Aller au contenu

Detention - Joseph Kahn - 2011


Messages recommandés

  • Réponses 53
  • Created
  • Dernière réponse
  • 7 months later...
  • 1 month later...

C'est marrant parce qu'en voyant le film je me disais justement que ça ressemblait à Kaboom mais en plus tout.

 

Kaboom, c'était mignon, on sentait qu'Araki avait un concept, qu'il s'en satisfaisait et que la fin, bon, bah fallait un truc. Joseph Kahn, lui il remplit le film à bloc de n'importe quoi dans tous les sens, il enlève les nichons et les trucs pds (enfin pas tout) et le reste c'est : des références nineties à fond les ballons, des retournements de situation what the fuck, un rythme de dingue, du gore débile, des références à cinq milliards de films récents ou pas.

 

Pour moi, un grand coup dans le PIFFF.

 

Edit : élément important pour comprendre le film.

 

A 18 ans, en 1990, Joseph Kahn faisait ça avec ses amis du lycée :

 

U9_ffA5ePdI

 

 

Après il a fait ça

 

 

6M6samPEMpM

 

 

Gc4NTe5O488

 

Et enfin il a fait ça

 

G_sBOsh-vyI&ob=av3n

 

et ça

 

rMqayQ-U74s&list=PL997C3C6ACB79F7AA&index=47

 

Comment on peut peser plus que ça ?

 

C'est juste pas possible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...
  • 3 weeks later...

Une des séances les plus WTF de ces dernières années pour ma part. Je me suis rarement autant poilé devant un film. C'est de l'ultra-nawak gavé de références à tout va, qu'elles soient musicales, cinéphiliques, etc.

 

Si ca sort en DVD, j'achète direct ! (et si ça sort en salle, j'y retourne direct).

 

Culte !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Joseph Kahn a un style qui me plait, c'est très portnawak et pas question de se reposer sur une idée que dans la seconde qui suit on s'en prend une autre dans la gueule. Très étonnant qu'un rythme pareil puisse tenir sur une heure et demi et visuellement c'est très beau. Très très très excentrique en restant également très original ça pourrait donner un film qui atomise tout ce qui est atomisable. Malheureusement ça ne l'est pas pour moi. Au bout d'un quart d'heure je saturais. Ce film c'est comme une plongée en apnée, appréciable à fond mais j'ai eu besoin de remonter à la surface car je n'en pouvais plus à certains passages. Surtout que les idées ne sont pas toujours tops et c'est assez inégal au bout du compte. Et je suis déçu d'être déçu parce qu'un film j'ai très envie de l'aimer.

 

Je préfère Torque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...

C'est pas très digeste on est d'accord (un peu comme un Scott Pilgrim en moins maîtrisé), mais ça fait quand même grave plaisir de voir un truc aussi WTF

Rien que pour le travelling circulaire qui passe de décennies en décennies

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...