Jump to content

Maman, j'ai raté l'avion - Chris Columbus - 1990


DPG
 Share

Recommended Posts

aka Home alone

 

La famille McCallister s'embarque pour Paris pour y passer les fêtes de Noël. Seulement voilà: à bord de l'avion, Peter et Kate McCallister s'aperçoivent qu'ils ont laissé chez eux le plus jeune de leurs fils ; Kevin, âgé de seulement huit ans.

 

Je sais pas pourquoi, cet après midi, un flash de ce film m'est venu. Et j'ai eu envie de le revoir. Mais comme je fais les choses bien, j'attendrai surement Noël et je me referais sa suite avec. Mais je constate que le film n'a pas de thread ici, et c'est une honte !

 

Un chouette divertissement, sorte de cartoon live par moments, mais en assez soft et gentillet tout de même. Culkin devient une star avant de découvrir la came, Joe Pesci s'échappe du carcan scorsesien, John Williams signe la B.O., John Hugues se charge du script et de la prod, Chris Columbus emballe le morceau. Pour l'anecdote, on doit le montage à Raja Gosnell, futur cinéaste emblématique hollywoodien des années 2000.

 

Pour l'anecdote encore, le principal de mon collège était le sosie du vieillard qu'on voit dans le Parc et qui fait peur à Kevin.

 

Link to comment
Share on other sites

C'est aucun doute ce que Colombus a fait de mieux : une vraie bonne comédie familiale, un peu méchante, avec une jolie morale de Noël et surtout une ambiance du tonnerre. Toute cette atmosphère de pavillons croulants sous la neige et les décorations, les précipitions des départs en voyage, et ce climat à la limite du fantastique...je crois pas qu'on est réussi à faire mieux depuis. Culkin génial, et un score de John Williams qui me met en transe.

 

6qEbFFZnsCU

Link to comment
Share on other sites

Bizarre, il me semblait qu'il y avait déjà un sujet sur ce film.

Bref.

Le film que j'ai le plus vu étant gamin. Je pouvais me le mater 3 fois d'affilée sans soucis, et j'étais toujours aussi mort de rire durant la dernière demi-heure : l'attaque de la maison par les bras cassés Joe Pesci et Daniel Stern.

Qu'est-ce que j'ai pu me marrer !

Nostalgie.

J'ai hate que mon fils ait l'âge pour le lui montrer !

Link to comment
Share on other sites

Moi à l'époque j'avais ça trouvé ça un tantinet pouragave au début parce que bon, pour nous faire comprendre qu'on était dans une famille de cons, ils étaient pas d'accord sur le choix des pizzas. C'était horrible à regarder ces gens qui choisissaient des pizzas au cinéma.

Après c'est mieux quand même, j'avoue... quand toute cette famille de cons se casse. Ca m'avait libéré, je me sentais Kevin, c'est un peu la force du film de se sentir Kevin une fois dans sa vie.

Tu mets John Williams sur "je me sens Kevin", ça marche.

On ne peut qu'être déçus de voir ces cons revenir à la fin, m'enfin y avait une retenue bienvenue sur l'effet de joie. On sent l'enthousiasme mou du Kevin à la fin, on peut imaginer être dans la posture et la crédibilité, les contingences de l'âge. C'est un peu ouvert, reconnaissons-le.

Depuis Chris Columbus a tenté, je me sens Percy Jackson sur Lady Gaga, hé bé nan.

Link to comment
Share on other sites

ZE film pour les fêtes de la Nouelle ! (avec Gremlins hein)

Les chœurs et les mélodies qui tuent de John Williams, la vieux bizarre mais gentil, le sapin, bref, un film qui réchauffe le coeur autant qu'un bon vieux feu de cheminée consumant le cadavre de Santa Claus !

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Je l'ai découvert quand le second est sorti en VHS, quand je devais avoir cinq ou six ans. Ces deux films font partie de mon patrimoine ciné de l'enfance. C'est simple, c'est tout sucré, c'est un peu niais mais ça marche tellement bien, l'alchimie est bien dosée.

 

Le film de Noël, avec les Gremlins

Link to comment
Share on other sites

  • 3 years later...

revu aujourd'hui. un must de la comédie familiale. Bien sur l'effet n'est pas le même que de le voir à 10, parce qu'évidement, le processus d'identification ne fonctionne plus pareil du coup. Donc bon, c'est bien fait, parfois émouvant, les acteurs sont très bons, la musique aussi, mais ça fonctionne pour moi surtout à la nostalgie. Je crois que si je le découvrais aujourd'hui, je m'emmerderai un peu. Mais le voir avec mon fils c'était bien cool.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...