Aller au contenu

Black Mirror - Charlie Brooker (2011)


Messages recommandés

  • Réponses 53
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

J'étais passée à côté de cette série. Depuis quelques temps j'en entendais un peu de bien, donc je me tâtais à la voir, mais là sans rien lire du thread, j'ai juste vu écrit Jon Hamm, ça m'a convaincu!!!!

 

Imagine si en plus il y a un épisode avec David Tennant dans la prochaine saison

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis enquillé le fameux Christmas Special et hormis le fait que ce soit sacrément tordu, ça m'a bien gonflé

Mais je crois vraiment qu'hormis les 4 premiers épisodes de la saison 3, c'est une série qui me laisse souvent froid malgré des idées assez terrifiantes. Voir l'épisode 3 de la S1 que j'ai trouvé antipathique avec ses perso complètement cons à taper...

Là l'épisode 5 de la S3 (Men Against Fire) subit en effet choc de la comparaison : j'ai pas trouvé ça intéressant une seule seconde (rejoignant plusieurs idées de la série d'ailleurs). Le 6 va attendre

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

J'avais vu les 2 premières saisons avec le dernier dans la cabane qui était vraiment très très bon et assez dur. Et quel final.

Netflix devient en ce moment le gros pourvoyeur de ce genre de séries un peu "autre".

Chute libre: Tout simplement top. Super jeu d'actrice de Bryce Dallas Howard et quelle fin !!

Playtest: Sympa mais sans plus. Prenant, flippant mais bon au final ...

Tais toi et danse: Un peu longuet mais quelle histoire et quelle fin ! Gros malaise.

San Junipero: Rupture de ton mais une jolie histoire et franchement j'aimerais que ça existe car je prends l'option directement pour vivre dans les années 80

 

Encore 2 ...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 months later...

le premier post de prodigy était tellement radical dans le "anti-spoiler" qu'il ne m'avait pas du tout vendu le truc

je viens d'enchainer les 2 premières saisons et c'est en effet bien cool : c'est un peu le twilight zone/au-delà du réel des années 2010. C'est-à-dire série de court-métrages SF indépendants les uns des autres, mais très désenchantés, critiques et tout plein de rézossossios.

 

bon parfois ça pousse le coup de la morale un peu loin. j'ai trouvé par exemple l'épisode Waldo (l'ours bleu) très faible parce que je me contrefous de la politique anglaise et que le message final m'a semblé un brin grossier

continue à voter pour la sempiternelle alternance gauche modérée/droite modérée, les populistes sont justes de méchants chevaux de Troie de la CIA pour imposer une dictature mondiale violente

.

de même la fille traquée avec le signal que tout le monde filme est extrêmement prenant jusqu'à ce qu'on nous explique tout dans le menu détail. merci les gars de tout passer au stabilo

 

sinon j'ai beaucoup aimé l'histoire du noir sur son vélo dans un monde d'écrans et celle du mec jaloux, un retournement de situation très bien amené, ou encore le repas de noël qui vire au film à sketches. ça faisait longtemps que j'avais pas vu des fictions télévisuelles aussi réussies.

 

j'espère que la saison 3 par netflix est à la hauteur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...

Bon la 3e saison de netflix est nettement meilleure que les 2 premieres en ce qui me concerne

Quasiment aucun episode en retrait à part celui du jeu video. Mais tout le reste était excellent dans des délires très différents.

Mon préféré reste Shut up and Dance. Peut être un des meilleurs téléfilms que j'ai vu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 weeks later...
Celui avec les infectes est meme assez nul, non?

C'est certes pas le meilleur mais quand je pense que j'ai vu un film à gros budget qui racontait la même chose en moins bien et avec un happy end moisi (la cinquieme vague) je me dis que c'est vraiment pas mal.

 

, celuis du jeu video, c'est le fils de kurt russel qui joue

Et il est totalement antipathique, quel soulagement quand il se fait enfin défoncer

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

LE RETOUW

 

J'avais pas envie de les matter dans l'ordre, juste ceux qui m'interpellaient pour le moment

 

Arkangel : Le segment de Jodie Foster. Vu le sujet, on se dit "oulala ça va être affreux, va falloir carburer au Xanax après ça" et en fait euh...je sais pas. L'idée fait froid dans le dos, mais je sais trop quoi penser de la fin, où le côté donneur de leçons est agité dans tous les sens

laissez vos mômes vivre SINON PANPANCULCUL ou Ipad dans la gueule, c'est pareil

je crois qu'en fait

j'aurai préféré que la mère meurt, au moins on aurait eu le malaise jusqu'au bout...mais ça aurait été un peu too much aussi.

Bon bref, je sais pas quoi en penser

 

Hang the DJ : Bon c'est quand même assez évident qu'il essaye de nous refaire un San Junipero ici et qu'ils n'y arrivent pas. Cependant, c'est plutôt mignon, le couple est chouette et c'est joli comme tout. C'est même mieux que la moitié des rom com qu'on se tape actuellement...

 

Black Museum : une espèce de best-of BM assez ambitieux et parfois très glauque (toute l'histoire du casque sensoriel aurait plu à Cronenberg) avec un petit côté Get Out pas déplaisant. C'est bourrin mais ça marche bien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je le garde pour la fin

 

Metalhead : Ah ça fait plaisir de retrouver David Slade mais surtout sa hargne Un beau survival, âpre, très violent, flippant, même si finalement assez classique en soit. Du bel ouvrage.

Crocodile : Bon c'est quand même assez nul hein. Les paysages sont superbes mais le sujet est tellement bidon, tellement improbable et tiré par les cheveux qu'il faut vraiment s'accrocher pour vouloir aller jusqu'au bout. Ce qui confirme que Hillcoat n'est plus en forme depuis un bout de temps...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vu les 4 premiers :

- uss callister : ça rappelle énormément Galaxy Quest, avec un geek méchant pour le côté black du mirror. pas déplaisant mais pas renversant.

- arkangel : je n'imaginais pas que la sf pouvait être aussi chiante, merci Jodie pour le somnifère

- crocodile : du polar nordique. ça patine beaucoup sur la première moitié (ou deux tiers) à nous raconter ce à quoi on s'attend. ça devient nettement plus intéressant à partir de la confrontation, un peu tard hélas.

- hang the dj : ça sent effectivement le san junipero-bis mais je ne suis pas contre, surtout quand c'est aussi bien fait. le meilleur de la saison en ce qui me concerne pour le moment.

 

suite et fin demain.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Metalhead : Ah ça fait plaisir de retrouver David Slade mais surtout sa hargne Un beau survival, âpre, très violent, flippant, même si finalement assez classique en soit. Du bel ouvrage.

rien à ajouter. zéro fioriture, excellent.

 

Black Museum : ça m'a fait penser aux Contes de la Crypte, pas déplaisant.

 

au final, si on retire le pustule arkangel, voire crocodile, c'était bien cool. peut-être moins agréablement surpris que sur la saison 3 tout de même.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

J'avais adoré la première saison mais bizarrement, j'ai pas matté le reste. Oublie, flemme, trop de trucs à matter etc.. Du coup je me suis enfilé les 3 autres saisons en quelques jours. Me manque juste les 3 derniers épisodes de la saison 4 et le Christmas Special.

 

Je vais pas vous faire un résumé de chaque épisodes mais pour faire court et sans surprise, grosse claque globalement. Mention spéciale pour The National Anthem, Shut Up And Dance et San Junipero. Quelques épisodes un peu plus faibles mais j'ai tout apprécié excepté The Waldo Moment, une horreur ce truc !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Free étant merdique chez moi, impossibe de regarder Netflix correctement de 19 à 22h environ. C'est chiant, surtout quand je veux regarder un programme avec madame. Du coup, j'ai du retard et ce weekend, j'ai enfin pu regarder le premier dimanche en début d'après midi : USS Callister. Il est très bon, il mélange rétromania ambiante, et dézingue pas mal, en filigrane, le geek et le mec derrière son ordi, un faf en puissance, le tout superbement mis en scène et vraiment didactique.

 

Alors oui, on sent que Brooker tourne en rond sur ses thémas (l'idée de l'avatar torturé, on la voyait déjà sans plusieurs autres épisodes), oui, ça rompt un peu avec le côté un peu sérieux global, en apportant une légèreté apparente, mais c'est très bon je trouve. En espérant mater la suite un de ces jours ou me bouger le cul pour changer d'opérateur...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 9 months later...

En attendant la saison 5, un épisode/film interactif est disponible depuis aujourd'hui sur Netflix. Faut avouer que l'idée est plutôt bonne, et que ça surprendra sans aucun doute les non habitués à des jeux comme Life is Strange ou Heavy Rain...ce qui fait beaucoup de monde je pense C'est cool de voir David Slade aux commandes après le chouette Metalhead (auquel le film fait référence), le mec n'étant visiblement pas près de revenir au grand écran...

J'ai bien aimé les vibes à la San Junipero, avec le décor 80's, la b.o où on choisit des disques de Tangerine Dream, où la radio crache Frankie goes to Hollywood, où on écoute Eurythmics sur un walkman...c'est basique certes, mais plutôt agréable Pour le reste on a un gloubiboulga de Truman Show/Polanski/Ready Player One autour de la conception d'un jeu...vu qu'il y a 5h de films tournés, je ne saurais pas dire tout ce que j'ai loupé. C'est parfois fun, mais le côté volontairement mindfuck rend la chose assez lassante

on devine vite que le mec finira comme son écrivain fétiche

. La mise en abîme de la mise en abîme de la mise en abîme, oui bon merci quoi. En tout cas, j'aimerais bien voir d'autres films tentés le même procédé, ça rendrait de sombres merdes bien plus sympatoches

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Vu l’épisode "interactif" hier soir, Jeremy a tout dit un peu plus haut.

J'y allais vraiment a reculons tellement je n'y croyais pas et au final c'est très sympa.

Pas certain que je relancerais pour tester d'autres fins et je doute franchement de l’intérêt mais l'exercice est marrant et comme d'habitude avec cette série, de la qualité

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 4 months later...

Saison 5, probablement celle de trop

3 épisodes seulement, dont 2 qui piquent sévèrement le nez.

 

Striking vipers :

On dirait que le mec qui a pondu ça a lu un mauvais résumé de San Junipero, qu'il s'est dit "ok ça a l'air fastoche" et qu'en plus le mec en question serait spike lee.

Le thême du coming out tardif pourquoi pas, mais fichtre faut voir comment c'est traité ici. Et les scènes dans le jeu sont dignes d'une fanfic de street fighter.

Je me suis finalement demandé si le réalisateur n'avait pas une dent contre les noirs, les lgbt et ...les jeux videos

 

Smithereens :

Du black mirror comme on l'aime, prenant, cynique, rien à redire.

 

Rachel, Jack & Ashley Too :

Dédier intégralement un épisode à la gloire de miley cyrus : une idée qui s'avère au moins aussi mauvaise qu'elle en a l'air.

Je ne comprends pas ce qu'ils ont cherché à faire. Elargir leur audience aux gamines de 12 ans ?

On dirait un de ces téléfilms de noël avec des chiens qui parlent, enfin avec une poupée miley cyrus casse-burne à la place des chiens.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On dirait que le mec qui a pondu ça a lu un mauvais résumé de San Junipero

 

C'est le meme real.

 

Pas encore vu les deux premiers, mais je me suis jete sur celui de Miley Cyrus. C'etait... penible.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...