Jump to content

Touchez pas au Grisbi - Jacques Becker - 1954


DPG
 Share

Recommended Posts

Débuts au ciné de Lino Ventura, vrai grand retour de Gabin après la guerre, J.Becker aux commandes, Jeanne Moreau qui débute, Simonin et sa gouaille au scénar' / dialogues, le Paris voyou de l'époque, bref, pas mal d'ingrédients attrayants pour faire de ce "Grisbi" un classique du polar noir d'après guerre. Et 60 piges plus tard, le tout fonctionne encore plutôt bien. Canevas classique mais efficace, des figures archétypales du gangstérisme à la parisienne, machisme, hommes d'honneur, filles légères, coup de feu, coup de main, loyauté et trahison, cave et balances, gifles et fusillades, tout y passe en 1h30 rondement emballée par le solide Jacques Becker. Ça se suit bien, même si c'est un peu trop "sans surprise", mais on se laisse bercer par cet argot de l'époque, ce charme suranné, les cabarets et bistrots parigots, le charisme de Gabin, et la french touch du "noir" qui fonctionnait encore à plein régime en ce temps là. A voir.

 

 

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...