Aller au contenu

Battle royale - Kinji Fukasaku - 2000


Messages recommandés

Dans un Japon futuriste, les adultes redoutent les adolescents japonais, enclins à la violence et à la désobéissance. D'où le vote de la loi Battle Royale. Le principe de ce « jeu » est très simple :

Une classe de troisième, tirée au sort, est envoyée chaque année lors du traditionnel voyage scolaire dans un lieu isolé (une île en l'occurrence), sur lequel les élèves doivent s'entretuer, et ce durant trois jours. Il ne doit rester qu'un survivant - faute de quoi les colliers dont sont munis les joueurs explosent -, qui pourra rentrer chez lui à l'issue du jeu.

 

 

Revu hier et en fait, je crois que je l'avais pas revu depuis le ciné ! Un peu curieux de voir comment ça avait traversé les années donc, sachant que ça m'avait mis une bonne claque à sa sortie, et ben c'est toujours très très bien ! Le ton est sec, froid, mais sans pour autant oublier d'amener quelques touches d'humour très noir, voire de trucs carrément portés sur le non sens et l'absurde. Le film appuie là où ça fait mal, sans concessions ou presque, le rythme ne faiblit pas, l'idée de base est bien exploitée, les morts sont variées, le cast est convaincant, c'est bourré de bonnes idées à tous les niveaux, non, vraiment, ça a été un vrai plaisir de me le refaire. Un film vraiment atypique, visionnaire, qui ne ressemble à rien d'autre de ce que j'ai pu voir. Un joli "adieu" pour son réalisateur qui nous quittera deux ans après...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vincent Guignebert a décrit le film comme un Starship Troopers version Fukazaku !

Perso, c'est un des films les plus audacieux, réussi dans ses ambitions et pertinents qu'il m'ait été donné de voir. De la bombe en un mot. Du cinoche essentiel. De la dynamite.

Je suis complétement d'accord avec ton "visionnaire", et c'est ca qu'est dément.

Et on peut le trouver en dvd un peu partout pour cinq euros.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très grosse claque pour moi aussi à l'époque. Un film furieux, fort bien rythmé. Pour moi, le film atteint toute son intensité avant même que le Battle Royale commence: la scène explicative du "jeu" est un véritable shoot d'adrénaline

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu et revu en raison de visionnage souvent forcés, ce qui a eu tendance à faire naître un sentiment un peu curieux à l'égard du film. Pour ce qui est du regard objectif, un beau claquage de beignet lorsque je l'avais loué à l'époque : le visuel un peu terne est racheté par des passages proprement hallucinants (la montée de violence dans le phare ) et une belle b.o en mode Radio Classic.

Indéniablement un des plus grands films japonais de la dernière décennie...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 months later...

Revu hier soir à la TV. Le film passe toujours aussi bien (ce devait être mon 3e visionnage). C'est bien foutu, le scénario arrive à nous rendre sympathique des personnages en 2-3 minutes (malgré quelques problèmes de jeu chez certains acteurs), c'est violent et désabusé.

Bizarrement, ça m'a donné envie de revoir le 2nd opus, que j'avais pourtant trouvé à l'époque assez naze et parfaitement détestable dans son idéologie.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 7 years later...

Revu ce weekend en salles au PIFFF et c'est toujours aussi

 

Franchement, le film n'a pas pris une ride. En même temps, en parlant de société qui se désagrège, de jeunes qui deviennent des jeunes cons qui n'écoutent plus leurs ainés, etc... il va continuer à être d'actu pendant un moment hein ! Quoiqu'il en soit, le film fonctionne toujours aussi bien. C'est sec, violent, parfois drôle, parfois tragique, souvent déroutant, toujours mordant. Et finalement, 20 ans après, toujours aussi inclassable, toujours ce côté OVNI, qui sort de nulle part et qui frappe fort là où il faut. Un vrai gros classique de sa décennie désormais, sans aucune discussion possible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...