Aller au contenu

Adieu au langage - Jean-Luc Godard - 2013


Woermann

Messages recommandés

J'ai pensé à le poster quand j'ai découvert le trailer hier. Mais je savais pas si je devais le poster dans "punition reloaded", "aujourd'hui j'ai envie de vomir sur", "le thread des trucs que je ne comprends pas", "le sujet des gens qui sont morts (artistiquement)", "Les réals que vous détestez sans jamais avoir vu un film"ou lui donner son propre thread.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le synopsis:

 

 

 

Une femme mariée rencontre un homme célibataire. Ils s’aiment et se disputent. Un chien erre entre la ville et la campagne. Les saisons passent. L’homme et la femme se rencontrent de nouveau. Le chien se trouve entre eux. Désormais ils sont trois. L’ex-mari brise tout. Un deuxième film commence : le même que le premier, mais différemment. De la race humaine, nous passons à la métaphore. C’est la fin des aboiements et des cris d’un bébé. Pendant ce temps, des gens parlent de l’effondrement du dollar, de la vérité en mathématiques et de la mort d’un merle...

 

A noter que c'est tourné en 3d.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout le monde a oublié son Film Socialisme présenté trois ans plus tôt à Cannes. Et même sur le moment, je pense que pas mal de monde s'en foutait un peu...c'est rassurant je crois.

J'espère que ce sera à nouveau le cas de celui-ci, parce que là...on peut plus faire grand chose, ça a l'air abominable

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca me fait penser à ses travaux vidéos dans les années 80 qui étaient pas mal du tout, mieux que ses films... j'aimais bien le rendu (vidéo) de l'image qui contrastait bien avec son style poétique, toujours un peu abscon, et surtout, surtout, le fait que c'était court donc digeste.

 

Je ne suis pas sûr que le format "long métrage" soit encore très adapté à Godard...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je bouillonnais de curiosité et de frustration en lisant les commentaires mais ne pouvant voir le trailer avec ma pauvre clé 3G. Maintenant que j'ai retrouvé l'adsl, c'est la 1ère video que j'ai regardé et je ne suis pas déçu, c'est encore plus monstrueux que ce que j'ai imaginé !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Attention, la BA de Film Socialisme ne ressemblait à rien et il parait que c'était pas si mal.

(mais je n'ai aucune envie de vérifier)

 

Vu, et je suis jamais rentré dedans, le trouvant décidément trop abscons et par moments caricatural. C'est un peu le même trip que "Sans Soleil" de Chris Marker, une sorte de panorama sur le monde assez déstructuré. Chris Marker, au delà du niveau parfois peut-être un poil "sur-intellectualisant", m'avait quand même charmé dans sa construction, son image, et j'avais pas du tout trouvé le visionnage désagréable. Intéressant et pertinent même.

Mais Godard non, pas possible. J'ai ressenti cette peloche comme un film-plaidoyer ultra-hermétique dont la narration m'a intégralement échappé (des phrases, encore des phrases en pagaille, des aphorismes soit incompréhensibles soit à côté de la plaque), aucun jeu d'acteur, fourre-tout à l'extrême, vaste brouillon expérimental laissant à nu un discours politico-utopique auquel je ne m'attendais que trop. Godard devrait écrire des essais sur papier plutôt, ça lui conviendrait mieux. C'est dommage, la première partie sur le bateau n'est pas si imbuvable que ça (enfin, faut survivre quand même). Enfin, des idées qui devaient être bonnes au départ.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×
×
  • Créer...