Jump to content

Revolver - Sergio Sollima - 1973


machun
 Share

Recommended Posts

 

La jeune femme d'un directeur de prison est kidnappée. Ses ravisseurs réclament la libération d'un des prisonniers. Celui-ci se retrouve libre mais bientôt le directeur et le prisonnier deviennent amis.

 

Ce n'est pas joyeux, clairement pessimiste. Un sous-directeur de prison et un prisonnier qui s'associent pour faire arrêter une puissante organisation dont on sait indéniablement qu'ils sont directement pris dans l'engrenage. Et alors qu'une femme est prisonnière, un dilemme affreux s'impose. Mon premier Sollima et je dis . Un polar qui fait froid dans le dos, Oliver Reed assure totalement, c'est très noir et la fin m'a fait mal au coeur, il y a tellement de rebondissements et de petits moments d'espoir qui s'éteignent en quelques minutes que l'on ne peut deviner le dénouement. Moi, il m'a rendu triste , une belle scène d'émotion qui conclue ce polar italien.

 

Le thème musical magnifique par M. Morricone:

 

pkvXsLGAxqY

 

J'ai un peu de mal avec la version chantée:

 

GlEDlsIfArY

 

2 questions que j'ai

> Pourquoi à la fin

Oliver dit qu'il ne connait pas le méchant alors décédé ? Il refuse de coopérer parce qu'il s'identifie désormais à des truands comme il vient de fréquenter ?

 

> Il est où Giraudeau ?

 

Link to comment
Share on other sites

  • 7 years later...

Découvert hier, sur le BR de M6.

 

Très bon polar, à la hauteur de sa solide réput'. C'est carré, efficace, bien nerveux. Le duo Reed / Testi est mortel, les seconds rôles pas en reste, la zik de Morricone au top, et Sollima emballe tout ça de main de maitre ! Une belle découverte, à voir assurément !

 

(et j'ai un peu la même question que les autres sur le final sinon )

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...