Jump to content

L'Enlevement De Michel Houellebecq - Guillaume Nicloux -2014


Basculo Cui Cui
 Share

Recommended Posts

 

obligés de cohabiter dans une maison reculée du Nord de la France, en pleine campagne, le séquestré Houellebecq et ses kidnappeurs vont bientôt nouer une relation entre complicité et incompréhension et le film enregistre ces conversations souvent absurdes, hilarantes et même émouvantes, qui révèlent la vérité enfouie des caractères, et surtout les rapprochent. La fragilité de Michel Houellebecq, la virilité exhibée de ses ravisseurs – l’un pratique le culturisme, l’autre la boxe thaï, le troisième est un gitan haut en couleur – dessinent progressivement un motif central du film, à savoir une carte de la masculinité, ses angoisses et ses obsessions, la peur de la solitude : un homme éclate en sanglots en pensant aux enfants qu’il n’a pas eu, Houellebecq se souvient de son père…

 

7-Ap1g83Dg4

 

mercredi à 22h sur ARTE

Link to comment
Share on other sites

"Bon mais si Fatima pouvait revenir, je pense que ça pourrait être un vrai plus pour moi... et pour elle".

 

Y a de bonnes séquences, mais dans l'ensemble c'est quand même plus Samuel Benchetrit que Quentin Tarantino.

 

Mais pour un téléfilm, c'est vraiment pas mal.

Link to comment
Share on other sites

Y a de bonnes séquences, mais dans l'ensemble c'est quand même plus Samuel Benchetrit que Quentin Tarantino.

 

Tu veux dire que ça a la bonne idée de durer 90 min au lieu de 150 et qu'ils ont pas repompé l'intégrale de Morricone pour la BO ?

 

 

 

 

Sinon, sur le fond, je suis d'accord, y a un côté un peu artisanal à la Benchetrit, mais qui colle bien au projet je trouve.

Link to comment
Share on other sites

  • 6 months later...
 Share

×
×
  • Create New...