Jump to content

Sac de noeuds -Josiane Balasko- 1984


Binky
 Share

Recommended Posts

Bah ouais !

Vraiment surpris par ce film, réalisé, interprété et écrit par Josiane Balasko, alors pleinement "Splendid-isée". Balasko ? Hummm...cela annonce donc le truc sympa, sans plus, un peu lourd ? Bah ouais, lourd en apparences, mais dès le début, le truc rigole pas. Ici, on se marre de machins un peu plus graves que des prouts ou des rots.

Soit un road movie atypique, avec deux filles, un garcon manqué

(au fait, un vrai personnage bien écrit, une mère au bout du rouleau après la mort de son fils qui cherche sa vengeance)

et une gonzesse à la Marilyn qui fuit son mari violent...après un accident, la route commence...et les deux s'entichent d'un gros paumé, recherché par les poulets...

Malgré les gros traits qui semblent s'esquisser face à ce résumé, tout ici, est admirablement bien écrit, avec finesse, humour, gravité et une vraie prose, les répliques y font des étincelles. C'est du Blier, on se marre des putes, des flics (qui y sont soit alcoolos soit obsédés, toujours incompétents...), d'un peu tout, on se marre du pourri, du tragique, de la société qui est une pure jungle. On cherche en permanence de la thune, un moyen de survivre, face à la connerie humaine qui se perpétue...les trois personnages principaux sont de vrais anti-héros, parfaitement attachants, qui plus est interprétés avec talent (méconnaissable Huppert !)

Jean Carmet demeure un des meilleurs persos du film, un grand moment en perpective..sans oublier Coluche en enculé !

 

A voir, vraiment !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...