Jump to content

Fear X - Nicolas Winding Refn - 2003


machun
 Share

Recommended Posts

 

A la suite du décès brutal de sa femme dans le parking d'un centre commercial, Harry Cain a des visions étranges qui le hantent jour et nuit. Il décide de résoudre lui-même le mystère qui entoure le meurtre présumé de sa femme.

 

Le voila donc, le film qui a foutu NWR dans la merde et lui a fait pondre très rapidement Pusher 2 & 3.

Le ton est donné très rapidement, loin d'une intrigue policière on va suivre l'esprit d'Harry dans un sentiment de vigilance/paranoïa et son malaise intérieur dans cette ambiance lente et doucement calme qui a ce petit quelque chose de particulier, avec des plans fixes ou travellings très lents. Il ne se passe pas grand chose, on se fout de qui a tué sa femme au départ, on voit John Turturro faire son boulot de vigile: scruter les gens, en train de faire de courses, en se disant que le tueur pourrait être là sous nos yeux sans qu'on le sache. John Turturro qui analyse image par image ce qu'a enregistré la caméra de surveillance, avec un espoir infini, comptant retirer le maximum d'informations des moindres mouvements d'une silhouette floue et sombre qui lève le bras et disparaît en 2 secondes, ce qui parait impossible et totalement inespéré.

Puis après ça se suit gentiment. Tout se fait assez vite mais je suis passé à quelque chose. Je ne sais même pas ce que ça été voulu dire à la fin du film, ni même sur quoi exactement. Une fin ouverte où je me suis dit que j'ai raté un truc, je suis passé à côté d'un truc. Désagréable sensation.

Finalement pas terrible, une mise en scène convaincante mais qui peine à garder le spectateur concentré jusqu'à la fin. Dispensable, sans plus. John Turturro est excellent et heureusement qu'il y a cette ambiance particulière qui découle, ce point-là est plus que réussi (mais bon, moi dès qu'il y a une ambiance quelque peu particulière...)

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...