Jump to content

The Descent - Neil Marshall (2005)


niko13
 Share

Recommended Posts

Les Spice Girls decident de faire de la speleo. Monumentale erreur...

 

Sorti en salles mercredi dernier, vu hier.

 

Et j'ai pris une claque gigantesque, meme qu'au moment du generique de fin:

- j'ai tout de suite essaye de reprendre mon souffle;

- j'ai eu une envie de pousser un cri defouloir pour evacuer la tension !

 

Un survival donc, britannique, par le realisateur du moyen (a mon gout) "Dog Soldiers". Un casting entierement feminin (inedit dans le monde du survival). Une reputation flatteuse entretenue par la presse dite "specialisee" (un peu comme "Saw", mouah ah ah ). Bref, les auspices ne sont pas forcement en la faveur de ce film, me suis-je dit en arrivant dans la salle.

 

Alors oui, reconnaissons d'emblee que c'est d'une facture tres classique: un survival bien construit dans les regles de l'art, un cheminement du recit bien connu (on presente les protagonistes, la petite photo souvenir, "ooops la gaffe j'ai oublie la carte !", les premieres tensions apparaissent...).

Et non, ca ne revolutionne rien.

 

Mais bordel qu'est-ce que c'est efficace !!

 

Entre une premiere partie qui expose les personnages de belle maniere afin qu'on s'y attache et qui fait monter graduellement la tension (avec des effets de surprise classiques mais qui marchent tres bien), et une seconde partie d'une sauvagerie et d'un nihilisme rare sur les ecrans, pas une seule once de second degre ne fera surface pour epargner nos nerfs.

 

Le casting tres charmant (que des nouvelles tetes, et toutes tres jolies d'ailleurs ) est au diapason d'un film muscle et barbare. De plus, les personnages sont tres bien ecrits (surtout le role principal) ce qui leur confere un cote moins "utilitaire" que dans la plupart des films de ce genre.

 

Oui, ce film pietinne allegrement sur les plates bandes d'un Alien, d'un Aliens, d'un Predator, et en plus il n'a vraiment rien a leur envier.

Jusque dans son denouement, Neil Marshall reussit tout ce qu'il entreprend, chaque choix fait mouche, on est ballote, on suffoque, on transpire, on ressort lessive et eprouve par ce trip impressionnant.

 

Comme quoi, meme avec un sujet classique, pour peu qu'on soit tres competent (et Neil Marshall l'est, j'en suis convaincu desormais), respectueux du genre et inventif (casting feminin, decors recree en studio, travail enorme sur la photo du film), il est possible de sortir un film qui sera je pense un incontournable du genre desormais.

 

Redoutable, haletant et sans concessions. Et ca fera date, j'espere.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • Replies 135
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Rien à redire, c'est mortel !! Gore, flippant, bouleversant - tout ce qu'on entend de bien dessus, ben c'est vrai.

 

Au niveau des filles, elles sont toutes très bien sauf Sam, invisible et inutile (mais bon, soeur de Karen Mulder, ça aide ) et à moindre mesure, Rebecca, sa soeur. Pas évident de jongler avec 6 personnages dans un "huis-clos", on n'a pas moyen de tous les développer de façon égale.

 

Faites-vous plaisir, allez-y !

Link to comment
Share on other sites

Rien à redire, c'est mortel !! Gore, flippant, bouleversant - tout ce qu'on entend de bien dessus, ben c'est vrai.

 

Au niveau des filles, elles sont toutes très bien sauf Sam, invisible et inutile (mais bon, soeur de Karen Mulder, ça aide ) et à moindre mesure, Rebecca, sa soeur. Pas évident de jongler avec 6 personnages dans un "huis-clos", on n'a pas moyen de tous les développer de façon égale.

Comme repondu par ailleurs...

 

SPOILERS

Le personnage de Sam a ete rajoute par le realisateur car il voulait un lien de sang dans le groupe (dixit interview dans le Mad de ce mois-ci). Ceci permet d'amener un niveau supplementaire d'emotion, cf. la mise a mort de la petite Becca, assez tragique selon moi.

 

Et encore une fois, je rappelle qu'abondance de bonnasses ne nuit pas !!!

 

 

Faites-vous plaisir, allez-y !

Un peu de tenue, que diantre !

Link to comment
Share on other sites

Et encore une fois, je rappelle qu'abondance de bonnasses ne nuit pas !!!

 

Tu le fais exprès, là, hein, tu le fais exprès ?? Tu ne m'auras pas si facilement !!

Tu peux pas comprendre...

 

Je compte y retourner demain, en tout cas le plus rapidement possible, vraiment trop fort comme film...

Link to comment
Share on other sites

Vu cet aprem', un peu la flemme de developper mais c'est vraiment bon en effet. Prenant, flippant, gore, a ne pas mettre entre les mains d'un claustro ! Une très belle lumière, qques plans magnifiques, une très très bonne surprise !

Link to comment
Share on other sites

Je dis pas que c'est pas vrai/possible, mais on attendra d'avoir un peu de recul, hein

Ah, mais on l'emmerde le recul !

 

C'est comme sur DD, j'ai vu que les mecs commençaient déjà a ce prendre la tête sur un tas de détails à la con.

 

Il faut savoir de temps en temps privilégier les sensations à l'analyse froide des chose, merde, on est pas des critiques ciné, juste des spectateurs !

 

La seule nuance que j'apporterais à mon jugement, pour l'instant, c'est que je situe celui ci par rapport aux films que j'ai pu découvrir au cinéma (celà exlcut donc pas mal de classiques du fantastique que je n'ai malheureusement pas pu découvrir, comme la majorité d'entre nous, lors de leur sortie en salle).

 

 

En tout cas, je peux te dire que lorsque tu sors de la scéance de "The Descent", il te faut un bon bout de temps pour récuperer. (d'ailleurs, je suis encore sous le choc ! )

 

Ce film va faire date dans l'histoire du cinéma fantastique.

 

Tout les sous genre du cinéma fantastique y sont brillament représenté, le survival, l'épouvante, l'horreur , le gore, etc, etc .....

 

Franchement, on est pas loin du film parfait.

Link to comment
Share on other sites

Déjà ?? Très bonne nouvelle !!

 

D'accord avec toi, Dragonball, encore une fois. L'un des meilleurs films d'horreur depuis ces 20 dernières années ? Oui.

T'es encore sous le choc ? Pareil.

 

D'habitude, je me méfie qd j'entends partout "Une bombe ! Chef d'oeuvre ! Bla bla bla !" façon SAW. D'ailleurs, j'ai vite arrêté de lire les avis dessus. Là, je me joins au peuple

Link to comment
Share on other sites

Bin merci au dvd (et a sa version light qui arrive plus vite que la poste) qui me permettra de découvrir le film vu que ce dernier ne passe qu'en VF ici même et que la découverte en Suisse fut impossible pour cause de présence à la défaite de monsieur Gun Crazy (comprenne qui pourra)

Link to comment
Share on other sites

Bin merci au dvd (et a sa version light qui arrive plus vite que la poste) qui me permettra de découvrir le film vu que ce dernier ne passe qu'en VF ici même et que la découverte en Suisse fut impossible pour cause de présence à la défaite de monsieur Gun Crazy (comprenne qui pourra)

Tu es le bienvenu quand tu veux pour decouvrir ce film en VO dans une salle parisienne !

Link to comment
Share on other sites

Bin merci au dvd (et a sa version light qui arrive plus vite que la poste) qui me permettra de découvrir le film vu que ce dernier ne passe qu'en VF ici même et que la découverte en Suisse fut impossible pour cause de présence à la défaite de monsieur Gun Crazy (comprenne qui pourra)

Tu es le bienvenu quand tu veux pour decouvrir ce film en VO dans une salle parisienne !

 

FTR

Link to comment
Share on other sites

MONSTRUEUX !!!

 

Ptain ça fait du bien, je comprends l'état d'euphorie dans lequel se trouvent mes camarade(e)s.

 

J'ai pris un pied d'enfer (malgré la vf quipuequipete, saloperie de festival de danse) et je n’en reviens toujours pas.

 

Je ne compte pas les fois ou je me suis dit "malin, trésssssss malin" devant des idées de mises en scènes conçues pour nous foutre la pétoche.

 

Le film fait vraiment peur, le film est monstrueusement gore, le film ne fait pas dans la dentelle et ne nous pardonne rien.

 

Rien que pour le scope parfait alors que ce film est en huit clos je hurle de joie et je vais faire un léger spoiler mais juste pour parler d'un plan qui m'a tué.

 

 

SPOILTAVEUR

 

Le plan scope en plan large de coté où on voit l'héroïne gravir la montagne d'ossements la menant vers la sortie et sa seconde naissance qui s'en suit, une image de cinéma qui perso me reste gravée dans la mémoire.

 

FINDUSPOILTAVEUR

 

 

 

BORDEL CA FAIT DU BIEN

Link to comment
Share on other sites

 Share


×
×
  • Create New...