Jump to content

Aux yeux des vivants - J Maury & A Bustillo (2013)


benjamin c
 Share

Recommended Posts

Tiens c'est bizarre, j'étais persuadé d'en avoir parlé, mais faut dire que ça m'a vraiment déçu aussi...

 

Ce qui est très étrange, c'est que Maury et Bustillo évoluent et régressent à la fois à chaque film. A l'intérieur était juste un peu too much et pas très beau, mais c'était suffisamment original, méchant et carré pour emporter l'adhésion. Livide était très beau mais les acteurs niquaient tout et ça partait un peu dans tous les sens. Aux yeux des vivants est quand même bien mieux joué mais ce qui cloche là, c'est l'écriture et le style : le côté référentiel fonctionne pas toujours, et la réalisation est franchement inégale (la scène d'intro complètement à la rue). C'est con parce que moi j'aime bien le bad guy super malsain (même si c'est presque le même que Castle Freak), et la deuxième partie est parfois surprenante. Mais ça fonctionne pas vraiment...

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 56
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • 1 month later...

Bon c'est vrai que c'est pas très folichon tout ça...ce qui passe le mieux en fait c'est le passage bucolique au début avec quelques cadres sympas et des gosses plutôt naturels mais dès que la traque s'enclenche le récit devient vraiment laborieux, le film souffrant d'un scénario inconsistant, d'une intrigue déja vue et sans rythme (malgré la courte durée)...le tout manque d'originalité, de suspens et de tension, avec en prime un final bâclé qui lorgne vers le Z à base de fumigène et de tueur grotesque...dommage, on espère que leur premier essai américain sera le bon.

 

le bad guy absolument pas flippant voir limite ridicule, la fin ultra bâclée...

 

Y un côté "Messe noire" à la fin...

 

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...
  • 1 month later...

J'avais envie de l'aimer celui-ci mais c'est vrai qu'on ne nous facilite pas la tâche...

 

Au rayon des bonnes choses, le duo sait toujours, par instants, installer une chouette ambiance et soigner ses plans.

Mais alors, il faut vraiment qu'ils engagent quelqu'un pour leur écrire quelque chose d'un minimum cohérent.

Et qu'ils apprennent à vraiment diriger leurs acteurs parce que c'est juste la catastrophe (quand je lis certains des avis affirmant que Livide était encore pire à ce niveau, ça fait peur)...

 

Sans compter qu'il serait bon que les concepteurs de slasher parviennent à ENFIN sortir de l'ombre tutélaire des sempiternels Halloween ou, dans le cas présent, Texas Chainsaw Massacre tant on marche, dans ce genre de produit, sur des chemins balisés de A à Z qui n'aident pas à s'intéresser à ce qu'on suit...

 

C'est dire si, malgré l'affection que je ressens pour les réals, j'attends avec modération leur Leatherface à venir...

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...