Jump to content

Kingsman : The Secret Service (Matthew Vaughn - 2014)


Nice Panda
 Share

Recommended Posts

 

KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costumes trois pièces, est à la recherche de sang neuf. Pour recruter leur nouvel agent secret, elle doit faire subir un entrainement de haut vol à de jeunes privilégiés aspirant au job rêvé. L’un d’eux semble être le candidat « imparfaitement idéal » : un jeune homme impertinent de la banlieue londonienne nommé Eggsy.

 

 

 

Le duo gagnant Millar-Vaughn se reforme après Kick-Ass : le second adaptant à nouveau un comic-book du premier pour un résultat, euh... en tous points similaire.

 

On y retrouve donc les mêmes défauts et qualités avec pour principal grief de ma part celui d'encore s'emparer d'un genre (ici : l'espionnage à la James bond) en voulant se la jouer "méta" durant une bonne moitié de film avant de faire volte-face (ou baisser les bras) et enquiller les clichés du genre en question.

Ce qui fait que je ne vois, en fait, pas trop l'intérêt du truc...

 

Après, ça reste rigolo, Vaughn n'étant pas un manche : ça va vite, ça charcle généreusement et le casting quatre étoiles assure le show (Colin Firth = ).

Faut juste être conscient de ce qu'on vient voir - c'est-à-dire certainement pas un équivalent à Austin Powers comme j'ai pu le lire dans certaines critiques...

Link to comment
Share on other sites

Pas détesté, mais pas emballé non plus. En fait, ça part pas mal, mais plus on avance, plus le film s’essouffle, tourne en rond, voulant sans cesse en rajouter dans l’esbroufe et le tape à l’œil, mais avec un résultat qui tombe finalement souvent à côté de la plaque. L'exemple absolu étant les bastons, toutes sur-stylisées avec des pseudo plan séquences interminables qui veulent en rajouter ds le gore / fun. La première, de Colin Firth dans le bar, ça passe, mais au bout de la 4e, on trouve ça plus chiant qu'autre chose... Sinon le cast est plutôt pas mal, y a quand même des idées sympas ici ou là, mais bon, j'ai trouvé le dernier tiers un gros cran en dessous du reste, ce qui aide pas pour le sentiment global qu'on garde du film... Un peu trop clinquant, m'as tu vu, avec effectivement la même approche décomplexé hasardeuse de la violence que dans "Kick Ass", un même ton toujours un peu batard entre plein de trucs... Ca se laisse voir une fois, mais j'y reviendrai pas.

Link to comment
Share on other sites

Mouais, amusé, mais aussi un peu agacé par cette fausse subversion balancée tout au long du film. On fait des choses de méchants, mais à la façon de bisounours. Vaughn et ses producteurs sans doute, n'ont jamais les couilles de desserrer le frein à main. Il y a de bonnes idées, des scènes plutôt réussies (celle de l'église est top), une tonalité appréciable, mais comme dit plus haut, ces conneries méta fatiguent à force de répétition et finissent par porter préjudice à un film qui a déjà bien du mal à tenir la route comme ça.

Link to comment
Share on other sites

Pas sûr que ce soit appliqué de manière correcte par nous autres , et peut-être que ça n'a même rien à voir avec ce film, mais en gros - si j'ai bien compris - c'est quand un film tient un discours sur son propre statu de film, de parodie, qu'il revient constamment sur des références conscientes. qu'il y a une conscience de ne pas être seulement un film qui raconte une histoire, mais un film qui n'existerait pas sans d'autres films. Ici: James Bond, qui est cité à peu près 1'200 fois. Ca, c'est méta.

Si je dis n'importe quoi, jetez moi la première pierre.

Mais je suis finalement content que tu poses la question

Link to comment
Share on other sites

Ok je suis content de savoir un truc en plus.

Bon moi j'ai plutôt bien aimé sans pour autant me dire que c'est un truc mortel. Plusieurs fois je me suis dis "si ça avait été bien fait ça aurait déchiré".

Y'a encore cet effet Kick Ass avec de la grosse violence stylisée qui est un peu bizarre à encaisser, y a des mecs découpés en deux mais y a pas de boyaux par terre... ça parle de sodo dans un film qui va plaire au gosse...

Après je m'en fous un peu.

Sinon Colin Firth à la méga classe, le jeune est cool sans être casse burne. Y a des chouquettes.

J'ai trouvé les clins d’œil et l'ambiance James Bond sympa. Y a des trucs foireux (le McDo, la méchante...)

Je pense que quand je le reverrais plus tard je serais moins enthousiaste.

Link to comment
Share on other sites

La méchante, c'est ce qu'il y a de mieux dans le film, je trouve. La dernière bagarre est vraiment chouette.

 

Je vous trouve un peu dur avec le film : les scènes de frappe sont un peu diminuées, vu que tout est fun, mais il y a quand même des scènes de bon connard qui fait plaisir

 

 

l'idée que les riches et les puissants, dont Obama, préfèrent se retrancher dans un bunker pendant que les gens s'entretuent, au lieu de chercher à résoudre les problèmes de la planète, est une super idée.

La scène du feu d'artifice est juste magique en terme de fuck you je suis Mark Millar de ce point de vue

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai les meme reserves que ceux du dessus. Divertissant, et en meme passablement ennuye par le grand ecart entre la parodie jamais vraiment subversive et la structure du film "textbook" et sans surprise. J'ai trouve toute la partie initiation supra-longue, j'en pouvais plus qu'on passe enfin a la suite. Mais Sam L. Jackson est tres rafraichissant par contre en bad guy contemporain

Link to comment
Share on other sites

je rejoint les pas enthousiastes du tout.

C'est regardable hein mais il y a trop de chose qui m'ont dérangé et en particulier le pire bad guy de l'histoire du cinéma et je trouve que l'histoire perd tout son intérêt après l’Église.

J'avais beaucoup aimé le 1er Kick Ass, on sent beaucoup trop la même recette derrière

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bah moi j'ai trouvé que c'était la

 

 

Ok, la réal comporte des tics et des défauts rappelant les pires heures de Barry Sonnenfeld (fond verts à gogo et incrustes dégueues), ok y'a des clichés gros comme mon poing, pas vraiment de surprises (sauf une à la fin qui m'a bien fait marrer), des persos un peu passé à la trappe (le nouveau lancelot expédié), des placement de produtis odieux et des rebondissements qu'on voit venir à 3km.

 

Mais putain qu'est-ce que j'ai pris mon pied! J'ai trouvé ça hyper jouissif à suivre, une histoire qui, malgré des défauts cités plus haut, prend le temps de s'installer, et des scènes vraiment cool. J'ai vraiment eu un avis définitif sur la scène de l'église qui m'a collé un large sourire pour le reste du film. J'ai trouvé ça attachant, plaisant, et vraiment prenant de bout en bout. C'est la même recette que Kick-ass premier du nom, oui, c'est indéniable. Mais perso, ça n'était pas pour me déplaire.

 

Bref, j'ai beaucoup aimé.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

Du bon et du moins bon dans ce Kingsman

 

Dans les bons points, Colin Firth au diapason dans un rôle pas forcément simple. Michael Caine qui fait toujours plaisir à voir. Le film arrive a éviter la thématique lourdingue du choc des générations. Mark Millar oblige (sans doute ?) on retrouve l'ambiance étrange de Kick Ass, partagé entre ironie et violence explicite où ça headshot volontiers.

 

Par contre, Samuel L jackson, en mode Spike Lee avec un cheveu sur la langue (!) est impossible, l'entraînement des jeunes recrues est un peu bof et surtout, en

sacrifiant Galaad

, le film perd soudain énormément de son intérêt, et devient un peu ronflant (d'ailleurs j'ai ronflé). La fin et son épilogue à la James Bond est un peu hors de propos également (Nice Panda souligne très bien le soucis vis à vis du côté méta).

 

Voilà, bien mais pas top. Époustouflant sans plus.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...