Jump to content

The Fighter - David O. Russell (2010)


Steve
 Share

Recommended Posts

 

Micky Ward est un jeune boxeur dont la carrière stagne. Il va rencontrer Charlene, une femme au caractère bien trempé, qui va l'aider à s'affranchir de l'influence négative de sa mère, qui gère maladroitement sa carrière, et de ses sœurs envahissantes.

Son demi-frère Dicky Eklund, lui, a connu la gloire sur le ring, il y a bien longtemps. C’était avant qu’il ne sombre dans la drogue, avant son séjour en prison.

Entre le sportif en quête d’un second souffle et l’ex-toxico, il y a longtemps que le courant ne passe plus. Trop de non-dits, d’échecs et de souffrances. Pourtant, parfois, les hommes changent, et Micky et Dicky vont peut-être avoir ensemble, la chance de réussir ce qu’ils ont raté chacun de leur côté…

 

A lire le pitch, je m'attendais a un film calibre Weinsein style, a base de drame sportif "based on a true story", l'outsider a qui on donne une seconde chance, et patati patata, performances a Oscar, etc...

 

Et ben j'ai eu ca, mais curieusement, c'est quand meme tres plaisant. Melissa Leo et Bale sont parfaits, Wahlberg et Adams font leur jeu habituel et ne sont particulierement eblouissants (a part Marky bluffant dans ses combats de boxe), mais David O. Russell a quand meme un certain talent pour rythmer tout cette affaire. C'est pas Ron Howard quoi. Et en fait, je crois que j'aime bien la boxe, car a chaque fois que je vois des matchs dans ce genre de film, je suis completement happe.

 

Hwv7kT9P0mg

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Plutôt sympa, en effet. Le début m'a un peu gavé, j'ai eu du mal à rentrer dans le film. Tout le background, la famille, les gens du bled, j'ai trouvé ça un peu lourdaud, parfois même pénible. Puis, petit à petit, on commence à rentrer dans le film, le perso de Wahlberg commence à prendre de l'épaisseur et la relation avec le frère apporte un certain équilibre au film. Certaines idées sont assez finement traitées, les combats sont bien, on finit par s'attacher à tout ce petit monde. Et le final est vraiment réussi et finit par emporter le morceau. Pas le film du siècle, mais un bon moment quand même !

Link to comment
Share on other sites

mouais sans plus, un happy end ou un unhappy end ça aurait été pareil parce que finalement y'a pas grand chose à se foutre sous la dent, la rédemption on a déjà vu, les tensions ont a déjà vu, etc... bref tout est du déjà vu. Mais finalement on regarde le film sans se faire chier.

Ce que je retiens surtout c'est la perf de Bale qui est juste hallucinante, j'aurais aimé un truc encore plus profond avec ce personnage.

 

Maintenant c'est marrant je regarde l'UFC et les mecs à 30 ans ont encore 10 ans devant eux pour devenir champion et faire des combats de haute volée, c'est triste quand même de voir que la boxe anglaise est presque un sport de seconde zone maintenant aux USA. Les combats de MMA (mixed martial arts) ont pris le dessus.

C'est ce à quoi m'a fait penser le film, à une époque révolue, ça renforce son coté pourri.

 

putain la tronche des soeurs en voyant le film tu te dis "merde c'est pas du maquillage, y'a des femmes comme ça!!" et pis tu vois le spot du générique de fin et tu te dis "ok, y'a pas que les soeurs, mais elles n'ont pas pris des coups dans la gueule"

Link to comment
Share on other sites

j'ai vraiment beaucoup aimé ! effectivement sans surprise, mais le thème central du film que j'ai retenu m'a vraiment ému : à savoir comment votre entourage peut vous faire chier en vous donnant son avis sur tout et ce sincèrement pour votre bien, mais l'entourage c'est pas lui qui se prend les coups dans la gueule sur le ring.

 

j'ai trouvé que c'était emmené avec style, ya quelques moments bien fun grâce à Christian Bale, et j'étais bien pris dans les combats. Bref très bon film, même meilleur kiffage en salle de l'année pour moi (bon, sachant que j'ai du voir 4 films en salles...)

Link to comment
Share on other sites

Perso j'ai trouvé ça horrible, scénar' vu et revu en dix fois mieux dans les Rocky, combats de boxe nuls, mais alors à un point (je pare en plan-séquence pendant trois rounds, je mets un coup au foie et l'autre s'écroule, jamais vu ça, c'est vraiment le même qui a fait LES ROIS DU DESERT ?!?...), bref c'est pas un film sur la boxe mais sur cette famille insupportable dont on a envie de foutre des baffes à tous les membres tellement ils sont insupportables, un film à Oscar avec "performance" bonus (suivez mon regard) qui n'apporte rien...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je l'ai plus apprécié que lors du visionnage en salle, non que se soient entre-temps évaporées la brouette de clichés ou la "finesse" des interprétations calibrées pour les Oscars de Christian Bale et Melissa Leo (ça n'a d'ailleurs pas loupé).

 

Mais l'ensemble, assez sobre, évite finalement de trop patauger dans le pathos et affiche une modestie qui le rend attachant.

Même si on peut regretter que O. Russell, d'habitude si flamboyant, se soit à ce point retenu dans sa mise en scène - et y avait pourtant de quoi faire, à suivre les interventions (dans les bonus du dvd) des "vrais" protagonistes de l'histoire...

Link to comment
Share on other sites

Je ne pense pas que ce soit de la retenue, c'était une commande comme on l'a appris ensuite et il n'en avait rien à faire de ce film, et comment peut-il être sobre et modeste avec Day Lewis et sa mère qui en font des tonnes tout le long ?... Bref son seul point fort est d'être sorti avant Warrior

Link to comment
Share on other sites

Lequel Warrior n'hésite aucunement, lui, à également empiler les clichés et, en plus, se rouler dans la pathos tel un cochon dans sa fange (même si le réal est paradoxalement plus enthousiasmante qu'ici).

Et Hardy, c'est pas non plus l'interprète le plus subtil de la Terre...

 

C'est con, en combinant les qualités des deux films, y avait de quoi faire quelque chose de franchement sympa...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Plutôt sympa comme film, merci à la mise en scène efficace de O'Russell et à une bande son rock'n roll passe partout, mais c'est effectivement la perfo de Bale qui épate et qui offre au film son atout principal. Pour le reste... le portrait de la famille de tordus est assez poilant, en particulier les frangines moches qui braillent comme des hyènes, et une page intéressante de l'histoire d'un sport dont je n'ai finalement pas grand chose à cirer.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...