Jump to content

Siège - Paul Donovan - 1983


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

La nuit tombe sur la petite ville d'Halifax : la police étant en grève, un groupe de beaufs partent faire la chasse aux pédés dans une boite homo. Suite à un accident laissant la vie au barman, ils font appel au service d'un baroudeur aux allures de tueur professionnel : il descend alors tous les clients du bar, exepté le jeune Daniel, qui réussit à s'enfuir et à trouver refuge dans un immeuble...

 

Etonnant survival canadien au résultat cependant moins racoleur que son synopsis (genre Cruising meet Assault : on se calme les enfants ) : c'est carré et efficace, mais le rythme en dent de scie porte un sérieux coup à l'ensemble. Sans parler de la photographie ultra sombre (merci la vhs) qui rend l'action assez peu lisible. Malgré tout, ça fait quand même pas mal froid dans le dos (la détermination des barjos homophobes y est pour quelque chose) jusqu'au plan final assez

A voir en double programme avec Territoire ennemi, effet garanti

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
  • 11 months later...

C'est vrai qu'on a vu plus palpitant (et que l'obscurité sur la copie dégueulasse qui circule confine parfois au noir total) mais le film a le mérite d'aller au bout de son sujet et d'exploiter à fond les (maigres) ressources mis à sa disposition.

Le côté "petit budget" permettant même (volontairement ou non ?) un côté - relativement - réaliste et sale qui permet encore mieux l'identification aux persos.

 

 

Et c'est vrai que ce dernier plan...

 

Link to comment
Share on other sites

moi j'ai préféré au carpenter, ce qui n'étonnera sans doute plus grand monde ici.

plus de rythme, des armes et "pièges" plus variés, des méchants plus charismatiques et une conclusion nettement plus ambiguë. seul bémol, la nature et la motivation des "protecteurs" m'a semblé assez énigmatique.

bref, de la série b qui envoie du pâté!

Link to comment
Share on other sites

  • 8 years later...

Une vraie pépite découverte via la copie bluray de severin. Le bluray permet comme avec carnage de suivre l'action au contraire de la VHs où l'on ne voyait rien. Maitrisé incroyable du rythme et l'espace. Les scènes choc font mouche. L'exécution de masse dans le bar homo est juste tétanisante et résonne d'autant plus avec notre époque post bataclan..  Le méchant principal a droit à une scène d'exposition avec sa femme aussi brutale qu'inattendue. L'assaut et la   défense des assiégées regorge de trouvailles dont un passage secret simple et génial. Et ces nuits des films 80's ont toujours visuel oppressant parfaitement utilisé ici.

Direct dans mes coups de coeur de l'année.

Edited by Natale
Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...