Jump to content

Shark Night 3D - David Ellis - 2011


alfie
 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...
  • 2 months later...

Je m'attendais pas à un chef d'oeuvre mais au moins à un truc sympa (j'aime beaucoup Destination Finale 2). Mais non, ça schlingue. Des requins aussi mal foutus en 2011 ça me donne envie de pleurer. Les attaques sont ridicules et se complaisent dans le hors champ (on est loin du gore cracra jouissif des Destination Final). Les ados sont lisses et interchangeables (la rebelle qui se fait tatouer des étoiles dans le dos ). Vu en version plate mais j'ai pas eu le sentiment de rater grand chose à 2/3 scènes pres ou ils te balancent des trucs dans la gueule. Vraiment pas folichon.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Effectivement, c'est gentiment nul ! Les ados sont translucides, le script contient quelques unes des idées les plus foireuses que j'ai pu voir au ciné depuis des années, les attaques sont quasi toutes ultra décevantes, et on s'ennuie ferme tout au long des 90mn... Reste une ou deux idées sympas égarées là sans doute par erreur, mais ça reste ultraaaaaa maigre à se mettre sous la dent. Quel gâchis....

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Un bon point: le film ne nous fait pas le coup de la fête locale maintenue coûte que coûte par un maire avide de publicité... je dois même dire que l'idée "prétexte" m'a bien fait marrer, c'est complètement débile, mais c'est plaisant.

Pour le reste: que des clichés avec une Amérique baignée de soleil et de pop rock avec des gonzesses au physique de top modèle et des mecs sculptés dans la pierre et des méchants moches, mal rasés et qui puent. Les attaques de squales sont plates, peu sanglantes et mal foutues, les filles n'enlèvent pas le haut... Bref, Ellis ne prend aucun risque et semble en faire un minimum. Autant revoir le Piranha d'Aja qui n'était déjà pas jojo mais qui avait au moins de quoi satisfaire nos bas instincts.

Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...

Mauvais !

 

Une entreprise opportuniste qui tente clairement de surfer sur le succès d’un Piranha 3D sorti l’année précédente (le passage des squaletets est éloquent ).

 

Le hic, c’est qu’il fait beaucoup moins bien (sans être un fan absolu du film d'Aja ...).

 

Défaut majeur du film de David R. Ellis : tout compliquer quand il fallait aller au plus simple.

 

On se retrouve avec une histoire inutilement alambiquée (l’espèce de complot local est bidon) et toute une variété de requins (numériques, donc foireux) qui n’apporte rien.

 

Il suffisait de s’en tenir aux fondamentaux : des jeunes cons, un seul requin dans le bayou, du sang.

 

Point barre. Pas besoin d’emberlificoter le truc

 

Et puis les séquences d’attaque manquent de piquant, un comble.

 

Pas glop et fort décevant de la part d'un réal' que l'on sait pourtant capable de faire de la série B assez fun.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...