Jump to content

Radio Corbeau - Yves Boisset - 1989


DPG
 Share

Recommended Posts

Dans la petite ville de Saint-Meyrand, une radio pirate émet à midi précise, avec un drôle de bulletin d'informations locales. "Radio Corbeau" informe les habitants de cette paisible ville de province des secrets de leurs notables, qu'ils soient politiques, commerçants ou patrons, mais aussi de citoyens plus modestes. De nombreux scandales sont ainsi dénoncés, des plus anodins comme les adultères de certains, aux plus graves comme les malversations de certains autres... Un inspecteur est chargé d'enquêter sur cette radio, tandis que le correspondant du journal local s'amuse de voir le désordre provoqué par cette nouvelle attraction.

 

Revu récemment grâce à la mise à dispo de Meltingman, et ben j'aime toujours autant ce film moi !

 

Sorte de remake moderne du "Corbeau" de Clouzot, nous sommes là face à une franche réussite. Le ton "rentre dedans" de Boisset s'accorde à merveille avec le sujet. Le film propose une incroyable peinture d'une petite ville de province et de tous les travers qui l'accompagne, des magouilles de bas étage au racisme ordinaire, en passant par les commérages, coucheries, et autres arrangements entre amis. Mais au delà du ton grinçant et de la peinture au vitriol, le film reste un très bon polar, avec une enquête prenante, des rebondissements bien amenés, une construction efficace et un whodunit très sympa. Le cast est à la hauteur, avec un tandem Arditi / Brasseur en tête d'affiche, mais surtout une incroyable galeries de seconds rôles assez mortels dans les rôles essentiels des habitants de St Meyrand. Une franche réussite donc, à ranger aux côtés d'un "Dupont Lajoie" du même Boisset pour un diptyque "franchouillard" toujours aussi mordant.

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...