Aller au contenu

Le film qui vous a effrayé


Natale

Messages recommandés

Au risque de multiplier les threads catalogue, j ai lu les avis tièdes sur insidious et je suis surpris. C'est vraiment l un des rares films qui m ai foutu une vraie trouille. Pourtant, lexorciste ne m a pas fait peur, les griffes de la nuit non Plus, maniaque non Plus, massacre à la tronçonneuse non plus.

Je suis curieux de connaitre le film qui a réussi à effrayer ceux qui sont restés de marbre devant insidious

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 76
  • Created
  • Dernière réponse

Hormis quelques séquences de la première partie, Insidious fut loin d'être le grand moment pétoche prévu. Même déception pour La dame en noir malgré quelques plans efficaces...

En matière de films récents, j'ai une affection particulière pour Jusqu'en enfer, qui s'amuse justement beaucoup de ces jump-scares et qui fonctionnent même après coup. Et The Incident est le seul film depuis quelques temps à m'avoir retranscri la peur diffuse ressenti devant un survival horror, et j'ai le souvenir de scènes vraiment pas rassurantes du tout dans le fauché mais sympa End of the Line. Malgré tous les efforts déployés, la peur se fait quand même rares de nos jours et y'a encore du boulot à mon humble avis

 

EDIT : ah tiens j'oubliais aussi The Innkeepers !

 

Pour le reste, les deux gros traumatismes d'enfance/adolescence, ce fut quand même le sketch de La goutte d'eau de Bava (illustration parfaite du cauchemar absolu en ce qui me concerne...qui a dû d'ailleurs beaucoup inspiré Wan pour Dead Silence) et Simetierre, que je n'ai d'ailleurs pas revu depuis des lustres. J'avais eu l'impression de n'avoir aucun prise sur l'atmosphère morbide, et les visions de Victor et de Zelda m'ont toujours foutu une pétoche de tous les diables A revoir quand même...mais pas à l'aise

 

 

Après je citerais volontiers d'autres films dont les ambiances et pas mal de scènes m'inquiètent profondément (jusqu'à aller à la vive terreur) : Fog, Shining, Carnival of Souls, Poltergeist, Suspiria, Une nuit trop noire, L'échelle de Jacob, The Descent, Ju On : The grudge, La sentinelle des maudits (pour le très fameux passage de "l'étage au dessus" ), Messiah of Evil, Le projet Blair Witch, Let's scare Jessica to Death. J'avais déjà tout bien expliqué ici

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La plupart des cadors du genre trouillle, comme l'Exorciste, ne m'ont jamais fait aucun effet. A ce jour, le seul film à m'avoir vraiment flanqué les jetons (pas sursauté, vraiment peur), c'est Blair Witch.

 

Sinon Dupont Lajoie m'a fait peur, dans un autre registre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Signes avec Mel Gibson. Je l'ai vu ado et j'ai eu la pétoche.

Black Swan aussi ça m'a fait peur.

Shining aussi, j'étais assez angoissé pour la mère et le gamin.

Les Frissons de l'Angoisse, pour le début avec la musique. J'en ai encore la chair de poule.

 

En fait c'est plutôt les films qui misent tout sur le suspense qui me font flipper. Les films d'horreur genre Les Griffes de la Nuit, La Colline a des Yeux ou Scream, où t'as un groupe d'ados en proie avec un céréale killer, c'est super sympa, super divertissant mais c'est pas ce qui me fait le plus flipper. C'est pas des films qui prennent le temps d'installer un suspense, une vraie tension, ni même qui font qu'on va beaucoup s'attacher aux personnages.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Candyman la première vision, ça m'avait bien calmé.

 

Hellraiser 2 où j'étais bien jeune (10 ans environ je dirais...)

 

Insidious dans ce que j'ai vu ces dernières années en salles, j'ai vraiment bien marché...

 

Les dents de la mer 2, vu avant le 1, je devais avoir 6 ou 7 ans.

 

Idem pour "Thriller" version longue, au même âge.

 

En fait, c'est pas tellement que ces trucs étaient effrayants, c'est surtout que je les ai vus jeune je pense qui joue à 90%.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'entend souvent Simetierre comme film vraiment flippant, pourtant celui là non plus ne m'a pas marqué plus que ça.

les rares films qui ont réussi à me faire peur sont orange mécanique avec ce générique et cette tête de fou de Mc dowell qui te dévisage pendant presque 1 minute et le début de frayeurs grâce à la géniale musique de Fabio Frizzi.

Quand j'étais petit, les histoires singulières de la hammer m’avaient bien fait flipper, notament le sketch avec le cours de tennis hanté filmé par sydney lumet

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso des trucs qui m'ont fait flipper ma race, c'etait y'a deja un certain temps (jeunesse aidant) mais pour que je m'en souvienne encore, c'est ce que c'etait efficace.

 

Un Ju-On: The Grudge japonais

Candyman

Blair Witch

Le 6eme sens

Un episode d'Au dela du reel a l'epoque sur m6

 

Evidemment ca marche moins maintenant ces films la.

 

Plus recemment, un film qui m'a pas fait sursauter toutes les 5 minutes mais globablement super flippant : The Mist

 

A l'inverse, un film qui m'a fait bondir avec ses jump scares excessifs mais qui ne m'a vraiment pas passionne pour ne pas dire mis en petard : REC

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui quand j'étais petit (genre 5/6 ans) j'avais peur de la sorcière dans Blanche Neige et les sept nains. C'est le film qui m'a le plus foutu la pétoche je crois. J'ai pleuré et tout pour que ma mère enlève la k7. Le pire c'est que je matais des Schwarzennegger et des Chuck Norris déjà à cette époque, (Walker Texas Ranger et Last Action Hero c'est quand meme plus hard que Blanche Neige nan ?) mais rien à faire, cette sorcière dans son château puis déguisée en vieille ça me terrifiait .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas un film mais un épisode de McGyver où il rencontre une scientifique qui a inventé un virus qui fait vieillir les gens très rapidement, et à la fin elle se fait piéger dans son labo confiné avec le virus et McGyver il l'a regarde mourir impuissant. J'en ai fais des cauchemars pendant des mois.

 

Sinon je n'ai vraiment aucun souvenir de trouille, j'ai toujours plus où moins encaissé.

Il reste quand même Alien 3, Leviathan et Bad Taste.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que je pourrais répondre tous les films d'horreur si je les avais vus étant gamins, vu que rien que les affiches me foutaient les foies. Mais comme je les ai vus assez tard pour la plupart, bah pas de flippe à ce niveau.

 

Toutefois, s'il y a vraiment un film qui m'a foutu les jetons récemment, bah c'est KillList, rien que pour la scène du tunnel, bien étouffante. Et sinon, exemple que je cite régulièrement, The Wall, pour la scène des gamins dans le hachoir, qui m'a longtemps traumatisé, même aujourd'hui je sais pas si je pourrais revoir cette scène, même si elle paraîtrait probablement soft visuellement pour un adulte, je la trouve hyper malsaine, sans compter les animations autour, et le morceau qui est beau, mais franchement glauque.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je zappe la période de l'enfance parce qu'à l'époque tout me faisait peur.

 

A l'âge adulte le seul qui me vient c'est Ringu. 90 minutes les mains crispées sur les accoudoirs de mon fauteuil. Jamais ressenti une trouille pareille.

 

Un peu les Autres aussi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les films qui m'ont fait flipper étant gamins n'ont plus guère le même effet sur moi, malheureusement.... comme tout le monde à vrai dire. Mais les plus récents ou les plus marquants sont sans doute "Le Locataire" de Polanski et "Dark Water" de Nakata, ce dernier vu au BIFFF à sa sortie et qui avait foutu une pétoche radicale à une bonne partie de l'audience féminine, à tel point que ma voisine m'avait littéralement labouré le bras! Inoubliable...

Sinon, je dois dire que cette merde d'"Emergo" vu à Gérardmer avait fait son petit effet, tout comme "Rec" d'ailleurs, sauf que pour "Emergo", mon voisin de droite a failli crever d'une crise cardiaque lors du plan final, ce qui m'avait bien fait marrer... le pauvre a été pris de convulsion pendant 3-4 secondes non-stop, en gesticulant dans tous les sens et donnant des coups de pied dans le siège de devant. Réellement impressionnant!

Sinon je dois avouer que "The Descent" m'avait fait un putain d'effet lui aussi, sans doute le film le plus tendu des ces 10 dernières années.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A l'âge adulte le seul qui me vient c'est Ringu. 90 minutes les mains crispées sur les accoudoirs de mon fauteuil. Jamais ressenti une trouille pareille.

Ah tiens c'est le seul film qui m'a vraiment foutu la trouille étant plus vieux. Le truc marrant c'est que j'avais acheté le Dvd anglais pour le montrer à des potes et qu'en fait, il était bugé et est tombé en rade à la fin. Donc je suis passé pour un con, j'étais frustré et j'ai du demandé un autre DVD

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dernièrement le film qui m'a le plus effrayé, c'est clairement Insidious. Ça faisait vraiment longtemps que je n'avais pas ressenti pareils frissons. Sinon, je ne suis pas resté insensible à Haute-Tension (la première demi-heure surtout), Blair Witch et Ils.

Plus jeune y en a eu évidemment plein, mais je soulignerais Rosemary's baby qui a vraiment bien marché sur moi (et qui fonctionne encore aujourd'hui) ainsi que certains épisodes de The Outer Limits ('90).

 

EDIT: J'oubliais un épisode de la série Hammer house of mystery and suspense (les histoires singulières). L'épisode "Child's play" m'avait bien marqué

 

A family awakens to find themselves trapped in their own home, all windows and doors sealed by impenetrable walls. Now they are faced with a bitter sequence of paranormal events forces that have taken over their lives.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'Exorciste et The Haunted m'ont empéché de dormir pendant des semaines parce que découverts très jeune. La scène dans The Haunted ou la jeune femme est persuadée de tenir la main de sa copine en dormant me terrifie encore aujourd'hui.

 

Puis The Thing et Prince des Tenèbres sur la 5 (quoique Prince c'était peut etre la 6?). Comme ma mère était infirmière de nuit, je matais tous les films d'horreur qui passaient, télécommande à la main pour zapper des fois que ça devienne insoutenable.

 

Je me souviendrai toujours de la vision d'Evil Dead chez un Pote. Planqué derrière un tabouret et rentré chez moi en courant. Frayeurs de Fulci m'avait bien calmé aussi. Par contre Anthropophagous nous avait fait marrer (on etait en sixième, mon pote faisait ce quíl voulait, ses parents ne lui refusaient rien, il pouvait louer 1 ou 2 films par jour, alors que la location coutait 30 francs. Le videoclub ne nous a jamais rien refusé non plus, sauf A Seize Ans Dans L'Enfer D'Amsterdam).

 

Plus récemment, j'ai passé une nuit dégueulasse apres avoir vu The Abandonned, ce film me fait ultra flipper. Mauvaise idée également de mater Paranormal Activity à 3h du mat dans ma barraque Thai aux mille bruits (geckos oblige) surtout en fumant des trucs qui rendent parano.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, la trilogie des Zombies de Romero (Night, Dawn et Day of the Dead). Et ça fonctionne toujours autant. Cette ambiance de fin du Monde, ce désespoir... Ca me fout les jetons tout du long. Et j'ajoute également, pour les mêmes raisons, Return of the Living Dead.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Blair Witch, j'avais pas aimé le film mais faut bien avouer que j'ai bien flippé ma race surtout sur la fin. Surtout quand t'es seul à le matter chez toi dans le noir et que le volet d'une pièce n'arrête pas de claquer !

 

Massacre à la tronçonneuse 2, uniquement la scène d'ouverture où Leatherface découpe les deux abrutis dans leur bagnole. Ça m'avait franchement impressionné.

 

Mais le film qui m'a le plus fait flipper est un truc pour mômes : Les Sorcières Matté à 6 ou 7 ans. Limite traumatisé à l'époque, je ne voulais plus aller dormir pendant une semaine. Après j'ai su que c'était Nicolas Roeg derrière la caméra et je me demande encore comment on peu être barge au point de confier un film pour enfant au mec qui a fait Don't Look Now

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis tapé la honte au ciné en allant voir les Autres grâce à un petit cri poussé quand je sais plus qui ouvre l'armoire et y a les gamins dedans. On le sent venir à 3km, mais ça a pas loupé

 

Sinon, gamine, j'ai été traumatisée par les dents de la mer. Revu cet été et non, en fait, ça va (enfin, je faisais pas la fière le lendemain sur la plage...).

 

Par contre, mon vrai trauma (et j'ai encore l'image dans la tête qui me glace le sang), c'était un épisode de X Files, Compressions (un des premiers). Je l'avais lu en bouquin, je m'étais fait plein de films, mais rien a voir à ce qu'ils en avaient fait. L'image du tueur/monstre m'a vraiment terrorisée...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ring m'a emmerdé. mais quand j'étais étudiant, tout seul dans mon petit appart, je découvrait Dark Water et The Eye des frères Pang. J'avous que je faisais pas le fier. De toute la vague nippone, c'est vraiment Dark Water qui m'a le plus impressionné.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

mes souvenirs de pétoches d'enfance sont plutôt dus à des téléfilms où séries : l'épisode Child's Play de la Hammer House of Horror déjà cité, quelques épisodes de la 4e Dimension (le gremlins, les mannequins,...), le téléfilm Don't Go to Sleep (j'y repense à chaque fois que je vois une roulette à pizzas ).

j'avais pas fait le malin non plus devant le segment de la momie de Darkside.

 

depuis le seul film qui ait eu un peu d'effet ça a été Dark Water : c'était mon introduction aux films de fantômes japonais et j'ai commencé par le meilleur.

quelques jump scares devant Rec, mais je trouve que surprise et trouille, c'est pas vraiment la même chose.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en trauma d'enfance : Jaws, avec cette gueule béante ou quand le requin découpe Quint.

 

récemment : Blair witch est une réussite car précurseur de tous les REC & Co (la fin du premier est angoissant) .

 

Les deux gros choc vécu en salle c'est Insidious et Descent, deux films ou je suis sorti le tee shirt collé au dos, les mains moites et avec aucune envie de parler mais bon cela renvoi au peur enfantine, peur du noir et claustrophobie. Etrangement je ne les ai toujours pas revu tellement j'ai peur d’être déçu.

 

ah j'oublié les 2 premiers amityville qui m'ont bien captivés / flippés

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×
×
  • Créer...