Jump to content

Shriek de David De Coteau (1997)


Dragonball
 Share

Recommended Posts

"Shriek"

 

 

Des étudiants squattant un vielle hospitale désaffecté, se font massacrer les uns après les autres par une créatures mystérieuse.

 

Et un chef d'oeuvre de David de Coteau, un !

 

Voilà une petite série B (heu, on va plutôt dire Z !) sympathique, même si à coté, n'importe quel erzatz produit par Roger Corman passerait pour un blockbuster !

Produit par Fullmoon et probablement réalisé en une journée (bon, allez, un peu plus), Shriek met en scène 6 étudiants se baladant dans de long couloirs bleutés et poursuivit par un sympathique craignos monster en latex.

 

Fullmoon + De Coteau, ça donne des personnages haut en couleurs (terme diplomatique pour dire qu'ils sont quand même bien débile !) comme un beau mec baraqué tenant absolument à préciser qu'il n'est pas gay, même si, je cite, "Il fait du sport et qu'il est musclé" !", un beau brin ténébreux ayant réponse à tout (même aux questions les plus connes !), ou encore une étudiante commnuniste, fervante supporter de la Chine et persuadé que le grand soir est pour bientôt.

 

On n'a pas le temps de s'ennuyer, et pour cause, le film dure ........ 1H07 !

 

Celà nous vaut d'ailleurs une réplique sacrément gonflée d'un des acteurs à la fin du fim, lorsqu'ayant vaincu le monstre après un combat d'environ 3 secondes chrono, celui ci nous sort "Ben, c'est déjà finit ?".

Là, on pourrait être en droit d'avoir envie d'étrangler De Coteau, mais bon, assumer avec humour le fait qu'on vient quand même un peu de se foutre de la gueule du monde, c'est finalement très marrant. (à moins d'avoir payer son DVD 20 euros évidement ! )

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...
 Share

×
×
  • Create New...