Aller au contenu

The Agent - Ryoo Seung-wan (2013)


Dan

Messages recommandés

 

Berlin, de nos jours. Impliqué dans un vaste trafic d’armes pour le compte de la Corée du Nord, un "agent fantôme" se retrouve pris en chasse par les services secrets internationaux ; mettant en péril sa mission et son pays. Face à cet échec, il est soupçonné par son propre camp d’être un agent-double. Pour le faire parler, ils kidnappent sa femme, ne lui laissant que peu de choix : il devra trahir les siens ou sa patrie…

 

 

Le réalisateur de "The Unjust" nous a offert cette année ce très sympathique film d'espionnage / action qui tranche quelque peu avec ce précédent film : malgré une multiplication de retournements de situation et d'un scénario faisant la part belle à un jeu d'échec entre diverses agences de renseignements (nords-coréens, KCIA, Mossad, CIA, corps diplomatique allemand...), l'intrigue est plutôt classique et rappelle énormément "Double Agent" qui avait également en acteur principal Han Suk-kyu mais cette fois-ci en agent du nord.

 

Comme on peut le remarquer avec "The Unjust", "The Agent" prouve que même si Ryoo Seung-Wan est encore loin du talent Na Hong-Jin (Chaser, Murderer), il n'empêche qu'il connait son taff et qu'on en aura pour notre argent. Même si c'est classique, le film se laisse aisément suivre grâce à un rythme bien nerveux et qui se conserve plutôt curieusement bien pour un film panpanboomboom qui dépasse allégrement les deux heures. Le chassé-croisé entre les agents de différentes agences est plutôt crédible (pour du cinéma coréen), on se garde en plus d'un tableau manichéen entre les vilains rouges du nord et les gentils "démocrates" du sud. Par contre, le film commence un peu à tirer en longueur sur la fin avant de trouver une conclusion que je trouve tirée par les cheveux sinon un poil décevante quand on avait traité plus finement le reste du film.

 

Les scènes d'action sont bien filmées, lisibles, nerveuses, c'est un plaisir quand les mecs se battent à mains nus, utilisent des objets pour se défendre, et surtout utilisent bien l'espace des différents lieux. Le réalisateur semble avoir un petit faible pour les pétages de colonne vertébrale sur de gros rochers et ça c'est cool Malheureusement, c'est parfois too-much et on rentre dans le mythe très coréen des protagonistes proprement imbutables, qu'ils soient tombés d'un immeuble (la scène des câbles est franchement en trop) ou qu'ils prennent un chargeur dans le dos. Dommage mais ne boudons pas trop notre plaisir, ça reste un bon film d'action dans l'ensemble.

 

Du côté des acteurs, Han Suk-kyu, rien à dire. Ha Jung-woo, toujours excellent, un bon acteur. Toujours aussi craquante, Jun Ji-hyun joue enfin dans un bon film et surtout, joue enfin bien. Quant à Ryu Seung-beom, il fait du Ryu... Il cabotine sans arrêt, a une gueule de cinglé, mais ça fonctionne à peu près puisqu'il joue des rôles de cinglé, même si c'est parfois too much aussi.

 

Bref, pas un chef d’œuvre, mais pas de tromperie sur la marchandise, une plutôt bonne came.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pareil que Dan.

C'est ce qu'on est en droit d'attendre d'un bon blockbuster d'action : spectaculaire, un peu too much tout en restant à distance du ridicule. Le côté espionnage/politique/thriller donne en sus un (léger) fumet de film d'espionnage parano 60's/70's - on peut penser que la localisation du début est un clin d'oeil à Funeral in Berlin.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...