Jump to content

War Horse - Steven Spielberg (2011)


Nicolas
 Share

Recommended Posts

  • 3 months later...
  • 7 months later...

C'est sorti aujourd'hui dans une certaine indifférence...

 

J'avais pas eu autant rien à foutre d'un Spielberg depuis... Amistad ?

 

M'enfin bon, y a tellement rien en salles que j'irai peut être si un jour je suis d'humeur hippique !

Link to comment
Share on other sites

C'est sorti aujourd'hui dans une certaine indifférence...

 

Euh... J'ai pas vraiment cette impression... Le film a eu quand même pas mal de presse, il sort dans 500 copies... Et y'a eu une masterclass avec Spielberg à la Cinémathèque pour l'occasion !

 

Je parlais du grand public, pas des Inrocks ou de l’intelligentsia parisienne ! La masterclass cinemathèque, ça parle à qui ? 500 personnes ? 500 de plus qui vont la mater sur le net ?

Link to comment
Share on other sites

Vu aujourd'hui.

Très joli tout ça, en même temps c'est Spielberg, et même ses films les plus faibles ont ce quelque chose de virtuose, qu'on le veuille ou non. Là pour le coup, ça reste en mode mineur : sisons qu'on est plus proche d'Always que de L'empire du soleil ! On se laisse bien porter par le film, mais c'est tout de même assez lisse, même côté émotion. Souvent trop gros aussi dans ses situations, et même si les batailles sont filmées divinement, ça ferait hélas passer Un long Dimanche de Fiançailles pour Braindead. Ce qui attendent l'équivalent 14/18 de Soldat Ryan vont pleurer donc.

 

Après bon, faut avouer que j'aime ni les chevaux, ni les films de guerre, mais je me suis pas senti exclu du spectacle, voilà l'essentiel

On retrouve le souffle d'une production hollywoodienne à l'ancienne, avec un budget magnifiquement mis en oeuvre, des lectures pour tout âge, des plans magnifiques (la fuite du cheval à travers le champ de bataille, OMG )...

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...

Un Spielberg mineur.

 

Pas déplaisant à suivre, bien torché, mais assez moyen

 

En tout cas, le film est old school à mort !

 

Cheval de guerre a clairement un côté grand classique, âge d’or hollywoodien.

 

Un constat valable pour le fond (le procédé narratif classique du truc qui passe de main en main) et pour la forme (rhaaa ce final crépusculaire comme on n’en fait plus ! ).

 

Autant dire qu’on n’était pas prêt de voir un canasson numérique là-dedans (tant mieux !)

 

Après, le métrage est un poil trop académique et manque de moments marquants.

 

Je ne retiendrai que deux passages vraiment puissants :

 

- la scène cauchemardesque du cheval s’enferrant dans les barbelés

 

- la séquence qui suit (l’absurdité de la guerre dénoncée simplement)

 

Et puis Spielberg ne nous balance pas la scène de guerre de tranchée ultime (j’attendais un peu ça quelque part …). War Horse ne sera pas le Saving private Ryan du premier conflit mondial.

 

A l’arrivée, j’ai trouvé l’ensemble convenu, gentillet (ça tient sans doute au matériau de base, un récit à destination des enfants).

 

Je n’ai pas passé un mauvais moment (Spielby a toujours un sacré talent de conteur) mais j’ai la nette impression que ça aurait pu être mieux.

 

Il manque un truc

 

Frustrant.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

Perso je pensais pas aimer autant mais depuis que j'ai mon chien, je me désintègre dès que je vois un animal souffrir dans un film donc j'ai carrement marché. Au-delà du gigantesque inintéret de cette première phrase, on peut dire que j'ai beaucoup aimé aussi parce qu' y a des putains de fulgurances un peu partout, que la mise en scène de Spielberg touche à l'état de grâce, tu sens l'inaltérable envie de raconter des histoires encore chez lui là ou elle a abandonné tellement de cinéastes de sa génération. Et pis vlà le plan final quoi...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...