Aller au contenu

Your Vice Is A Locked Room And Only I Have The Key


Bast

Messages recommandés

  • 2 years later...

Oulala c'est quand même le top du top du giallo là !

 

Une relecture audacieuse et féminine du Chat noir de Poe, qui reste sans doute la nouvelle du Sir la plus adaptée au cinéma à ce jour.

A côté des éléments déjà connus et remis au goût de Martino, on a droit à des machinations surprenantes et inattendues, des relations tendues et troublantes ou planent saphisme et relents incestueux. Fascinant.

Excellente ambiance, entre tentation gothique (orage, manoir, passé nébuleux, la robe de la comtesse...) et décadence seventies (les hippies). Edwige Fenech, aguicheuse, est

 

L'apport giallesque y est intéressant, avec toute l'imagerie qui va avec (chambre de poupées, prostituées, meurtrier mystérieux, belle fille égorgée dans la nuit...) mais marque surtout toute la première partie du film.

La scène lesbienne, bien que soft, est étonnement émouvante. La musique de NicolaÏ (merci Cyril ) est évoquant mélancolie, images sadiennes et plaisir charnel (ah non mais si ).

 

Un petit chef d'oeuvre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 11 years later...

Très bon ! Sur la base du Chat noir de Poe, Martino brasse habilement plusieurs thèmes et sous-genres : giallo, huis-clos gothique, machination... La mise en scène et la photo sont une fois de plus très soignées, l'ost de Nicolaï est magnifique , le casting fera plaisir à tout bon bisseux qui se respecte et Edwige est subliiiiiime en garce manipulatrice !

 

Sinon le titre tient toutes ses promesses, il y a du vice effectivement ! Du saphisme, du trio amoureux, des meurtres sanglants, du hippie déviant, du machisme et un twist final tarabiscoté !

 

Martino était vraiment en état de grâce à cette période-là et on a du mal à croire que c'est le même mec qui a commis 2019 et Atomic cyborg, que j'aime bien aussi mais vous m'avez compris...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...
la remonté de ce post me fait me souvenir que depuis ma dernière enculade chez l'autre con de canadien ben j'ai toujours pas recommandé le film.

J'y cours

 

Ma course à duré tellement longtemps qu'on a changé de format entre temps, j'ai enfin reçu le bd arrows hier, je regarde ça dès que possible

12 ans tout de même

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Suite a vos retours ultra positifs, j'ai mate ce Martino...

Et je suis tombe de haut!!

Entre l'histoire chiante, les persos antipathiques, la real sympa mais sans plus et les meurtres ultra softs et inutiles, je suis totalement passe a cote (pour être poli).

 

Apres Torso et Les couleurs machins choses, ca fait 3 giallos cultes qui me font encore plus adorer les Argento (deep red, etant LE giallo) et pas le reste.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...