Jump to content

Sinister - Scott Derrickson - 2012


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Très étonnant que personne n'en parle ici

Le genre de série b horrifique que personne n'attendait trop (je l'ai même confondu avec The Possession, qui ne va pas tarder non plus), et fit d'ailleurs un peu de bruit pour deux raisons : la première étant sa réputation de "grosse frousse de 2012" (dont il faut se méfier fort evidemment), la seconde était son éviction partielle des salles de l'hexagone en raison des turbulences ayant eu lieu durant les séances de Paranormal Activity 4 En bon exemple, les séances au MK2 bibliothèque ont été déprogrammé aujourd'hui sans réserve et sans avertissement !! Donc méfiance pour les intéressés...

 

Sinon bon, de quoi ça cause : Ethan Hawke joue un écrivain porté sur les faits divers sanglants (fictionnels ou non) qui décide de s'installer, lui et sa petite famille, dans une maison hantée par une terrible tragédie. Pour ne pas les bousculer, il n'en fera pas tenir compte sa famille...

Un jour dans le grenier, il trouve un coffre rempli de bandes super 8, toutes des vidéos de famille : mais leur découverte va révéler les secrets les plus effroyables du lieu...

 

Malgré la présence des mêmes producteurs et de la promo de Wild Bunch, Sinister n'est absolument pas un sous Paranormal Activity ; on peut le rapprocher au pire à Insidious (une famille face à un cas de maison hantée...qui n'en est pas une !), dont il prend les mécanismes à revers mais le dépasse clairement en terme d'atmosphère. Il y a quelques jumpscares (bien amenés) mais Derrickson joue surtout la carte du malaise...et ça fonctionne. Toute la découverte des films en Super 8 donne lieu à des séquences qui laissent livide par leur texture visuelle et la cruauté carrément sinistre (le film porte bien son nom du coup) qui les lient. Et Christopher Young livre ici un travail sur le son absolument édifiant j'ai pas le souvenir d'avoir été aussi mal à l'aise depuis longtemps...

Dommage que la dernière partie bifurque vers quelque chose de plus téléphoné et plus classique

la gamine possédée et sa moue bovine qui découpe sa famille, mouais...

, mais qui a le mérite d'assumer sa noirceur. Une vraie bonne surprise !

Link to comment
Share on other sites

moi perso, jai trouve le film correcte au niveau rea, mais tellement debile sur la reaction des persos (et cette fin, oulalalaa).

 

a noter, pas mal de musiques sur les sequences de meurtres ne sont pas de young (cf.topic chez Mad movies, jai la flemme la)

 

 

je pige pas pourquoi le perso de hawk

1. met plusieurs jours à visionner 5 petites bobines

2. il allume jamais la lumiere (com dhab)

3. il pourrait foutre sa famille a l'abris, mais non c'est trop demander

 

 

et puis, on devine trop la fin bien en avance. les gosses jouent comme des merdes quand ils s'agit de faire peur

 

 

pas nul, mais bof

 

edit: je devais etre saoul quand j'ai ecris vu les mots qui manquaient dans mon post, haha

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

la seconde était son éviction partielle des salles de l'hexagone en raison des turbulences ayant eu lieu durant les séances de Paranormal Activity 4

il semblerait en effet qu'un groupe de djeuns lors de la soirée d'halloween ai débarqué pour la séance de 22h et foutu un bordel innommable au point que la direction a appelé les flics pour les dégager manu-militarie. Selon certains dire, ils auraient même pissé et chié dans la salle . De là à savoir si c'est à cause de paranormal activity ? est-ce qu'il est si flippant que ça ? ou alors tellement nul à ... chier ?

Link to comment
Share on other sites

C'est nul malgré un bon début. Mais plus le film avance plus le héros fait n'importe quoi et plus le réal ne sait plus quoi faire pour faire peur (le coup de la photo contre la vitre... Dieu que c'est nul). Et la fin enterre le film totalement. Grosse déception...

Link to comment
Share on other sites

  • 8 years later...

Vu ça l'autre soir avec mes gosses qui ont bien flippé.

Scott Derrickson est loin d'être un manche et "Sinister" est peut-être l'une des prod Blumhouse les plus recommandables - malgré les quelques absurdités scénaristiques relevées plus haut. On est donc au-dessus des "Insidious", et très au-dessus des "Conjuring" et c'est tant mieux. La bande son est clairement l'atout majeur du film, elle rappelle parfois certains bidouillages de Adrian Utley pour Portishead (il me semble que c'est lui qui sort les sons zarbis du groupe). Vais me faire le 2....

 

Link to comment
Share on other sites

ouais.... ben c'était pas terroche.

Si le premier présentait quelques éléments discutables niveau scénario, le second aligne les incohérences et va même jusqu'à décrédibiliser son prédécesseur.

La pauvre tentative de reproduire une bande son torturée pas des bras pétés fini de tirer le projet vers le bas.

Dommage.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...