Aller au contenu

The Stanley Parable - Galactic Cafe - 2013


Messages recommandés

 

Attention, petit chef d'oeuvre

 

Remake d'un mod d'Half Life 2, The Stanley Parable est un très bel OVNI, cousin vaguement éloigné de Postal. Ne vous attendez donc pas à de l'action ou à des frissons, mais plutôt à beaucoup de malice et d'ironie.

 

Le joueur incarne Stanley, un bureaucrate remplissant des tâches futiles dans son petit bureau. Un jour, on ne lui donne plus d'indications, et Stanley découvre les locaux vides. Une voix off vient alors vous guider...

Libre au joueur de suivre les indications de la voix...mais il finira le jeu bien vite. Par contre, la liberté de ne pas suivre la voix off, de prendre une porte plutôt qu'une autre, agira sur la suite des événements et changera le sens du jeu. Concept passionnant, très austère et intello à première vue, mais incroyablement drôle en réalité. Je ne sais pas qui ils ont engagé pour la voix off, mais j'ai eu l'impression d'être d'avoir un membre des Monty Python ou encore Stephen Fry...l'esprit avec

 

La conception du jeu est semblable à un rubik cube, qui se forme selon le choix du joueur. Et il faut apprendre à prévoir l’imprévisible, avec des décors bizarres s'étirant à l'infini, des surprises WTF (ma comparaison avec Postal n'est pas innocente), des impasses bizarroïdes...il faut avouer que c'est assez grandiose Seulement sur PC et Mac (en dématérialisé) : je recommande chaudement la démo (gratuite), qui est un niveau inédit qui vous donnera un bel aperçu du contenu du jeu.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...

Bah moi j'ai été franchement assez déçu. Le concept est plutôt accrocheur, mais ce qui en est fait est somme toute très très limité. On en aura effectivement assez fait vite le tour et c'est bien ça le problème. Un tel concept aurait mérité d'avoir un nombre incalculable de possibilités et pas forcément accessible de manière évidentes. Là, force est de constater que les "chemins" sont très peu nombreux, et trouvables assez facilement, voire même grossièrement. Certes, certains sont dissimulés vicieusement, mais ils ne sont vraiment pas nombreux. Alors que l'environnement laisse entrevoir beaucoup de chemins, par de nombreuses portes, j'ai été très déçu de voir que une très grande partie restera désespérément fermée. L'autre problème est que les différentes possibilités sont axées autour du même thème, à savoir les choix du joueur. Cela en devient assez répétitif, voire assez longuet, surtout quand à pas mal de moment, le "joueur" ne pourra pas faire autre chose que d'attendre que la voix off (très bien choisie, il est vrai) ait fini son speech.

 

Cela est certes c'est un jeu narratif, mais qui ne fait qu'effleurer son concept, passant à côté de plein de possibilités. Reste un jeu "drôle", et encore, pas de manière parfaite, mais avec toutefois quelques bonnes surprises à la clé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je comprends ta critique, mais pour moi c'est une bonne nouvelle ou un essai super court : y'a ce qu'il faut de fins, faut pas y passer 50 heures, le message est passé. Du coup c'est paradoxalement pas mal que ça dure pas des plombes ou qu'il n'y ait pas des tonnes de chemins/lectures du truc. Et comme le gameplay en soi n'a rien de furieusement génial...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...