Jump to content

Rango (2011) Gore Verbinski


NickLezob
 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...

Et ben putain

 

La ba me faisait un peu peur mais ça va plus loin qu'une simple parodie/hommage à Django (et aux westerns ritals de l'époque). Il y a des trucs surréalistes et absurdes que je ne m'attendais pas à trouver la (EL Topo?). J'ai l'impression que ça s'adresse plus à des trentenaires (et+) en quête d'un film à moitié barge qui recycle tout un pan du cinéma populaire de la grande époque qu'à des gamins qui risquent de se faire chier. Surtout que mal de trucs pas classes risquent de les faire flipper (le tatou coupé en deux, l'oiseau dont la tronche est traversée d'une flêche mais que ça n'a pas l'air de gêner plus que ça, les taupes rednecks qui semblent sortir de la Colline a des yeux...)

 

Avec une direction artistique à tomber, étonnante par ses choix d'un gout parfois douteux mais parfaitement assumée (certaines bestioles ont des têtes pas possibles genre peluches seventies). C'est visuellement incroyable, rien que pour ça ça vaut le coup de le voir. Le score "Morriconien" est tout aussi excellent.

 

Je suis pas super fan des Pirates des Caraibes qui ont tendance à me gonfler mais l'a j'avoue que , c'était drôle, bizarre, tripant, plutôt inattendu, je vais surement y retourner...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Et ben putain

 

La ba me faisait un peu peur mais ça va plus loin qu'une simple parodie/hommage à Django (et aux westerns ritals de l'époque). Il y a des trucs surréalistes et absurdes que je ne m'attendais pas à trouver la (EL Topo?). J'ai l'impression que ça s'adresse plus à des trentenaires (et+) en quête d'un film à moitié barge qui recycle tout un pan du cinéma populaire de la grande époque qu'à des gamins qui risquent de se faire chier. Surtout que mal de trucs pas classes risquent de les faire flipper (le tatou coupé en deux, l'oiseau dont la tronche est traversée d'une flêche mais que ça n'a pas l'air de gêner plus que ça, les taupes rednecks qui semblent sortir de la Colline a des yeux...)

 

Avec une direction artistique à tomber, étonnante par ses choix d'un gout parfois douteux mais parfaitement assumée (certaines bestioles ont des têtes pas possibles genre peluches seventies). C'est visuellement incroyable, rien que pour ça ça vaut le coup de le voir. Le score "Morriconien" est tout aussi excellent.

 

Je suis pas super fan des Pirates des Caraibes qui ont tendance à me gonfler mais l'a j'avoue que , c'était drôle, bizarre, tripant, plutôt inattendu, je vais surement y retourner...

 

 

pour moi aussi:

 

les affiches me donnaient pas spécialement envie, mais les bons echos ici m'ont motivé (et puis il n'y a pas grand chose d'autre faut dire), et c'est vraiment très bien

Link to comment
Share on other sites

bon si Nick dit que ça pèse ça me convainc tout de suite, les Pirates aussi m'ont gavé et pareil la BA me laissait de marbre mais l'affiche avec le poisson m'intriguait quand même.

 

par contre je le verrais en VF car perso un film d'animation en VOST ça passe pas, lire les st et louper les animations ça j'aime pas.

Et puis Johnny Depp, I don't give a fuck.

Link to comment
Share on other sites

Alors oui c'est bien bien cool, techniquement hallucinant et pour peu qu'on soit un peu amateur de western, "Rango" sait nous carresser dans le sens du poil: la scène où Rango arrive dans le saloon la première fois est fascinante, il y a la musique, les caméos improbables, les décors, les personnages de gueules pétées, un certain goût pour la cruauté... ma gamine de 4 ans a rien pigé et elle s'est fait chier, la grande a été plus réceptive, mais de manière générale je pense que les adultes ont plus pris leur pied que les enfants. Un petit bémole en ce qui concerne le scénario, la première demi-heure est tellement réussie et originale que le reste peine un peu à se mettre à niveau du fait d'une intrigue un poil trop convenue... mais c'est un western après tout, et tous les westerns du monde ou presque tournent autour des 3 mêmes intrigues de base donc finalement c'est plutôt logique....

Link to comment
Share on other sites

C'est très beau mais ça va pas pisser très loin, ce qui est peut-être (et ce que je dis est purement subjectif) la marque de fabrique de Verbinski.

 

Johnny Depp fait son Johnny Depp, le scénario c'est western + postmodernisme : y a des références à des trucs qui font des références à des trucs qui étaient en décalage avec d'autres trucs.

 

 

Genre au tout début y a Rango le lézard joué par Johnny Depp qui a une chemise à fleur comme celle de Las Vegas parano où y avait une scène d'hallu avec des lézards, et il se fait renverser par la bagnole d'Hunter Thompson telle qu'elle est dans Las Vegas Parano

 

Ou le cameo de Clint Eastwood doublé par Timothy Oliphant. Ou les Walkyries jouées au banjo pendant l'attaque des chauve-souris.

 

Le maire m'a fait penser à Gary Oldman dans the book of eli qui était déjà un cliché de maire de ville western.

 

 

Ce côté post-moderne me fait franchement chier, et perso le début m'a pas fait tripper du tout : c'est pas la peine de se la jouer Pirandello pour finir sur un western hyper banal avec propriétaire terrien, et ranch qui est le dernier à acheter avant la construction du grand projet.

 

Ce qui fait que le film reste bien, c'est que Verbinski est un bon réalisateur qui sait faire les choses : les scènes d'actions sont super biens, y a des gags qui fonctionnent à peu près bien, et les taupes façon colline à des yeux pèsent lourd (enfin pour un adulte, pour un gamin je sais pas).

 

Enfin bref, j'ai trouvé ça ce qui est déjà positif car je n'aime pas vraiment les pirates des caraïbes.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

MEGA

 

et surtout poutrancière !

 

Techniquement, c'est hallucinant !

Et le film reste fun, référentiel sans en faire des tonnes, et passionnant de bout en bout.

 

Interdit aux gamins, mais pour fan de western.

Link to comment
Share on other sites

Pareil que Nico

C'est un gros claquage de beignet des familles.

 

Déjà visuellement c'est le plus beau film en CGI que j'ai pus voir, a des moments avec le nico on en revenait pas.

 

Et puis c'est juste supra décalé et drôle en diable.

 

Une bonne grosse baffe qui mets la patate et rattrape les bandes annonces moisis qu'on a pus voir avant le film (genre Rio ...)

Link to comment
Share on other sites

crap ça a l'air faisandé Rio?

je dois emmener le neveu le voir dans 15 jours... j'ai pas envie de me retaper un Percy Jackson.

 

Rango ça passerait pour un môme de 10 ans?

Pour un minot de 10 ans, peut-être.

Mais faut avouer que visuellement, c'est quand même de l'anti Disney/Pixar: y'a des bestioles qu'on croirait issues des Feebles de Jackson ! Et des passages très films d'horreur (les taupes, les cactus, le grand méchant qui devrait effrayer les plus petits et ceux qui n'aiment pas les serpents).

Et puis, j'ai peur que le film lui passe un peu au-dessus de la tête, si l'intrigue est simple, y'a quand même des passages totalement barges (les parisiens prout prout comme Cyril diront "décalés" pour faire genre...).

 

A voir en VO quand même, malgré les sous-titres, mais rien que pour les accents texans et le show Johnny Depp (dont je ne suis plus aussi fan qu'avant pourtant).

 

et moi j'ai trouvé ça sympa la bande annonce de Rio, ça risque de pas pêter bien haut mais ça devrait remplir gentiment son office. Et ça a permis à Cyril de placer un super jeu de mots !

Link to comment
Share on other sites

Rango ça passerait pour un môme de 10 ans?

 

Mes gamines ont 4 et 7.... la petite s'est emmerdé, la grande a trouvé ça chouette....

Niveau trouille, la petite a été impressionnée, la grande a très bien géré.

Mais sur les trois, c'est moi qui me suis le plus marré.

Donc oui, n'hésite pas à emmener le gamin, dans le pire des cas t'as l'alibi du dessin animé et d'une salle remplie de gosses

Link to comment
Share on other sites

Rango c'est postmoderne.

 

Y a un lézard avec le cou dessiné comme la couverture du livre de fear and loathing in las vegas, avec la même chemise, joué par Johnny Depp, qui se demande qui il est, joue des pièces Shakespeariennes avec ses poupées, puis se fait renverser par Hunter Thompson et son avocat.

 

J'en peux plus.

Link to comment
Share on other sites

Le film est quand même phénoménal techniquement, c'est les plus belles textures de bestioles que j'ai vu dans le genre (les écailles du tatou et les poils du ... machin à poils, chais pas ce que c'était).

 

Sinon le truc est quand même bien décalé, les gamins peuvent peut être un peu rigoler mais les personnages sont trop bizarres pour des mômes je pense, sauf pour ceux des membres de ce forum qui ont dû récupérer les chromosomes dégénérés de leurs parents.

 

Tout à l'heure j'ai vu la BA de Kung-Fu Panda et ça faisait bien pitié en comparaison.

Link to comment
Share on other sites

Le debut et la fin sont tres excellents a tous les niveaux, mais au milieu je dois dire que je me suis fait un peu chier, du coup ca ne m'a pas claque le beignet comme j'aurais voulu. Gore Verbinski n'est pas un manche, et on sent bien que ca a pris un sacre bout de temps pour monter le projet. Je pense aussi aux animateurs qui, on le voit bien, ont mis tout leur coeur sur le projet tellement on approche de la perfection des Pixars malgre une equipe sans doute plus reduite et une sacree prise de risque.

 

Outre le cameo de Duke et Gonzo, il y a aussi le poisson qui vole qui fait reference a Arizona Dream. Du coup je suis curieux de voir s'il y avait d'autres clins d'oeil a Depp plus discrets autre part dans le film.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...