Jump to content

Cloclo - Florent Emilio Siri (2012)


Cyril
 Share

Recommended Posts

  • 2 weeks later...
  • Replies 113
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Grosse grosse chute au box office pour "Cloclo", après une 1ere semaine à 1M entrées, il est à peine à 338.000 entrées en 2e semaine. Je pense que tout cela vient du bouche à oreille négatif de ce connard de Cyril qui n'a rien compris au génie de Florent Emilio Siri

Link to comment
Share on other sites

Bah le problème c'est pas tant ça, tout le monde y fait ce qu'il veut hein...mais y'a des moments, parfois...le film est vraiment considéré, dans mon entourage en tout cas (parents, vieux, pas vieux, amis, amis d'amis, nourrissons) comme la peste, un truc de pestiférés. Et ca donne droit à des dialogues juste non-sensiques, en fait...

 

- Salut. Dis, il est pas mal Cloclo, bien foutu...tu devrais aller le voir.

- Mouarf, ah ah ah, ce truc de ringards...aller voir un film sur Cloclo, et puis quoi encore ? Rien que le titre...

En plus, je me suis fait une séance hier soir.

- Et t'as été voir quoi ?

- Projet X.

-...Ah.

 

Les gens veulent des films populistes. Pas des films populaires. C'est clair.

 

Sinon, moi j'ai bien aimé le film. Première partie faible en comparaison à une deuxième partie plus punchy, qui s'éclate, autant dans le rythme, l'humour féroce, que dans la forme, par moult plans scorsesiens et efficaces à l'envie...j'irais le revoir.

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas du tout d'accord avec ton analyse !

 

En quoi "La môme" par exemple est-il populiste et "Cloclo" populaire ? (je prends cet exemple volontairement car biopic également, vieux chanteur(euse) également, et "La môme" a été un succès, et je trouve pas du tout qu'il soit populiste et "Cloclo" populaire)

 

Quant à ton entourage, je sais pas, je les connais pas tes parents, ta famille, mais bon, s'ils détestent Cloclo à la base, ou n'en ont rien à foutre, je vais pas les blamer de pas aller voir un biopic en salles. Moi si dans 20 ans ya un biopic sur Christophe Mae ou Garou, ça aura beau être réalisé par Fincher, je pense que je passerai mon tour hein !

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...

Je déteste Claude François et j'ai de la sympathie pour Siri, j'ai donc regardé ce film en me demandant ce que Siri pouvait bien avoir à raconter avec ce film, au delà du biopic-de-base.

 

En fait, il a voulu réaliser avec CLOCLO un "grand film américain".

A la fois un remake franchouillard de Scarface (l'émigré Cubain/Egyptien forcé de fuir son pays, traverse la mer, s'intègre, devient riche et puissant en vendant aux gens ce qu'ils veulent - drogue/pop songs - et qui finit par chuter tragiquement), film de super-héros nous contant la naissance d'un "super vilain" (ultra poilant à voir sous cet angle), le tout avec des morceaux de séquences/plans du Parrain, de Goodfellas et de Tree Of Life.

Depalma, Coppola, Scorcese, Malick. Prends l'oseille et fais-toi plaize avec des plans séquences de dingues, des grues et toute la grosse artillerie.

 

Seul problème : le film n'est intéressant que dans son milieu.

Quand Cloclo est un gros enculé.

Le début et la fin : très gros ennui.

Au final, on a un peu l'impression que Siri s'est fait bouffer par le côté "mastodon" du projet...

Link to comment
Share on other sites

J'ai vu la version longue, ca se laisse voir mais en fait j'ai pas compris vraiment ce qu'elle avait d'exceptionelle la vie de Cloclo pour en faire un film. Okay il a rame quelques annees comme a peu pres tout chanteur, puis il a perce, pris tout le monde de haut et c'est tout quoi. A ce moment la n'importe quelle idole d'une epoque aura droit a son biopic. Johnnie ? Belmondo ? Depardieu ? Brassens ?

Link to comment
Share on other sites

J'ai vu la version longue, ca se laisse voir mais en fait j'ai pas compris vraiment ce qu'elle avait d'exceptionelle la vie de Cloclo pour en faire un film. Okay il a rame quelques annees comme a peu pres tout chanteur, puis il a perce, pris tout le monde de haut et c'est tout quoi.

Je ne suis pas d'accord, le film montre bien que le type est un margoulin, un opportuniste de première, prêt à tous les artifices, mensonges et "'emprunts" pour devenir connu. C'est pas juste un type devenu connu pour son talent, ses choix ou sa personnalité. C'est avant tout un type fade avec une voix de merde qui va réussir à s'imposer en assumant sa vulgarité et en écrasant la gueule des autres.

Peut-être que Siri voulait en fait parler de Sarkozy à travers son film.

 

Enfin, Cloclo, à mes yeux, c'est presque un film sur la préhistoire de la Star'Ac.

Sauf que là où on cachait l'usine, désormais on nous montre les rouages de la machine.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Vu hier soir. J'ai bien aimé, surtout grâce à la chouette reconstitution des époques traversées par Cloclo, et la superbe réalisation de Siri.

Le film est quand même un peu longuet... Y'a plein de trucs qui ne sont qu'effleurés. Par exemple, tout le long du film, on a l'impression que Cloclo est au top. Pourtant, au détour de certains dialogues, on comprend qu'il a quand même eu des gros coups de mou dans sa carrière...

Il manque un peu ce côté "Rise and Fall", même si le mec est mort avant de connaître réellement la déchéance.

Link to comment
Share on other sites

J'ai aimé la performance de Jérémy Reinier et le côté rock star de Claude François, bien dépeint, et qui n'est pas forcément évident à matérialiser pour quiconque ne l'a pas connu de son vivant.

 

Par contre y'a un point sur lequel le film est un peu foiré, c'est qu'à aucun moment il ne parvient à déringardiser Cloclo. D'aucun diront qu'il n 'y avait pas lieu de le faire car Claude François ne l'a jamais été, je laisse cette appréciation aux fans et je peux la respecter, mais désolé, les scènes où il fait des cabrioles sur scène avec ses costumes atroces me sont parues abominablement datées et je trouve même que ça contraste avec le côté sulfureux qu'on nous présente de l'artiste.

 

Un biopic un peu malade, qui se veut un peu crade sur les bords, mais ne peut pas changer la musique de Claude François...

 

La scène de la châtaigne fatale n'est pas trop mal.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

J'ai bien aimé alors que l'oeuvre et la vie de Clodo François m'ont toujours pompé l'air.

Je trouve quand même que pour un biopic produit par ses deux mioches, ils n'y sont pas allé de main morte avec leur père.

Et ça c'était plutôt cool que le film le présente comme un connard du début jusqu'à la fin. Y a pas de rédemption à la con.

 

Après c'est monté bizarrement, c'est une succession de scènes plutôt qu'un truc linéaire. Mais bon raconter 40 ans en 2h30 et avec tout ce qu'il a chié le père François fallait forcément que ça crée un truc hybride.

 

Je suis content que ce film existe rien que pour le fait que les vieilles groupies voient que leur idole était une crotte sans nom.

 

Et puis Magimel et son accent pied noir

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...