Jump to content

Simetierre 2 - Mary Lambert - 1992


Jeremie
 Share

Recommended Posts

 

Après la mort de sa mère, une star de cinéma venant de griller sur un plateau de film d'horreur, Jeff déménage avec son père, à quelques encablures de la demeure des Creed...et du fameux cimetière indien. Quant son voisin y enterre son chien, le drame recommence...

 

Il y a évidemment un monde entre le premier Simetierre et le second, création originale indépendante de King. Une suite prétexte tissant un lien très vague avec le premier, mais avec une orientation différente. Sans King, le travail de Lambert est plus proche du Retour des morts-vivants 2 que de Shining, c'est certain

J'ai beaucoup de mal avec le numéro de Clancy Brown en zombie dégénéré, et c'est assez con d'un bout à l'autre (putain les voyous à deux balles ), mais je ne deteste pas. C'est encore assez cruel (on tue des chatons un gosse se fait rétamer la gueule avec la roue d'une moto et

le perso de Clancy tue sa petite famille

) et la photo est très chouette, bien plus que celle du premier film. Pour le coup, on retrouve clairement l'aura de clippeuse de Lambert, même si on s'éloigne du coup totalement de la terreur froide et cauchemardesque du premier.

 

Le comparatif du workprint semble indiquer qu'on ne perd pas grand chose (j'avais cru entendre que le film avait eu des soucis avec la MPAA) ; http://www.movie-censorship.com/report.php?ID=2738243

Link to comment
Share on other sites

  • 5 years later...

Une suite qui a son charme et se démarque de l'ambiance mortifère de son aîné. Quant à savoir si l'absence de Stephen King se ressent, je trouve qu'on y est totalement .

 

Parfois ridicule - le rêve de cul avec le chien en peluche - parfois très méchant - yolo on tue les gosses ! -, souvent a mi chemin entre les deux. Voir à ce titre la scène du repas avec option mangeage zombiesque de purée à la Braindead.

 

A noter la bo à l'image du film, où les Ramones croisent Traci Lords entre deux morceaux à la Siouxsie.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Pas déplaisant. On perd le côté flippant et premier degré de l'original, et on vire sur du bis boursouflé mais généreux. Un peu con-con, parfois too much, mais assez hargneux, bien vener', qui ose pas mal de trucs et même si ça ne fonctionne qu'une fois sur deux, on passe un plutôt bon moment. Je m'attendais à bien pire, ça se regarde sans problème !

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...