Jump to content

Exodus: Gods and Kings - Ridley Scott, 2014


Kerozene
 Share

Recommended Posts

D'un côté la bande-annonce est pas mal, d'un autre côté j'en ai vraiment rien à branler d'une nouvelle version des dix commandements.

 

Il y a plein d'autres histoires dans la bible qui n'ont jamais été adaptées, pourquoi toujours faire les mêmes ?

Link to comment
Share on other sites

  • 5 months later...

Bon c'est pas flambant, y'a un coté démystification qui ne me plait pas trop, genre Moïse n'écarte pas les eaux de la mer rouge, etc...

C'est marrant mais j'avais regardé Hercule avec The Rock la veille et ça m'a rappelé ce truc de vouloir briser les légendes. Je ne vois pas l’intérêt.

Après ils font tous leur taff correctement, y'a Sigourney Weaver qui apparaît 1 minute on ne sait pas pourquoi, mais aucun ne parait vraiment crédible.

Mais bon les 10 plaies sont revisitées plutôt sympathiquement (surtout la première ) et la femme de Moïse est agréable à regarder.

Bref pas top.

Link to comment
Share on other sites

Ca m'a un peu gonfle aussi je dois dire. On sent le film de commandes. Je n'ai pas trouvé ce que Scott avait pu apporter au film, tout va à vitesse grand V, tout reste super basique, les dialogues sont les plus plats du monde, aucune finesse, ca se contente d'amener en 2-3 minutes la scène qui suit. Syndrome Robin des Bois j'ai trouvé. Le côté demystification ne m'a pas dérangé en soit, le film reste assez spectaculaire, Bale campe un prophète illuminé a la manière de Crowe dans Noé, mais ça reste super timide, du coup je ne vois guère l'intérêt. 3D dispensable.

Link to comment
Share on other sites

Ben c'est plutôt sympa, ça nous change de Charlton Heston et ses bras levés, et puis j'ai trouvé ça chouette cette traversée des eaux fuyantes malgré tous ces pauvres et ces esclaves qui puent la détresse et ne meurent jamais. En revanche, les plaies de l'Egypte s'enchaînent comme dans un grand huit, du coup on a pas trop le temps d'apprécier leurs délicatesses dévastatrices. Par contre, on cause beaucoup avant leur déferlement en évitant les actes de violence pure et c'est bien dommage (parce que deux-trois pendaisons et un coup de fouet c'est un peu light). Pour le reste, je déplore une longueur abusive mais les images sont belles et les acteurs solides.... Du Ridley Scott quoi, c'est pas gégé mais c'est pas complètement nul non plus.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je suis, en général, plutôt client de Scott mais je ne comprends pas sa volonté de désacraliser un récit, pour le coup et par essence, bigger than life.

 

Après, un simple film d'aventures kitschouille m'aurait suffi mais, boudiou, qu'est-ce que c'est long et lent !

Les acteurs ont l'air de s'emmerder (et nous avec) et on ne sait, en fin de compte, pas trop où tout ça mène...

 

Restent quelques idées sympas (le buisson ardent, le gosse qui joue l'ange messager ou ces crocos sortis d'un bis italien) mais paumées au milieu d'un océan d'inutilité...

(je sauve aussi l'actrice qui incarne la femme de Moïse mais pour d'évidentes raisons qui n'ont rien à voir avec la cinéphilie : )

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...