Jump to content

Le père noël est une ordure - Jean Marie Poiré - 1982


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Revu sur un coup de tête comme ça : ça faisait un bout de temps et ouf, ça fait foutrement du bien

 

On aura beau dire, c'est quand même le chef d'oeuvre des Splendid, et un spectacle sans équivalent dans le cinéma français. La recette est simple (un gros bordel dans un appart le soir de Noël), le film s'extirpe comme il peut de son alter ego théâtral (la séquence dans la pharmacie ou le zoo) et ça fonctionne d'un bout à l'autre. On a beau en souper tous les ans, c'est loin d'être aussi degeu que les gâteaux de Preskovic

Ce qui m'a frappé à la nouvelle vision, c'est non seulement l'efficacité constante des gags (jamais surlignés grossièrement par la mise en scène) mais surtout la méchanceté absolue de l'ensemble : TOUT LE MONDE en prend plein la gueule et les personnages sont vraiment tâches : faible (Thérèse), psychopathe (Felix), hystérique (Clavier), homophobe (Pierre), stupide (Zezette)...

Et c'est surtout franchement immoral : on y charcute un pauvre plombier et tout le monde s'en tire comme si rien n'était (la fin voulue par Poiré va dans ce sens mais paraît bien trop ouverte à mon goût).

Tout le casting est monstrueux, de la petit voix de Blanc à Clavier, quand même dans son meilleur rôle avant toutes ses Jacquouilleries ("Un petit poisson, un petit oiseau..." ), et les répliques sont tordantes jusque dans leurs moindres détails syntaxiques.

 

- Qu'est ce qui vous arrive vous ?

- Vous m'avez ruiné le nez pauv'con !

- Soyez polis ! On vous rend service !!

Link to comment
Share on other sites

c'est marrant je l'ai revu y a quelques jours en double séance avec le diner de con. C'est merveilleusement passé. les répliques tiennent toujours la route malgré leur reprise jusqu'à la nausées dans les émissions de variétés aux mini-livres de répliques. Perso, je retiens la famille de Clavier à table qui l'interpelle en coeur d'un joyeux "Bronson avec nous, Bronson avec nous!!"

Et le duel Balasko/Blanc est anthologique même si on entend que Balasko "Insultez nous nous sommes là pour ça,Vous en étiez à peau de couille?". Au passage je me suis surpris à la trouver attirante

Link to comment
Share on other sites

Elle était maigre et bronzée, c'est difficile à imaginer...j'oublie parfois aussi que c'est elle

Mais je confirme, les repliques les plus "cultes" ne sont pas celles qui me font le plus rire

 

Donnez moi un morceau de cette chose longue et molle...

 

Tout ça parce que vous êtes coincés dans votre univers moral de merde...vous êtes myope des yeux, myope du coeur et myope du cul !!

Link to comment
Share on other sites

Le Père Noël est une ordure a été projeté à Lausanne le 23 décembre comme film de Noël de la Cinémathèque suisse dans une salle rachetée par la ville. Devant - l'entrée était gratuite sur simple inscription par email mais tout de même - 867 spectateurs, soit la salle pleine qui se trouve être la plus grande salle en activité de Suisse. Salle qui date de 1929, rénovée dans les années cinquante.

 

C'est grâce à une copie de la Cinémathèque française, qui eux savent conserver les chefs-d'oeuvre, que nous avons pu assister à cette tordante projection un peu rosée et donc invraisemblablement empreint de l'ambiance d'époque. Je fais partie des fans, il va sans dire.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...