Aller au contenu

Lifeforce - Tobe Hooper (1985)


Messages recommandés

  • Réponses 53
  • Created
  • Dernière réponse
  • 1 year later...

C'est TOUJOURS une très belle femme

 

 

Pffffiou, c'est vraiment mon premier amour platonique de jeunesse Mathilda May... Dire que j'avais l'affiche de ce navet qu'est LA PASSERELLE dans ma chambre à 12 ans

Heureusement que je suis tombé sur mad Movies un an plus tard, ça aurais pu très mal finir cette histoire...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 year later...
  • 2 weeks later...
La version UK est une version courte il me semble, dans laquelle on perd quelques minutes.

 

quelles sont les scènes (ou plans) coupés?

 

sinon j'ai revu le film hier et c'est toujours aussi sympa...probablement le dernier bon Hooper avec "Massacre...2".

Un vaste bordel réjouissant où s'entrechoquent vampires de l'espace,zombies,fin du monde,acteurs en surjeu total et Mathilda May nue

ça reste assez impressionnant par moments,avec cette hystérie visuelle et sonore typique de Tobe...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 years later...

Jamais vu jusqu'à hier soir, et bien j'ai envie de dire: "pfiiiouuu la bonne tuerie que voilà!". D'ailleurs je ne me gêne pas: pfiiiouuu la bonne tuerie que voilà!

Du cinoche total, ça part direct avec la séquence spatiale qui calme d'entrée de jeu, et ça ne s'arrête plus, pour deux heures d'un putain de ride! C'est audacieux, aussi bien visuellement que dans l'histoire, parfois gentiment dérangeant et incorrect, et parsemé de scènes hyper marquantes. Mais je crois que ce que j'ai préféré, c'est le dynamisme du film, sa façon de constamment rebondir, surprendre et se renouveler aussi bien dans l'intrigue, le genre que dans les personnages. Et à aucun niveau, il ne fait daté. Et les sfx comme les séquences spatiales sont excellents. Et la musique tue.

Ce film est vivifiant, et bon pour la peau.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous trouve bien gentils parce qu'on n'est quand même pas loin de la purge en ce qui me concerne !

Je veux bien comprendre les soucis de tournage, de budget, le retrait du director's cut et toussa mais faut pas pousser non plus.

 

A lire certains avis, je m'attendais à du grand spectacle dans un Londres dévasté pour me retrouver devant dix figurants mal maquillés qui gesticulent dans une rue qui pue le carton-pâte. Sans parler de ce rythme, bon sang...

J'aime pourtant bien Hooper mais l'indulgence a ses limites...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 6 years later...

×
×
  • Créer...