Jump to content

Starry Eyes - Kevin Kolsch, Dennis Widmyer (2014)


Steve
 Share

Recommended Posts

Un des meilleurs trucs vu au NIFFF cette année, et qui aurait été super au LUFF.

A la sortie, une personnalité du cinéma suisse a lâché "c'est Maps to the Star" mais réussit

Person j'aime les deux... et au fond, ils ne parlent pas vraiment de la même chose.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...

Un Mulholland Drive horrifique bien barré avec une belle ambiance, une sacré musique et une actrice complètement tarée. C'est pas loin d'être un sujet de court ou de moyen-métrage mais bon...vu le paysage horrifique du moment, ça fait plaisir quand même de voir un truc pas vu cent mille fois.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 3 months later...

On pense effectivement à Lynch et Cronenberg cités précédemment sur ce thread. Le film a énormément de qualité (c'est très classe pour un film mini-budget tourné en 18 jours, l'actrice a un charme fou, la Béo est top, le concept de soif de célébrité comme maladie c'est cool), mais j'ai trouvé la métaphore trop littérale. C'est un paradoxe j'en ai conscience, mais je ne saurais le décrire autrement. C'est la première partie qui fait souffrir le reste en fait, on aurait du se passer de quelques détails qui ne sont apparemment présents que pour expliquer noir sur blanc ce qui va passer. Et c'est dommage, car on entend directement la voix d'un auteur blasé et ultra-cynique sur Hollywood dès qu'il met en images le culte satanique. La deuxième partie est plus réussie, là où on suit la lente agonie et la sacrifice de Sarah, avec cette fin plus poétique, moins descriptive.

 

Dispo sur Netflix France.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

  • 8 months later...
  • 4 years later...
 Share

×
×
  • Create New...