Aller au contenu

Attack the block - Joe Cornish - 2011


Messages recommandés

About a teen gang in South London defending their block from an alien invasion.

 

cD0gm7dHKKc

 

Shaun of the Aliens VS La Horde (pour le côté banlieue), pourquoi pas ?

 

Les membres d’un petit gang s’apprêtent à combattre une invasion extraterrestre, suite à un crash de météorites aliens dans le quartier, et transforment la tour squattée en bunker. Persuadés qu’avec deux trois motos et quelques flingues, les bestioles déguerpiront, les petits gars vont déchanter devant des créatures bien plus grosses qu’elles n’en avaient l’air.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Empire dit que c'est un des films majeurs de l'année. Mais peut-on faire confiance aux perfides albions ? Surtout que dès que le duo Pegg / Frost est impliqué, même de loin (que Frost ici, et apparemment c'est plus un caméo qu'un vrai rôle, contrairement à ce que vend la bande annonce), ils sont pas très objectifs.

 

N'empêche que sur le principe, c'est exactement le film que j'avais envie de voir en voyant Skyline. J'espère ne pas encore être déçu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

Bin moi j'ai vachement aimé (mais cette grosse pute de Tanzi non, donc je post mon gentil avis avant qu'il poste son mechant commentaire)

 

Donc c'est clairement pti con de banlieue VS Alien et c'est tout.

Mais par contre c'est fichtrement bien mis en scène, y a pas trop de thune et ca se voit, mais pour autant ça fait pas cheap, Cornish arrive a bien exploiter les limites de son budget et ca fait jamais Z

 

La musique surfrappe, mélange electro/hip hop qui relance constamment le film et accompagne l'action.

 

Le look des aliens est juste mortel, ça fait du bien de voir un peu de nouveauté de design sur ce type de film, on doit tout ça au petit génie de Double Negative qui ont fait les SPFX des films gravitant autour de Pegg/Wright/Frost et ceux bluffant de Children Of Men.

 

Y a des idées de scénario/mise en scène démente comme le passage ou les kids vont s'équiper en matos, chacun descends les étages de la tour à toute vitesse en s’arrêtant chez eux, du coup on découvre en un clin d’œil leur univers et ca mets en place les personnages de façon super limpide.

 

Nan le seul truc que je regrette c'est un scénar un peu léger et le coté sur appuyé des références djeuns a base de XBOX et autre connerie, et le coté faussement bad boys des protagonistes principaux.

 

Ah aussi, a signaler que le film est supra drole et se permet des moments de violence assez space

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est pas très drôle et y'a 3 scènes gores furtives, donc niveau humour violence, faudra m'expliquer!

 

Violence n'est pas forcement égal à gore, y a des meurtres de gamin assez sèche quand même.

Et niveau humour bin ça devait pas être ton jour car j’étais plié durant toute la projo (et vu que t’étais a coté de moi je peux dire que toi aussi ta ricané sur plusieurs gags)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ceci dit, je note une évolution de la part de Cyril: Ici, les ados braquent à 7 ou 8 une femme seule, et il aime bien le film. Dans Sheitan, ils volent des gâteaux dans une station service, c'est un film nazi. Bravo!

 

Bin tu vois comme quoi, la violence de cette société m’indiffère maintenant

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est pas très drôle et y'a 3 scènes gores furtives, donc niveau humour violence, faudra m'expliquer!

 

Violence n'est pas forcement égal à gore, y a des meurtres de gamin assez sèche quand même.

Et niveau humour bin ça devait pas être ton jour car j’étais plié durant toute la projo (et vu que t’étais a coté de moi je peux dire que toi aussi ta ricané sur plusieurs gags)

 

J'ai dit "pas très drôle", j'ai pas dit "pas drôle du tout". Moi c'est surtout le rythme du film qui m'a vraiment poussé dans une profonde léthargie. Et puis

Deux fois le coup de l'attaque par la fenêtre, c'est un peu con aussi

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de découvrir pourquoi j'aimais autant la BEO, c'est les Basement Jaxx (un de mes groupes fétiches) qui à fait le score.

Décidément après les Chemical pour Annah et les Daft pour Tron, c'est une belle année pour les fans d'electro et de ciné.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ceci dit, je note une évolution de la part de Cyril: Ici, les ados braquent à 7 ou 8 une femme seule, et il aime bien le film. Dans Sheitan, ils volent des gâteaux dans une station service, c'est un film nazi. Bravo!

 

 

Mais non, c'est parce qu'il avait dit "naze", pas "nazi" (les dangers de la publication vers trois heures du mat'...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Bon c'est pas une purge à 100% mais ça reste quand même bien pourri.

Il a des qualités ce film, les aliens sont super beaux et y'a certaines scènes bien foutues (la fuite dans le couloir à la fin avec les streum au cul...)

 

Mais c'est si peu comparé aux défauts.

Le premier truc qui m’a gêné, ce sont les premiers rôles. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut aujourd'hui faire un film sur des racailles et ne pas condamner leurs actions. Comment on peut arriver à la fin à voir les résidents d'une cité crier "Héros" à un petit merdeux qui leur gâche la vie. Je vais pas comparer mais on va rester dans les films de hood, quand je regarde Menace 2 Society ou Boyz N the Hood, je ne vois pas la glorification des drive by shooting ou de la vie ghetto. Je vois un regard sur un problème de société. Bon là c'est du divertissement mais je trouve que c'est encore pire. Je sais pas ptet que je me fait tellement emmerder tous les jours par des petits merdeux sans âmes dans les transports et surtout chez moi que je ne pas regarder ce film sans haine.

 

Bon ça c'est mon ressentiment, maintenant voilà un autre truc moisi du film : non seulement il n'y a pas de critique vis à vis des racailles de merde mais en plus on nous fait bien comprendre avec une belle couche de pathos que les merdeux ils sont jeunes c'est pour ça qu'ils font des bêtises, on peut pas leur en vouloir, on leur pardonne.

 

Et puis c'est quoi ces aliens débiles en carton qui ne sont pas capables de tuer une racaille chétive avant 1h de pellicule.

 

Bref, je sais pas c'est un peu borderline comme sujet pour le traiter de la sorte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Etonnant parce que justement il m'a semblé que tout le film était basé sur la "rédemption" du héros, qui comprend que voler sa voisine c'est mal, que faire ce qu'il fait peut juste l'amener à devenir un gros looser de traffiquant de drogue minable ou pire devenir Nick Frost.

 

Mais effectivement, la fin est un peu bizarre : les gens ayant pas vu ce qu'il a fait, ils devraient plutôt le pourrir que l'applaudir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais ça repose sur la rédemption du personnage principal et c'est ridicule. Si le film s'adresse à ces trous du cul, jamais ils ne seront capables d'en comprendre la morale, tout ce qu'il retiendront c'est

''T'as vu on pouilledé mais on sauve la planète, c'est nous les patrons''

. La musique claque, les aliens prouvent que malgré un petit budget on peut aboutir à un résultat mortel avec de bonnes idées (a côte, ceux de Cowboys & Aliens font bien pitié) pour le reste

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 months later...

Pas mal du tout, petit budget (les E.T. en CGI sont un peu grossiers) mais mise en scène ample ayant à la fois un pieds dans la série B, et un autre dans la "narration Hollywoodienne" (on pense souvent aux films de Joe Dante dans une certaine mesure). Bonne idée aussi de prendre des anti-héros en guise de personnages principaux, la caractérisation n'est pas toujours heureuse (certains personnages ne sont pas très "épais"), mais y'avait vraiment un challenge à relever dans le projet de nous attacher à cette équipe de petits cons.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Monsieur Ouine, sur le BluRay, y'a un supplement sur la creation des monstres, et en fait c'est un vrai mec dans un costume avec des machoires animatroniques fluo qui jouent avec les gamins. En post, ils ont juste fait une sorte de rotoscopie pour donner l'apparence silhouette.

 

Sinon moi j'ai vraiment bien aime. Voila c'est tout

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 months later...

Je sais pas trop si j'ai bien aimé ou pas en fait. C'est pas mal, c'est plein de bonnes idées, mais un peu répétitif et va pas assez loin je trouve. Les personnages auraient mérité d'être un peu plus épais, de connaitre un cheminement plus important, les situations plus développées.

 

Mais bon c'est sympatoche, puis ça fait du bien de voir des monstres qui sont pas en CGI !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moyen

 

Le côté Amblin avec des extraterrestres et des racailles est un peu trop bancal pour convaincre pleinement.

 

Le film ne décolle vraiment que sur la fin (la charge de Moses yeah ! ).

 

Il devient alors vraiment bien mais c’est déjà presque fini. Dommage.

 

Pas mal de qualités malgré tout :

 

- Un sous-texte social relativement optimiste (les gamins semblent encore « sauvables »).

 

- Des E.T. originaux (c’est rare)

 

- Une photo très agréable à l’œil.

 

- Une réalisation qui tient bien la route.

 

Pas si mal pour un premier long

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 10 months later...

Pas terrible en ce qui me concerne. Rien à voir avec le fait que ce sont des sales gosses aux commandes, bien au contraire, mais leur évolution et la morale boiteuse en carton amenée n'importe comment agace autant que l'interprète de Moses à qui j'avais envie de coller des gnons. Et puis foutre du raggae au générique de fin sans prévenir, c'est un peu comme m'arracher un ongle par surprise (je suis comme ça, je dégueule le raggae). Ah, et niveau gag, c'est vraiment le néant absolu, Frost est nullissime de non-drôlisme. Sinon, belles bestioles et il est vrai, quelques scènes joliment mises en boîte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...