Aller au contenu

Sexe, Mensonges et Vidéo - Steven Soderbergh - 1989


Messages recommandés

[

 

Bon voilà dans le genre "dépucelage cinéphile", je me suis attaqué à Soderbergh. Problème : voilà unun bonhomme que je n'ai jamais approché non pas à cause d'occasions manquées (comme souvent) mais parce que ces sujets et sa filmo ne m’intéressent absolument pas ! J'ai quand même tenté le seul du lot qui me parlait, assez bien vendu par un pote faut dire, et traînant un palmarès pas degeu (une palme d'or en l’occurrence).

 

Anne est une femme coincée, cocue sans le savoir et à la vie de desperate housewives sans grand intérêt. Un jour, un ami de son mari vient squatter quelques temps à la maison : elle est tout de suite fascinée par ce personnage mystérieux et sympathique, qui va lui relever bientôt son impuissance. Mais en voulant en savoir toujours plus, Anne se heurte à son "secret" : il collectionne les confessions (et parfois plus) intimes de femmes qu'il rencontre et qu'il filme avec leur consentement...

 

Un film "d'adultes consentants qui parlent" donc, et j'avais peur de me faire chier autant que devant Closer, qui part plus ou moins sur la même base. Par chance, c'est donc tout aussi bavard (autant matter un porno si on cherche concrètement où va le titre hein), mais bien plus envoutant.

 

Plus que Spader, c'est surtout les deux rôles féminins qui m'ont bluffé : la sous employée Laura San Giacomo déjà, et Andie McDowell, donc je ne suis pas fan mais qui trouve un sacré rôle de sainte nitouche s'épanouissant dans les doutes et la découverte de l'autre. Et Soderbergh filme le tout admirablement, avec un découpage beau et précis, parfois même inattendu (les travellings surprises sur Giacomo et McDowell lors de deux scènes cruciales). Une oeuvre fascinante.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un peu comme toi, je n'ai strictement rien à foutre de Soderbergh, j'ai du voir 4 ou 5 films de lui, à tout casser, DONT celui là. Bilan honorable sur ce coup. Rien de grandiose ou d'inoubliable, mais j'en ai qd même un bon (mais lointain) souvenir, ce qui est pas du tout le cas des autres films du bonhomme, donc c'est déjà pas mal !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 years later...

Moi j'aime bien Soderbergh, il fait pas des trucs de ouf mais ça se laisse regarder. Par contre y a pas de ligne directrice dans sa filmo et ça ça me perturbe.

Sinon j'ai rien compris à la fin entre Paulette et Paulo, pourquoi il se branle sur des vidéos, etc...

Mais j'ai bien accroché à l'ambiance fin des 80's, de ces petits blancs qui tournent en rond et qui va engendrer le cinéma de Todd Solondz.

Après Palme D'or je sais pas.

 

J'ai toujours trouvé Andie McDowell me faisait penser à une endive (même dans Hudson Hawk) et que je ne pigeais pas ce que Cyril lui trouvait.

Et là, même si elle joue une meuf frigide, et bien elle dégage un truc hyper mystique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi, pour Kafka, et plein de trucs experimenthos (genre Unsane, le truc tourne a l'iphone, avec des objectifs a 100euros), j'aime bien Soderbergh.

Sans parler qu'un homme qui remonte les Portes du Paradis pour en faire un film de 1h40 ne peut pas etre mauvais

https://www.indiewire.com/2014/04/steven-soderbergh-cuts-heavens-gate-down-to-size-126588/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi, pour Kafka, et plein de trucs experimenthos (genre Unsane, le truc tourne a l'iphone, avec des objectifs a 100euros), j'aime bien Soderbergh.

Sans parler qu'un homme qui remonte les Portes du Paradis pour en faire un film de 1h40 ne peut pas etre mauvais

https://www.indiewire.com/2014/04/steven-soderbergh-cuts-heavens-gate-down-to-size-126588/

 

Exactement

 

Le mec fait un peu ce qu'il veut, se foire 1 fois sur 2, mais au moins, il fait pas Thor 12 ou Ocean's 13. Ah si, merde, il l'a fait

 

Après ce film n'est de loin pas mon préféré, c'est le début de carrière, je comprends l'impact qu'il a eu mais bon.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...