Aller au contenu

Ninja II Shadow of a Tear - Isaac Florentine (2013)


Messages recommandés

 

Ninjitsu master Casey is back and out for revenge when his pregnant wife is murdered.

 

Comme le premier film (du moins de ce que me souviens), c'est primitif mais pretexte à de bons combats lisibles et excitants, sans envolees ultra-violentes non plus, un film calibré pour un dimanche après-midi en quelque sorte. Pas de temps morts, de chouettes décors (le film semble avoir été tourné entièrement en Thailande, et c'est bluffant pour les scènes qui se passent au Japon et en Birmanie, alors que de plus grosses prods font bien pires niveau attention aux détails), et la panoplie complète du film de Ninja auquel on est en droit de s'attendre.

 

p1yWiiN7cXE

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas vu le précédent. Le scénario n'est qu'un empilement de gros clichés destiné à cimenter les diverses scènes d'action. Et là, comme le mentionne Steve, c'est plutôt une bonne surprise : les scènes de baston sont bien réalisées, bien montées, avec des plans longs qui donnent la mesure des capacités acrobatiques des protagonistes. En fait sur cet aspect, c'est un des tout meilleurs films ricains que j'ai vu depuis un bon moment.

Du coup je me demande : avec un peu de boulot sur l'écriture ça pourrait être vraiment très bon, alors pourquoi s'en priver ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu NINJA 2, et autant le dire si le film est satisfaisant (pour les combats, j'y reviens...) il pêche surtout par son scénario basique sans guère d'intérêt, très simpliste et jamais impliquant, alors que UNDISPUTED 3 et même le précédent NINJA se suivaient sans déplaisir, là c'est vraiment le minimum syndical, on a l'impression de revoir un film de la Cannon de la grande époque mais pour le pire de leurs productions, d'autant plus que certains choix apparaissent comme discutables : le héros qui bute des mecs à la pelle (nul pour l'identification), le méchant dévoilé dans la bande-annonce (alors qu'on ne le découvre qu'à la fin du film), et surtout la mignonnette du précédent épisode qui meurt dès le début (ce n'est pas un spoiler, là aussi merci la bande-annonce)...

 

Heureusement NINJA 2 se rattrape dans le combats bien disséminés tout au long du film, qui reprennent bien le style qu'on connaît maintenant, mais encore affiné et amélioré : c'est vraiment super bien chorégraphié, filmé, cadré (limite à la japonaise, même s'il y a beaucoup de caméra à l'épaule toujours très maîtrisée...), Adkins déchire toujours autant, ça fait plaisir de voir des acteurs américains au niveau des meilleures productions asiatiques, et le combat final est excellent, bref dommage que tout ça soit gâché par un scénario raté et sans aucune ambition, comme la production en général d'ailleurs, qui peine à dépasser le stade de la petite série B basique, on sent un manque de budget flagrant, le précédent NINJA paraît avoir coûté dix fois plus, un comble...

 

Bref à voir sans problème pour les amateurs, mais on sent que le système Fiorentine-Adkins tourne un peu en rond, dommage...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 years later...

Scott Adkins+barbe+Isaac Florentine = de la bombe

 

Scott Adkins+Isaac Florentine = de la bombe, mais moins.

 

On ne le dira jamais assez, sans sa barbe, Scott Adkins est en dessous de ses capacités.

 

Reste que comme son prédécesseur, Ninja 2 envoie le pâté avec soin et rempli son contrat efficacement. Jolis décors, jolis pieds dans la gueule, jolie scène de saoulerie dans un bar et du massacre des poivrots locaux qui s'en suit, joli entraînement qui tourne vinaigre à coups de bokken...

 

Non, bien, vraiment.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...