Jump to content

Mike - Lars Blumer - 2011


kevo42
 Share

Recommended Posts

 

YNQM3ear3-g

 

 

Mike est un premier film. C'est l'histoire d'un mec qui habite dans le Sud de l'Alsace, et qui branle rien de ses journées. Il vole des voitures de luxe, mais les rend après. Il drague une fille (Christa Théret, qui nous livre encore une belle performance mammaire, alors qu'en vrai on dirait pas, étonnant) et il a un peu de mal à se faire à la vie quoi.

 

 

Le truc du film, c'est que au niveau réalisation, c'est pas trop mal, avec quelques jolis plans. Rien de fou, mais rien de honteux. Les acteurs sont plutôt bons (y a aussi Eric Elmosnino en flic qui vit mal son divorce, et Olivier Barthélémy qui dans la vraie vie est très grand), même si Christa Théret est pas encore au top dans les scènes de colère (mais c'est la seule à avoir un truc compliqué à jouer). Compensation : elle est définitivement une chouquette d'amour (même si en vrai, elle est pas si chouquette que ça, c'est bizarre).

 

Le problème du film, c'est que je pense que dans l'idée du réalisateur, y avait l'envie de faire une sorte d'Etranger de Camus version 2010 (encore qu'on ait l'impression que ça se passe dans les années 70 tant le film regorge de formica). Mais en réalité, on est jamais fasciné. Le personnage principal est un flan humain : appétissant, certes, mais mou et immobile et un peu gélatineux. On dirait un peu un film des Dardennes ou de Téchiné. Pas une comédie, en tout cas.

 

Du coup, on s'en fout un peu de ce qui lui arrive et de sa vie de merde, parce qu'il est tellement passif qu'on peut pas s'empêcher de se dire que ce qui lui arrive est entièrement de sa faute.

 

Le générique final est un peu symptomatique de cette envie de bien faire qui tourne un peu court : le film se termine sur all delighted people de Sufjan Stevens

 

tgzlAiNdUdE

 

 

Comme vous pouvez le constater, le morceau dure 11 minute (y a une autre version sur l'ep qui en dure 8, mais je crois que c'est celle-là dans le film). Mais c'est pas un film de Michael Bay, y a jamais un générique de 11 minutes pour un film de cette ampleur ! What were they thinking ? Du coup y a à peine un tiers de la chanson, alors que ça a dû leur coûter cher en droits.

 

Dernière chose : y avait beaucoup de gens de la prod dans la salle, qui a eu pas mal de mal à se remplir (le film a démarré avec plus d'un quart d'heure de retard), et l'accueil a donc été assez chaleureux mais aussi un peu bizarre. La lumière ayant pas été rallumée je pensais que peut-être ils allaient revenir. Mais non. Trop bizarre.

 

Au final, je suis un peu triste, parce que les mecs ont passé 4 ans de leur vie à monter le film, le producteur est très jeune (genre notre âge), et j'avais vraiment envie que ce soit bien, alors que c'est juste pas mal, mais un peu mou, et un peu chiant aussi.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...