Aller au contenu

Machete Kills - Robert Rodriguez - 2013


Messages recommandés

  • 3 months later...
  • 4 months later...
  • 2 weeks later...
  • 1 month later...
  • 3 weeks later...

Vu hier soir. J'ai un peu moins aimé que le 1. Le souci majeur est que ça part dans tous les sens, sans la moindre cohérence et un fil directeur qui passe rapidement au 234565432 plan. Bon ok la cohérence et Rodriguez ça a toujours fait deux, mais c'est la première fois que ça me dérange (un peu). L'accumulation de scènes gores et d'action en roue libre finie un peu par lasser. J'ai aussi eu l'impression qu'il y avait moins de répliques cinglantes que dans le 1.

 

Bon après j'ai passé un agréable moment, le casting tabasse (Mel Gibson ), on retrouve quasiment tous les personnages du précédent et la suite promet grave

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

J’ai jusqu’à maintenant toujours défendu Rodriguez ; même sur la série Spy Kids.

Mais là il a tellement tiré sur la corde que ça lui a pété en pleine gueule. C’est infâme du début à la fin. Et l’excuse du grindhouse (c’est mal fait mais c’est fait exprès ma bonne dame) ne tient pas. Ce n’est même pas un film de fainéant, c’est un film de cancre / branleur. C’est d’une mocheté visuelle incroyable, avec aucun effort dans le cadrage et le montage. Je ne dira rien sur le cast pour ne pas paraitre désagréable et tirer sur le pauvre Trejo en mode arthritique (et Rodriguez est incapable de magnifier la moindre bombe sexuelle qu’il filme….. ), et je feindrai l’indifférence devant le scénar (même si l’escalade dans le n’importe quoi ne m’a pas déplu en fait, tout comme le principe du caméléon)

Film de daube

Et ce n’est même pas second degré ou drôle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 months later...

Moi pour le coup, j'ai enfin eu le film que me vendait la bande annonce du 1. Par contre Machete Kills au final me donne surtout envie de voir Machete kills again in space, c'est assez paradixal...

 

Quoiqu'il en soit, je me suis réconcilié avec Rodriguez sur cet épisode, c'est aussi débile que c'est généreux, on retrouve le côté "mexicain" de Desperado, le casting s'éclate (Charlie Sheen et Mel Gibson sont parfaits dans leurs rôles respectifs )...non vraiment, je me suis bien amusé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...