Jump to content

Last exit to Brooklyn - Uli Ledel - 1989


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Années 50, dans un des quartiers les plus misérables de Brooklyn, Tralala fait le tapin, une bande de loubards sur le dos. Harry Black, un père de famille, découvre son homosexualité. La famille de Big Joe se retrouve avec une naissance imprévue sur les bras. Et cette grève, qui ne fait que plonger un peu plus le quartier dans le chaos...

 

Ledel avait déjà adapté Moi Christiane F : sans doute s'était-il dit qu'il était temps de remettre le couvert dans les adaptations sulfureuses, avec un choix tout aussi misérabiliste. Ralph Bakshi était d'ailleurs sur les rangs dans un premier temps...

Il en résulte un film assez bizarre, limite antipathique, qui n'adapte évidemment pas le bouquin le plus joyeux et le plus classe du monde. Les protagonistes sont violents, orduriers, tourmentés, on baigne dans la crasse. Le soucis c'est qu'on sent le côté très "allemand" de Ledel dans la réalisation, avec une photo moche, une réalisation un peu datée, un rythme irrégulier, une certaine complaisance...

Y'a quand même le numéro de Jennifer Jason Leigh, qui était à l'apogée de ses rôles sordides, le premier rôle d'Alexis Arquette (avec un personnage qui annonçait déjà son changement de sexe), un Stephen Lang tragique et touchant, la belle zik (bien que plus très fraîche) de Knopfler...

Inégal, mais pas inintéressant.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...