Jump to content

Mission Impossible -Brian DIO Palma- 1995


Binky
 Share

Recommended Posts

Je rêve où il n'y AUCUN topic sur le DE PALMA ?!

 

Faut tout faire, ici...

 

Bwef, en bon fanboy vendu, j'ai revu avec plaisir le mésestimé premier opus de Mission Impossible hier...c'est tout de même du très bon Dieu Palma ! N'empêche, quand le mec met sa mise en scène au service de son histoire (et non pas quand il cache sa simili-histoire avec sa mise en scène), ca se voit tout de suite ! Ca vaut pas Les Incorruptibles mais c'est de l'excellent cinoche d'espionnage.

 

Avec, comme d'hab, cette obsession de l'image multipliée, qu'on retrouve souvent chez Koepp par ailleurs (cf Snake Eyes) et de belles petites leçons de mise en scène...

 

Puis bon, faire crever la moitié du casting dès le début, dans un blockbuster, c'est quand même pas donné à tout le monde...

 

J'aime beaucoup ces petits jeux de réalisation, quand De Palma s'éclate à multiplier les points de vue...(tous les persos ont des caméras portatives, ce qui est finalement à la base de la manipulation du film...)

Link to comment
Share on other sites

Quand je le regardais en boucle vers l'age de 7-8 ans, il me tardait surtout la scène du piratage et la fin. A la revoyure hier soir, je dois dire que la fin sur le toit d'un TGV lancé à toute berzingue ne m'a pas paru si spectaculaire qu'à l'époque (et c'est quoi ce TGV sans câbles électriques au dessus ? ). Par contre le reste . Un blockbuster aussi peu impressionnant niveau effets spéciaux et misant tout sur le suspense, ça serait impossible de nos jours. De Palma a parfaitement retrouvé l'esprit de la série, et il ne la viole que pour mieux surprendre son spectateur. Du tout bon.

 

Par contre dans le genre con-con j'aime bien le deux moi (mais c'est John Woo donc je suis pas objectif), contrairement au 3 que je trouve chiant et antipathique au possible.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Je me suis refait les 3 premiers films cette semaine.

 

A commencer par le De Palma donc, pas revu depuis un bail, en tout cas pas depuis que je vis à Prague et j'avais oublié que la ville était si présente dans l'intrigue. Je crois pas qu'on ait revu Prague utilisé en tant que tel d'une si belle façon depuis (à l'exception peut-être de Brothers Bloom).

 

C'est sans doute le meilleur de la série, du surtout au très bon scénario de Koepp et Zaillian, et le style inimitable de De Palma, les cadrages étourdissants, les scènes d'action parfaitement dosées (la scène de la salle du serveur de la CIA est toujours aussi ). Ce sera peut-être aussi le film qui vieillira le mieux, les gadgets déjà vieillots n'étant pas si prédominants, laissant la place à du bon suspense old school. A l'époque, on ricanait de la scène du TGV totalement over the top. Quand on voit à quelle surenchère on a eu depuis, on se dit que le De Palma se veut plutôt réaliste, et évite les plans de poseur.

 

S'il y a un truc qu'on pourra retenir un jour de cette saga, c'est que Cruise producteur laisse vraiment chaque cinéaste apposer son style dans chacun des films. Le fruit d'un coup de foudre j'imagine aussi au moment de choisir le réal. Si Cruise est toujours mis en avant de film en film, il est aussi interessant de constater que, malgré les différents créatifs sur la prod, on retrouve ceci dit une certaine liberté qu'ont semble-t-il eu les 4 réals attachés de s'approprier, la mythologie, le personnage et les passages obligés et d'en faire des films complètement différents les uns des autres. Il me semblait avoir lu à l'époque du film de John Woo que Cruise avait en tête de prendre une approche similaire à celle de la saga Alien pour les M:I, on peut dire qu'il n'a pas encore changé d'avis, et tant mieux. Quand on voit ce que sont devenus les Star Wars, Die Hard, Bourne ou même James Bond. Ce serait interessant ceci dit de savoir ce qu'il s'est passé avec Oliver Stone, Fincher et Carnahan pour que ca clashe si fort.

Link to comment
Share on other sites

  • 7 years later...

Revu récemment, et c'est toujours très chouette. Film d'espionnage plutôt à l'ancienne, porté par l'élégance visuelle de De Palma. Super cast, belle utilisation de Prague comme le souligne Steve, des beaux moments de suspense, on est à fond dedans, et même si le final est effectivement, un peu loupé, ça tient qd même toujours solidement la route.

 

Je relis aussi ce qu'en disait Steve, l'approche de Cruise producteur, le style tranché de chaque réal, un peu à la "Alien"... Bon, la suite de la série a un peu fait voler ça en éclat, et les derniers se ressemblent un peu tous, et ressemblent un peu à tous les blockbusters US contemporains... Dommage...

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...