la tete que TDK, mais on gagne en efficacite ce qu'on perd en plages de dialogues hyper redondantes (seul point un peu relou, toutes les scenes interminables dans la prison au bout du monde).

 

Ah sinon j'ai presque envie de porter plainte contre Hans Zimmer. J'aime bien son score, mais il m'a ruine les tympas pendant 2h45. J'ai envie d'aller le revoir en IMAX, mais j'ai peur de perdre l'ouie completement.

Link to comment
Share on other sites

Bon, déjà, avant de développer sur le film, je dirais ceci :

 

TOM HARDY

 

Sinon le film. J'ai bien aimé. Mais je trouve quand même ça deux bons crans en dessous du précédent (faut dire que la barre était haute à mes yeux du moins). Le traitement des persos est un peu inégal, les scènes d'action sont pas toutes géniales, y a quand même un bon gros creux en milieu de film. A côté de ça, j'ai suivi le tout avec plaisir, me suis laissé promener sans mal, et le dernier quart d'heure m'a vraiment emballé, trouvant enfin le souffle que le reste du film n'avait pas toujours. Bane défonce tout, je veux me chopper son masque pour me déguiser en soirée. Anne Hattaway a un perso intéressant, Joseph Gordon machin aussi, le reste n'est pas mal non plus. Il y a plein de bonnes idées un peu éparpillées et mélangées avec des trucs bp plus quelconques, ce qui laisse une impression bizarre... Mais bon, globalement, si on oublie la grosse attente (légitime) qu'on pouvait avoir, ça reste du bon boulot, un vrai plaisir de blockbuster estival, et ça boucle très honorablement la trilogie. Juste, c'est pas forcément du niveau des meilleurs Nolan, et donc un "léger" sentiment de frustration, mais que j'oublierai vite pour retenir toutes les bonnes choses que le film m'a offert !

Link to comment
Share on other sites

Moi j'ai bien aimé aussi. Ca m'a pas bluffé, y'a pas de scènes mémorables, y'a des trous de scénario ou des facilités un peu énaurmes, mais sinon j'ai pas senti les presque 3h, et même si la fin manque de couilles, bah ça le fait.

 

Et c'est toujours mieux pour moi que Begins, que je n'aime décidément pas du tout

Link to comment
Share on other sites

Mon enthousiasme est aussi pas mal tempéré du fait que je n'aime pas Nolan à la base...mais idem que Prodigy au final : je rajouterais que le plan final fout bien la banane quand même

suis-je le seul à y avoir penser dès qu'on cerne l'admiration du personnage de Gordon-Levitt pour Batman ?

.

 

Bane fait bien passer le Joker pour un petit rigolo

bien que le twist sur Cotillard calme relativement le jeu

et on a rarerement perçu Batman aussi lointain et vulnérable.

Très bonne surprise pour Hattaway (qui avait auditionné pour une Harley Quinn qu'on ne verra finalement jamais ), on a droit à un travail similaire à celui des deux Jokers : là où celle de Burton était une folle furieuse à l'érotisme vénéneux, celle de Nolan est une cambrioleuse talentueuse et classieuse. Bien vu.

Link to comment
Share on other sites

Bien aimé également. Alors ouais le traitement des personnages est assez inégal. Je n'ai eu rien à foutre de Catwoman et Batman/Bruce Wayne m'a semblé plutôt antipathique à ne rien branler de tout le film. Et le titre n'est pas mensonger, il rises deux fois dans le film, passant de vieux squelette à musculature de rêve en une poignée de plans, bof quand même.

 

Après, il y a BAAAAAAAAAANE joué par Tom Hardy qui ne déçoit toujours pas . Il suffit d'un regard pour voir que quelque chose de mauvais va se passer. Son masque et sa gueule font flipper, sa grosse voix qui résonne encore plus. Je l'adore, surtout avec son manteau on a l'impression qu'il sort d'un post-nuke (il m'a même rappelé Humungus, ça veut rien dire mais voila, ça m'a fait plaisir). Il est encore plus nihiliste que The dark knight avec plus de morts qui viennent sans prévenir et sans montrer d'empathie. Un mec meurt et on passe à autre chose, ce n'est devenu qu'un bout de viande comme un autre. Et il ne fait pas les choses à moitié, ça va encore plus loin dans la méchanceté dans ce troisième opus. Après une menace avec un réacteur, une ville où les habitants pétaient les plombs, là c'est carrément un Escape from Gotham sous la neige et anarchiste, ça fait plaisir.

Link to comment
Share on other sites

Bon je ne voulais pas y aller, mais finalement j'ai vu DARK KNIGHT RISES, ah, ah, hier matin j'ai en effet trouvé sur mon parking une carte Pathé 5 places, yeah !...

 

Problème le nombre de places restantes n'est pas indiqué dessus, donc pour me mettre dans l'esprit du film tel un Double-Face improbable j'ai décidé de m'en remettre au hasard, si ça passe je rentre, sinon je repars, car je ne paye que si j'y crois totalement (pas pour le prix mais au ciné il faut supporter les gens, notamment cette ribambelle de débiles mentaux qu'on appelle "parents" et qui emmènent leurs gosses de cinq ans voir CA )

 

Donc j'ai vu DARK KNIGHT RISES, mais je réserve mon humble avis, dérisoire en face du nouveau défi qui m'attend demain : il reste deux places et la carte est valable jusqu'au 3 août seulement, mais 3 août inclus ou seulement 2 août à minuit, ah, ah ?...

 

Un nouveau coup de poker digne de moi, donc j'y retourne demain pour enchaîner REBELLE en 3D (je crois que je vais regretter les parents...) et LES KAIRA ensuite, ou RIEN...

 

"Entre la souffrance et le néant, je choisis la souffrance" (FERRIS BUELLER)

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...