Jump to content

Looper - Ryan Johnson (2012)


Tomfincher
 Share

Recommended Posts

  • 1 month later...
  • 1 year later...

C'était vraiment très bien!! Bien écrit, bien réalisé, bien filmé, bien interprété, bien éclairé, bien sonorisé... Bref, ça claque franchement bien de partout et ça fait vachement plaisir!

Je découvre le débat cité plus haut, et c'est complètement débile, il n'y a aucune ambiguïté car

 

le vieux Joe se souvient du vécu du jeune Joe, même si ce vécu change de l'initial. Donc si Joe était Sid, il se souviendrait de ce qu'il vit avec Sid, tout comme le vieux Joe serai lui-même le Rainmaker, ce qui ne fait absolument aucun sens puisqu'il se considérerait comme l'assassin de sa femme. Et puis il aurait un pouvoir télékinétique. Donc c'est du gros bullshit de branleurs. Le scénario prend en revanche bien soin de laisser le spectateur présager une entourloupe de la sorte, car l'hypothèse de Joe = Rainmaker par réaction à son retour dans le passé se laisse palper, et là on se dit "merde, trop prévisible comme film", alors que c'était juste pour mieux nous duper. C'est clair?

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

pareil, mini claquage de beignet, je n'arrivai jamais à deviner où ça nous mêne et même si ça ralentit un peu avec l'arrivée à la ferme, ça devient 10 fois plus surprenant ensuite. C''est assez hallucinant que le film se perde pas en route dans un format plus classique et sans être visuellement cracra, a plusieurs idées cracra. une petite merveille, surtout comme d'hab quand on sait pas grand chose dessus et donc pas d'attente particulière.

 

 

j'ai raté une référence ou pas : pourquoi le gosse s'appellerait le "rainmaker", je veux dire pourquoi ce nom là en particulier, y'a un rapport avec le schmilblik ?

 

Link to comment
Share on other sites

Pareil que Norman. Je n'en savais pas trop sur le film, et j'ai pris une belle claque dans la gueule. C'est vraiment très étonnant, assez cohérent malgré le postulat de base complètement fou et le côté casse-gueule des voyages dans le temps.

Petit bémol sur Bruce Willis qui fait du Bruce Willis. Mais fallait-il faire autre chose ?

Et c'est super bien réalisé, avec pleins d'idées de mise en scène. Franchement, ça fait plaisir !

 

j'ai raté une référence ou pas : pourquoi le gosse s'appellerait le "rainmaker", je veux dire pourquoi ce nom là en particulier, y'a un rapport avec le schmilblik ?

 

 

Peut-être parce qu'il crée des tempêtes quand il s'énerve ? Et puis ça claque comme nom.

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...