Jump to content

Drive - Nicolas Winding Refn, 2011


Kerozene
 Share

Recommended Posts

  • Replies 125
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

J'ai pas trop aimé. En sortant de la séance je me disais que c'était pas mal, mais pas extraordinaire, et après coup me reste en tête un film froid et mécanique (ahaha) que la galerie (minces) personnages quasiment tous antipathiques au possible, hormis la petite famille.

 

Pourtant c'était vraiment bien parti. La première demi-heure m'avait vraiment conquis, à défaut de m'emballer complètement...déjà visuellement, ça claque, et puis l'histoire se met tout doucement en place avec ce personnage de conducteur taciturne. Bref j'étais dedans malgré des plans un peu poseurs qui avaient tendance à s'éterniser.

 

Et puis là c'est le drame, l'histoire bifurque (ahahah) sur quelque chose qui n'avait plus rien à voir, les différents protagonistes sont ramenés juste quand on a besoin d'eux avec le minimum syndical d'enrobage,

et au final on se rend compte que le perso principal est juste un gros psychopathe du genre à écrabouiller la tronche d'un mec dans un ascenseur. Bon après c'est plutôt cohérent, le côté 'chus foutu et je suis un taré et je me tape une dernière rédemption avant de crever', son comportement tout ça, mais c'est amené tellement brutalement que ça parait improbable. Si on nous avait d'abord montré le personnage avec ses zone d'ombre et ensuite son évolution, ça aurait été quand même un poil plus logique et du coup prenant.

 

 

Bon et puis les explosions d'ultraviolences qui m'ont paru limite grotesque tellement exagérées pour certaines, on aurait presque dit du braindead quoi !

 

Bon je le reverrai, et je suis presque sûr que je réhausserai mon appréciation. Mais malgré la beauté de certains plans et la classe de la mise en scène, et la qualité de certains passages, malgré la zik et tout j'ai pas passé un bon moment, je suis resté en dehors de ce film que j'ai trouvé très froid.

 

 

Edit : je sais pas pourquoi mais le film m'a évoqué (et à ma tendre chère également sans qu'on se concerte) Monsters, en froid donc. Et sinon dans le genre de démarche néons/bagnoles/80s/on se fait chier mais c'est beau, j'ai quand même préféré Miami Vice, qui m'avait pourtant pas complètement conquis.

Link to comment
Share on other sites

Et We're no here de Mogwai, ça je dois dire qu'au ciné ça m'avait fait kiffé la vibe !

 

Bon sinon, j’espérais secrètement que cette chanson soit dans la béo de Drive :

 

HFZmRVjUJnY

 

Un jour je ferai un film et cette chanson sera dedans, voilà

Link to comment
Share on other sites

LE PREMIER REFN QUE J'AIME!!!

 

Forcément les fluo, les muscle cars, les blousons 80's j'étais obligé d'aimer.

Comme les autres c'est pas non plus la claque mais j'aime quand même cette violence gratuite et ce héros presque autiste. La scène où pépère sourit à la petite devant la fenêtre j'ai trouvé brillant. Putain de Ryan Gosling qui assure encore ici.

Bon je suis moins fan de la dernière partie, j'ai pas trop accroché à ce revirement sans but précis

Refn a réussi a rendre Carey Mulililan désirable

Et la BO déflore à Belfort.

+ le corps oversize de Christina Hendricks

Link to comment
Share on other sites

Vu DRIVE, un film vraiment impressionnant si on a jamais rien vu au cinéma, car franchement avec une histoire bateau, une mise en scène millimétrée certes mais sans aucun risque, des acteurs sympa sans plus (elle sert à quoi la grosse rousse ?...), on se raccroche comme on peut pendant la première heure, correcte et assez mystérieuse, mais après on en a plus rien à faire de ce truc (et c'est là qu'ils commencent à blablater en plus pour les neuneus qui n'ont rien compris, tout ça pour ça, nan on s'en fout !), bref si vous voulez un vrai film qui cause d'un type solitaire et laconique qui a un boulot régulier mais joue les casse-cou la nuit, veut sauver la femme dont il est amoureux, le tout avec en toile de fond une ville mystérieuse et rythmé par des séquences clippées géniales sur des musiques fabuleuses, sans compter des scènes d'action dantesques composées de centaines de plans risqués ET anthologiques, ben c'est THE TRASHMASTER et puis c'est tout...

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai eu l'impression de voir Le Grand Bleu avec un driver à la place d'un plongeur. Et Gosling c'est un peu un Leon. C'est du néo-Besson 80 en fait. Je sais pas trop si j'ai apprécié ou pas, sans la pose il ne resterait pas grand chose à part une romance cucul et un film de pègre supra bateau. Au moins ça ne m'a pas insupporté comme son précédent film.

Link to comment
Share on other sites

Peut-être faut-il voir dans DRIVE un intentionnel chant du cygne, un film sur la fin d'un certain cinéma d'action américain, puisque toutes les figures présentes (le héros solitaire, le mafieux, le vieux compère, la petite frappe, le petite meuf à secourir) y sont désincarnées, vidées de leur substance, épuisées, neurasthéniques, et qu'il ne reste plus qu'une extrême stylisation de la mise en scène qui tourne un peu à vide.

 

Après des semaines de réflexion, je m'en tiens à cette interprétation.

Et cette lecture me rends le film d'autant plus sympathique.

Link to comment
Share on other sites

Un article sympa et assez juste sur la thématique du film, même si la note est un peu excessive...

 

http://www.chronicart.com/cinema/chronique.php?id=12186

 

Et pour la BO ils sont gonflés d'avoir mis une vingtaine de morceaux quand même, il n'y a que les quatre premières pistes de potable (les chansons), tout le reste est de la musique éléctronique d'ambiance (sinistre), soi-disant de Badalamenti, qui ne s'est pas trop foulé sur ce coup-là...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
tout le reste est de la musique éléctronique d'ambiance (sinistre), soi-disant de Badalamenti, qui ne s'est pas trop foulé sur ce coup-là...

 

Je crois bien que le compositeur c'est Cliff Martinez, d'ordinaire attitré à Soderbergh. Moi j'aime beaucoup ce qu'il fait.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

Johnny Jewel, l'homme derrière Glass Candy, devait faire la bande-son de Drive. Elle n'a pas été retenue. Maintenant, il sort sous le nom de "Themes from an imaginary film, une bande-son de 2h pour un film qui n'existe pas, avec une pochette qui, comme par hasard représente un volant de voiture.

 

 

Du coup, si vous avez envie de savoir ce qu'aurait donné Drive avec du glass candy en fond, il vous suffit d'aller ici : http://blogs.indiewire.com/theplaylist/listen-drive-soundtrack-star-producer-johnny-jewel-delivers-2-1-2-hour-film-score-symmetry?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter#, ou d'acheter l'album.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...

Et sinon vu hier soir et j'ai bien aimé. J'ai un peu eu l'impression que NWR refaisait Pusher mais en version DeLuxe, un peu plus calibré Hollywood, moins pour Copenhague. La mise en scène et la photographie sont vraiment classe, sublimée par cette image blu-ray d'une netteté à tomber. Je suis moins fan de la musique Bontempi... J'ai bien aimé l'errance urbaine très graphique (quand même moins chiante et gay-friendly que chez Mann et son Miami Vice !) bousculée par ces instants de violence qui éclaboussent tout, les murs, les visages, les yeux. Ca m'a rappelé des ambiances à la Friedkin, Lynch, Pekinpah et même Tarantino... Bon, par contre, le film aurait surement mérité un rythme moins contemplatif et un acteur principal physiquement moins "tête pleine d'eau" et plus expressif (parait qu'il est beau mais il a un regard éteint/bovin, non ?). On a parfois peine à croire à son côté psychotique.

Link to comment
Share on other sites

L'image du Blu-ray est a tomber par terre et rend hommage au chef op et à Refn.

Par contre le contenu du BR est a chier par la pine, une itw de Refn et une compil de spots internet sans interet

oui mais s'ils balancent du contenu maintenant, ils vont mettre quoi dans leur édition "collector" qui sortira dans environ 6 mois ?

le "director's cut" ?

non ça c'est prévu pour dans 1 an.

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...