Jump to content

Tinker, Tailor, Soldier, Spy - Thomas Alfredson - 2012


RedFox
 Share

Recommended Posts

 

Le nouveau Tomas "Morse" Alfredson présenté à la Mostra de Venise, retitré "La Taupe" en France, une adaptation d'un bouquin de John LeCarré avec Gary Oldman, Benedict Cumberbatch, Tom Hardy, John Hurt, Colin Firth et Mark Strong.

 

ET LA BA QUI DEMONTE TOUT:

 

UTrMc4bRcu0

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 4 months later...

Vu hier soir lors d'une avant première, et j'ai hélas trouvé ça

 

Disons que en soi, c'est bien. L'intrigue est vraiment soignée, prenante, riche. Je connais pas le bouquin original donc je peux pas juger de la fidélité de l'adaptation, mais sur ce plan là, rien à redire, on a du bon boulot, très solide, une vraie progression, un suspense prenant, bref, du tout bon. Idem pour le cast, le moindre petit rôle est soigné, tout le monde défend bien son truc, les persos sont riches, on sent vraiment le côté "agent secret réaliste", c-a-d des mecs capables de disparaitre n'importe où, de s'infiltrer dans n'importe quel pays, mais le tout est traité sans esbroufe, sans aspect particulièrement "spectaculaire", bref, ce ne sont pas des James Bond de grand écran, juste des pros dans leur domaine. La reconstitution des années 70 est à la hauteur elle aussi. Décors, costumes, coiffures, ambiance générale, le tout est vraiment crédible, affichant toujours une certaine froideur, que ce soit dans les lumières, les tons de couleur, tout ça reste très sobre, voire sinistre. Ça m'a rappelé un peu "Munich" en plus austère. La progression du film est particulière mais savoureuse. On se croirait un peu dans une partie d'échecs, où chacun avance ses pions de façon méthodique mais réfléchie. On sacrifie un pion pour en gagner un plus gros, lentement, méthodiquement, en tentant de se projeter le plus loin possible dans la tête de l'autre. On croirait le film rythmé par un métronome en fait, un peu à la manière de ce que le trailer laissait présager.

 

En fait, en faisant un bilan "point par point", je m'aperçois que je n'ai pas grand chose à reprocher au film. Pourquoi donc "époustouflant mais sans plus" alors ? Et bien parce que je trouve que malheureusement, le film n'est pas "plus" que la somme de tous ses bons points. C'est soigné, propre, adulte, bien foutu, mais ça reste tout de même très classique pour qui est un tant soit peu rompu aux récits d'espionnage. De même, en énorme fan de "Morse", j'étais curieux de voir le nouveau film de son metteur en scène, et je dois dire que je reste "un peu" sur ma faim sur ce plan. C'est très bien foutu, mais peut être un peu trop sobre, un peu trop basique à mon gout. Le sujet ne s'y prêtait pas forcément, certes, mais je sais pas, je trouve quand même que l'ensemble manque un chouïa de personnalité, de force... Peut être donc que ma semi déception vient de mes attentes, qui étaient assez élevées, je vous l'accorde, je ne sais pas. En l'état, ça reste tout de même bon, voire très bon, mais c'est juste pas LE claquage de beignet que j'espérais...

Link to comment
Share on other sites

Çà manque un peu de folie, çà fait très adaptation scolaire. En plus j'ai l'impression que le film commence vraiment à trouver son rythme vers la fin, du coup je ne m'attendais pas à ce que çà finisse si vite.

Mais si j'ai bien compris c'est l'adaptation d'un bouquin qui fait partie d'une longue série.

 

Et pour reprendre l'addition de Mr Ouine, c'est dommage que la somme d'autant de talents ne donne pas au final un film plus mémorable.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Quant à moi, je décerne au film le prix du

 

 

 

J'ai mis un petit quart d'heure à rentrer dedans, à cause du côté musique jazz un peu prout-prout, et du jeu très particulier des acteurs (Gary Oldman sort tout droit d'un film de Bresson : le jeu contenu à son meilleur).

 

Une fois dedans, qu'on a accepté que le rythme sera lent, et qu'il faut juste se laisser porter, c'est du bonheur de la première à la dernière image. Visuellement, je suis désolé de contredire les honorables DPG et Julien, mais ça défonce : pour commencer la lumière et les décors sont parfaits, mais en plus y quelques plans qui sont juste magnifiques (par exemple en Turquie, quand Tom Hardy voit le bateau en partance pour Odessa).

 

 

Et j'ai bien kiffé Mark Strong, dont le rôle est super cool. Paie ton tabassage de chouette !

 

 

Enfin, le climax musical est très très beau, et je croyais que ça réjouirait particulièrement DPG d'entendre son idole à ce moment précis de l'histoire.

 

Enfin, bref, approuvé à 100%.

Link to comment
Share on other sites

L'intrigue est bien velue (rate un dialogue et tu peux rentrer chez toi), les acteurs sont très bons, la mise en scène est sobre, discrète, élégante...mais il manque tout de même une fulgurance, un coup d'éclat, de suspense qui aurait fait passer ce très bon thriller dans la case chef d’œuvre. En soi, faire passer 2h d'austérité totale d'une manière aussi fluide relève de l'exploit (le quartier général est aussi sexy qu'un cabinet comptable polonais d'avant Lech Walesa) et on sent pas trop le temps passer, par contre, un peu de tension, la prochaine fois, ce serait trop demander?

Link to comment
Share on other sites

Comme tout le monde (sauf kevo), dans la forme c'est irréprochable, carré, maîtrisé, millimétré, ambitieux, propre, impeccable, pas une seconde d'ennui et pourtant ça m'a laissé totalement indifférent! Une très belle pièce qu'on encadrerait et tellement propre qu'on n'a pas envie qu'il prenne de la poussière, c'est tout ce que j'ai retenu.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

J'ai adoré à retardement, ou plus en deux fois: sur le moment mise en scène impeccable, esthétique que personnellement je surkiffe, acteurs au top. Le problème c'est qu'effectivement tout ça est raconté de façon très touffue, du coup il m'a fallu 30 minutes de debrief pour bien tout capter et ça manque de tension pendant le film, hormis la première scène en Hongrie (ou en Tchécoslovaquie, chépu). En tout cas je pense que le deuxième visionnage sera encore plus plaisant.

 

Sinon la version de "la mer" qu'on entend à la fin est chantée par Julio Iglesias, voilà.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Je suis tombé sur espion lève toi de Boisset ce matin, et j'ai été frappé par la ressemblance entre les deux films. Et j'ai été aussi frappé par le fait que le film d'Alfredson est un milliard de fois plus beau, alors que lui aussi filme des tables en formica et des mecs avec des costumes moches.

 

Etrange, étrange.

Link to comment
Share on other sites

J'étais allé le voir au cinéma au moment de sa sortie. Revu la semaine dernière et toujours la même opinion : excellent film !

Je n'ai pas lu non plus le bouquin mais c'est bien l'idée que je me fais d'un roman de Le Carré : cette espèce d'ambiance étouffée, voire poussiéreuse. C'est un film d'espionnage à l'ancienne avec des acteurs que j'ai personnellement trouvés époustouflants (Gary Oldman bien sûr, mais aussi John Hurt et Mark Strong sans oublier Tom Hardy... en fait on pourrait citer tout le cast).

L'intrigue est très bien ficelée mais

je ne peux m'empêcher d'être un petit peu déçu (mais vraiment un tout petit peu) par la fin. Je m'étais dit que tout le Cirque était dans le coup alors qu'au final, ils se sont tous fait intoxiqués par la fameuse taupe.

 

 

Bref ceci dit, un film que je recommande vivement !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Pénible. C'est les chef déco et autres coiffeurs, accessoiristes qui doivent être content du film. J'avais l'impression d'un catalogue vintage de tous les motifs 70. (au cas ou on n'aurait pas compris l'époque il y a un zoom sur un document pour les neu neu). Bref j'ai trouvé ça d'un ennui terrible et c'est très propre. Beaucoup de promesse pour un résultat très décevant, très guindé, trop stylisé (pas dans la déco mais la mise en scène) et des parti pris scénaristique pour faire genre (je ne vous montre pas certains visages pour insinuer un doute, ou des regards pour laisser supposer que...) et puis balancer une batterie de personnages, de noms en 10 minutes en prologue ce n'est pas le meilleur moyen pour que le spectateur retienne quoi que se soit ou qui que se soit. Mais suis-je le seul ? j'en doute.

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
  • 3 weeks later...
 Share

×
×
  • Create New...