Jump to content

Deadly Premonition - Mon jeu de l'année 2011 - XBOX360 only


Filou
 Share

Recommended Posts

Deadly Premonition est un mélange de plusieurs styles de jeu, une sorte d'open world sur fond de survival horror. Le jeu est sortis plutôt discrètement et directement à petit prix.

 

Le jeu souffre de nombreux défauts qui seraient probablement fatales à d'autres productions du même genre. D'abord les graphismes : pas aussi catastrophiques que certains le prétendent, il faut tout de même avouer que les extérieurs sont moches. Les personnages sont assez bien modélisés, surtout les visages, et les intérieurs restent la plupart du temps corrects, sauf les passages dans l'autre monde, rajoutés au dernier moment. La maniabilité est pratiquement la même que celle de Resident Evil 4, très arcade donc, personnellement cela me convient parfaitement.

 

Mais pourquoi ce jeu est-il tellement génial alors ? C'est simple, le scénario, les personnages, les dialogues et plusieurs idées de gameplay. L'histoire et l'ambiance rappellent beaucoup Twin Peaks (voire le premier trailer du jeu lorsque ce dernier s'appelait encore Rainy Woods). L'histoire, que je ne dévoilerai pas, commence avec le meutre d'une jeune femme, Anna Graham, et l'arrivée dans la petite ville fictive de Greenvale d'un agent du FBI assez particulier. Une enquête pleine de rebondissement commence alors et le joueur va de surprises en surprises...

 

Les dialogues, souvent totalement décalés, sont juste géniaux. Les divers thèmes musicaux tournent en boucle, parfois en total décalage avec ce qui se passe à l'écran. Tous les habitants de la ville ont leur emploi du temps et il est possible de les suivre en temps réel dans leurs actions de tous les jours... Les missions principales s'enchaînent un peu comme dans un GTA mais le jeu propose également 50 quêtes annexes souvent très sympas.

 

Le personnage principal, Francis York Morgan, est certainement l'un des meilleurs personnages créés dans un jeu vidéo. Dès que l'on a passé les premières heures de jeu, impossible de décrocher. Oui, le jeu est très inspiré par Twin Peaks, mais est-ce réellement un défaut ?

 

 

J'ai fait récemment Dead Space 2, jeu aux graphismes sublimes et aux 9/10 et 10/10 partout. Honnêtement, je préfère largement Deadly Premonition qui est infiniement plus vivant et prenant que le blockbuster susmentionné.

 

Le jeu devrait vous coûter au maximum 20 euros et pour ce prix vous n'allez certainement pas le regretter. Nous on a adoré, pas vrai Zach ?

Link to comment
Share on other sites

J'en ai parlé sur un autre thread.

 

Filou est bien gentil quand il dit que les intérieurs sont corrects et les personnages bien modélisés. On est sur 360 là, pas aux débuts de la Dreamcast. La technique a juste quinze ans de retard, les textures de la flotte, des arbres, des sols, des murs, des bâtiments, c'est d'une laideur repoussante, faut le voir pour le croire. Le fond du fond de la poubelle des consoles next-gen.

Les musiques sont bien (enfin je dirais plutôt décalées, genre musique d'ascenseur cheesy), dommage qu'il y'en ait que deux dans tout le jeu.

Les voix ? Y'en a pas, c'est que du dialogue textuel. C'est bien ça rappelle les RPG sur SNES.

La maniabilité ? Atroce. Le début du jeu dans la scierie peut rendre fou tellement c'est lourd de déplacer le personnage et de tirer avec un flingue. Quelques temps après on conduit des bagnoles et on se met à regretter les scènes à pied.

L'interface est immonde, c'est un enfer de se déplacer dans les menus, d'accéder à l'inventaire, à se demander si c'est pas fait exprès.

 

Et pourtant le jeu est attachant à sa façon, par son côté nanar assumé, ses personnages qui sont tous un peu timbrés, surtout celui qu'on incarne. Du fait aussi qu'on puisse suivre tous les personnages, les espionner chez eux (encore qu'il ne se passe jamais rien), se balader sans but ou pour faire des quêtes annexes (encore qu'on a des impératifs de temps quand même, des rendez-vous auxquels on doit être à une certaine heure).

Pour 15€, qui est le prix auquel on peut le trouver sur des sites anglais, ça vaut le coup de tenter sa chance, dans le pire des cas on se paiera une bonne tranche de rigolade.

 

Mais je suis loin d'être aussi convaincu que Filou, pour moi ce n'est pas un jeu comme Penumbra, dont l'ambiance et les idées de gameplay transcendent la technique préhistorique, c'est juste un objet bizarre, (volontairement ?) mal foutu, assez marrant dans son côté absurde et second degré, que j'aurais plutôt vu proposer en téléchargement à dix euros max sur le XBLA.

Link to comment
Share on other sites

Filou est bien gentil quand il dit que les intérieurs sont corrects et les personnages bien modélisés. On est sur 360 là, pas aux débuts de la Dreamcast. La technique a juste quinze ans de retard, les textures de la flotte, des arbres, des sols, des murs, des bâtiments, c'est d'une laideur repoussante, faut le voir pour le croire. Le fond du fond de la poubelle des consoles next-gen.

 

Oui pour les extérieurs, mais les décors en intérieurs, franchement, sont loin d'être aussi horribles qu'on le dit. Je les trouves corrects perso.

 

Les musiques sont bien (enfin je dirais plutôt décalées, genre musique d'ascenseur cheesy), dommage qu'il y'en ait que deux dans tout le jeu.

 

Euh non, il y a en a bien plus que ça, mais certaines repassent effectivement souvent. Certains morceaux sont excellents je trouve.

 

Les voix ? Y'en a pas, c'est que du dialogue textuel. C'est bien ça rappelle les RPG sur SNES.

 

La plupart des dialogues sont doublés (excellents acteurs d'ailleurs). Certains sont effectivement seulement écrits. Un manque de moyens je pense. Mais cela ne dérange pas plus que cela.

 

La maniabilité ? Atroce. Le début du jeu dans la scierie peut rendre fou tellement c'est lourd de déplacer le personnage et de tirer avec un flingue. Quelques temps après on conduit des bagnoles et on se met à regretter les scènes à pied.

 

La maniabité est quasi la même que celle de Resident Evil 4 et 5, mais là ça semble ne géner personne. Les passages en voitures sont semblables à ceux de GTA San Andreas, pour moi, c'est parfaitement maniable.

 

Et pourtant le jeu est attachant à sa façon, par son côté nanar assumé, ses personnages qui sont tous un peu timbrés, surtout celui qu'on incarne. Du fait aussi qu'on puisse suivre tous les personnages, les espionner chez eux (encore qu'il ne se passe jamais rien), se balader sans but ou pour faire des quêtes annexes (encore qu'on a des impératifs de temps quand même, des rendez-vous auxquels on doit être à une certaine heure).

 

Tu l'as fais en entier le jeu Fabrice ? Parce que les derniers chapitres sont justes géniaux.

 

Et pour les personnages que l'on peut espionner, oui il se passe des choses mais faut arriver au bon moment

Link to comment
Share on other sites

  • 10 months later...
 Share

×
×
  • Create New...