Aller au contenu

Lifeforce - Tobe Hooper (1985)


Messages recommandés

Bon ben ayé, j'ai enfin vu le film en VO. Et ça change tout !

Fini le doublage tout foireux qui donnait l'impression que les acteurs jouaient mal et que le scénario était décousu !

Un de mes films de SF préféré. C'est beau (on retrouve des fx de folie de Poltergeist, de toute beauté) et c'est très ambitieux, cette histoire mélant SF, Vampires, et zombies. Alors ok, ça mixent pas mal de choses, ça recycle à tout va (Dan O'Bannon au scénar, comme par hasard ! ), et ça aurait pu donner un truc un peu fourre-tout, mais à l'arrivée, selon moi, les choses s'enchaînent assez logiquement (malgré 2 ou 3 incohérences). Hooper s'approprie les éléments et nous sort l'un de ses films les plus réussis. En tout cas, son dernier grand film jusqu'à aujourd'hui.

J'y ai personnellement vu une métaphore du Sida, comme beaucoup de films de l'époque (la mort se transmet par le contact assez sensuel si ce n'est plus) et le vaisseau extraterrestre est plusieurs fois comparé à une aiguille.

 

Mais je le répète encore une fois ! MON DIEU QUE C'EST BEAU. Du début à la fin, on en prend pleins les mirettes et plein les oreilles.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 53
  • Created
  • Dernière réponse

Un chef d'oeuvre de Tobe Hooper.

 

Un choc à l'écran lorsque vu au cinéma.

 

Un nouveau choc lorsque revu en LD NTSC

 

Un plaisir toujours intense lorsque vu, revu et rerererevu en DVD Z1.

 

Une musique sublime (et une des plus belles) d'Henry Mancini, qui sortait des sentiers battus dans lesquels on l'avait cantonné et qui étonne par sa maestria symphonique, collant parfaitement au monde de la SF. J'ai toujours des frissons lorsqu'intervient la scène finale avec le vaisseau qui navigue dans l'espace et les dernières mesures de la musique qui résonnent. Sublime.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et puis c’est sans doute la plus belle réussite avec Fright night pour renouveler le genre des « films de vampires » dans les années 80 (si pauvre en films de ce genre d’ailleurs).

Le travail de Dan O’bannon au scenario est vraiment fin, mêler SF et histoire classique de vampire « When Alien meet Carmilla », je trouve ça génial.

Il est fort ce Dan O’Bannon décidément.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une paire de nichons et un film prend tout à coup un statut supérieur. Ca m'a toujours étonnée, ça.

 

Bref. Perso, je ne suis pas fan de ce LIFEFORCE. Même en vo, je trouve que les acteurs sont mauvais, le fourre-tout n'est pas très plaisant et il flotte comme un air de ridicule sur le tout. Et pourtant, je lui ai donné sa chance de nombreuses fois. Sans doute qu'une paire de nichons ne m'hypnotise pas assez...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Messieurs, voyons, un peu de sérieux, que Diable !

 

J'aimerais vraiment bien comprendre en quoi une paire de seins puisse remonter la qualité d'un film. Je trouve que les femmes sont très belles voire plus si affinités, mais c'est pas leur nudité ou pas qui font un bon film (même si c'est très agréable à regarder). Sinon, tous les slashers en existence mériteraient des oscars à la pelle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Messieurs, voyons, un peu de sérieux, que Diable !

 

J'aimerais vraiment bien comprendre en quoi une paire de seins puisse remonter la qualité d'un film. Je trouve que les femmes sont très belles voire plus si affinités, mais c'est pas leur nudité ou pas qui font un bon film (même si c'est très agréable à regarder). Sinon, tous les slashers en existence mériteraient des oscars à la pelle.

 

euh.. tu sais quand même ou tu as foutu les pieds

pour 90% des personnes de ce forum, une paire de seins peut faire l'interet majeur de tout un film quitte à dire que c'est un chef d'oeuvre en toute mauvaise foi

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je précise que je ne suis pas de mauvaise foi .. j'aime beaucoupce film dans son ensemble

En tant que femme (pas toi Superwonder) tu sais très bien que les hommes sont aussi attirés par vos courbes féminines. Ce n'est pas nouveau. Les hommes pensent autant au sexe chaques jours que vous à nous casser les couilles C'est dire le nombre de fois.

Et puis le père Tobe n'a pas engager Jane Birkin pour le rôle donc même lui le savait

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...