Jump to content

La Couleur du Mensonge - Robert Benton (2003)


kevo42
 Share

Recommended Posts

(the human stain)

 

Bande-annonce :

 

[dmotion]video/x908es_la-couleur-du-mensonge-bande-annonc_shortfilms[/dmotion]

 

L'histoire :

 

En pleine période du politiquement correct, Coleman Silk (Anthony Hopkins), doyen de faculté et professeur de lettres classiques est accusé de racisme pour avoir traités des élèves absents de "zombies". Après la mort de sa femme, il entame une liaison avec une femme mystérieuse, qui travaille dans trois lieux dont l'université, où elle est femme de ménage (Nicole Kidman).

 

De flashbacks en flashbacks, on se rend compte que rien n'est aussi simple qu'il n'y paraît.

 

Mon avis :

 

A ma gauche, vous avez un roman très célèbre et apprécié écrit par Philip Roth, traduit sous le titre la tâche en France.A ma droite vous avez un casting douze étoiles (Hopkins, Kidman, Gary Sinise, Ed Harris, et même Wentworth Miller de Prison Break avant d'être connu). Au milieu Robert Benton, réalisateur assez connu, puisqu'il a quand même fait Kramer contre Kramer, Billy Bathgate, un homme presque parfait, et écrit le scénario du premier Superman.

 

Et le résultat de ce film, c'est pas grand chose quand même. Tout le monde a l'air très content d'être là (le making of est drôle tant tout le monde semble persuadé d'avoir participé à un chef d'oeuvre), y a quelques beaux plans, mais globalement, on s'en fout un peu. Le film fait 1h25 sans le générique, les révélations sont pas non plus dingues dingues, et la fable porte assez peu.

 

A noter que le film est pas désagréable pour autant. Un film moyen, quoi.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...