Jump to content

Maléfique - Robert Stromberg - 2014


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

J'étais persuadé qu'il y avait un sujet dessus, mais je n'ai rien trouvé du tout...

 

Après Oz, voilà que La belle au bois dormant est ressuscitée à nouveau par Disney...ou plutôt Maléfique.

L'idée est plutôt chouette en fait : histoire de ne pas se répéter, ce faux Sleeping Beauty se penche sur la méchante du DA, histoire de raccrocher les wagons visuellement. Mais comme on est chez Disney, on ne peut pas offrir le premier rôle à une méchante. Quelle idée...

 

On découvre donc que Maléfique est une elfe bienveillante (avec un nom chelou quand même) qui est devenu méchante deux secondes dans sa vie parce qu'elle s'est fait jeter comme une grosse merde. Bref, une storyline d'une gamine de 13 ans, offrant certes la possibilité à Angelina Jolie de briller par son charisme, mais d'annihiler toute chance de faire un divertissement cohérent et sympa.

Tout le reste est à l'avenant : le conte perd complètement son sens

Maléfique devient la bonne fée et c'est son baiser qui réanime Aurore : n'importe quoi

et il faudra un nouveau méchant pour combler le manque. Sauf qu'ils ont pris Sharlto Copley, le méchant insupportable de Elysium, qui continue à cabotiner avec son accent pourri

La touche "humour", en l’occurrence les trois fées, tombe à plat. Elle Fanning est la niaiserie incarnée (c'est le propre d'Aurore, mais bon merde quoi), le prince charmant est un One Direction, et Sam Riley fera mouiller toutes les emo girl...

Du coup il reste quoi ? Le visuel, pas trop laid, mais qui repique pas mal de choses à Blanche neige et le chasseur (qui est beaucoup mieux soi dit en passant) et la cover de Lana del Rey de Once Upon a Dream, qui est une merveille. Bref, on est loin de la surprise Lone Ranger (et comble du comble : le film marchera bien mieux...).

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Un film schizophrène, tiraillé entre les passages Disney affreusement cucu (la rencontre avec le Prince Charmant, le début dans la Lande en CGI façon Minimoys) et les ambitions d'un script qui se voudrait déviant sans trop y arriver (la méchante sorcière devient une heroine badass, le coté saphique...).

 

Angelina Jolie est mortelle.

 

Ms .45 s'invite à Disneyland. J'ai bien aimé.

Link to comment
Share on other sites

J'avais fait une critique dessus à l'époque : http://kevo42.free.fr/?Malefique

 

Pour résumer le truc : j'avais trouvé l'idée de faire un film de conte de fée féministe assez intéressante, mais le film est bizarrement écrit : on a jamais l'impression que ça démarre, que tout le film est une succession de scènes d'exposition.

 

Et moi j'aime bien Sharlto Copley.

Link to comment
Share on other sites

Vu avec mes gamines qui adorent.

Et je pige pas: si dans "La belle aux bois dormants" la méchante est l'incarnation même du mal, ici on veut nous faire croire que c'est parce que c'est juste une vieille fille frustrée. Je caricature un peu, mais "Maléfique" ne va pas beaucoup plus loin que ça et manque fortement d'ambition pour s'imposer comme un monument de mièvrerie sans substance. Visuellement parlant, j'ai trouvé ça épouvantable et tristement désincarné.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

les effets m'ont paru étrangement datés pour un film à budget confortable de gros studio sorti il y a 5 ans.

 

et je me suis également dit que NWR avait bien du talent d'avoir transformé elle fanning en beauté troublante dans neon demon. là elle a juste l'air d'une courge blonde à nez retroussé.

 

pour le reste, c'est un disney téléphoné destiné aux petites filles. forcément, je ne suis pas le meilleur public

Link to comment
Share on other sites

découvert cette chose cette semaine, Angelina assure mais j'ai trouvé ça assez moche et surtout, c'est quoi ce délire au niveau du scénario, sont con ou quoi chez Disney. Si encore ils s’étaient contenté de raconter ce que ne montre pas le DA mais la c'est carrément une re écriture de l'histoire.

Très bizarre

Link to comment
Share on other sites

Je ne comprends pas trop ce qui vous choque.

C'est clairement dit à la fin "ma version de l'histoire est différente du conte qu'on vous a raconté" ou un truc comme ça.

Comme tous les contes populaires, il n'existe pas de version officielle. Les plus connues et donc "canoniques" sont celles de Perrault et Grimm, puis donc Disney. Mais dans des versions antérieures il n'y a même pas de méchante fée et la belle au bois dormant se fait violer et mettre enceinte dans son sommeil, c'est limite un trip nécrophile

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...