Aller au contenu

[Wild Side]


Messages recommandés

Hyper-classissismo-statico-Kobayashi-esque. En clair: de longs plans statiques, une photographies lèchée et des décors froids et épurés. Fort proche des films de Kobayashi. Un films bavard dans les deux premiers tiers, puis de la baston non-stop dans le dernier tiers histoire d'en arriver à la conclusion que la violence entraine la violence et que la seule solution pour vaincre la violence, c'est de prendre sur soi comme l'a fait leur maître.

Je parle pour 13 assassins, parce que les autres, je ne les ai pas vus. D'ailleurs, celui de 1967 m'intrigue, il n'est pas repris sur imdb et je n'en ai jmais entendu parler. Même si imdb n'est pas une référence, c'est bizarre.

-IS-

 

[edit]J'ai trouvé eleven samurai sur imdb, c'est juste qu'il n'a pas de réalisateur. Une ânerie de plus de leu part Mais je ne connais pas du tout ce film

http://www.imdb.com/title/tt0123127/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 194
  • Created
  • Dernière réponse

Top Posters In This Topic

Un films bavard dans les deux premiers tiers, puis de la baston non-stop dans le dernier tiers histoire d'en arriver à la conclusion que la violence entraine la violence et que la seule solution pour vaincre la violence, c'est de prendre sur soi comme l'a fait leur maître.

 

Merci beaucoup voilà des choses qui me parlent

 

Merci Igor

 

EDIT totalement hors sujet : t'es Belge il me semble ? Non oui tu veux pas nous parler de l'émission "docu fiction" d'hier soir qui à fait scandale en Belgique

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EDIT totalement hors sujet : t'es Belge il me semble ? Non oui tu veux pas nous parler de l'émission "docu fiction" d'hier soir qui à fait scandale en Belgique

Je ne l'ai pas vu, mais étant donné le sujet, ça m'étonne peu qu'il y ai eu scandale. Allez! les paris sont ouverts. Je lui donne 2 ans à la belgique, je mise 100€. Sérieux quand le roi Albert Two mourra, ce sera la fin. Ce ne sont pas ses deux clampins de fistons qui vont prendre la relève.

C'était la minute politique

 

[edit] concernant l'affaire, le premier ministre à dit: "C'est du très mauvais Orson Welles. C'est de mauvais goût" Sacré cinéphile Verhofstadt

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

Vu sur classik:

 

Wild Side achèvera son tour d’horizon du cinéma japonais à la mi-2008. D’ici là sortiront :

- un coffret Eiichi Kudo.

- Hito Hiri de Hideo Gosha, sortie prévue à Noël – le cinéaste aura également les honneurs d’un coffret intitulé Yakuzas/Femmes de Yakuzas.

- un coffret Masahiro Shinoda.

- des inédits de Tatsumi Kumashiro, Masaki Kobayashi, Kenji Misumi - Okami yo rakujitsu o kire, son dernier film), Yoshitaro Nomura et Kinji Fukasaku.

 

du côté du cinéma américain :

- House by the River de Fritz Lang en Mai 2007.

- à la même date, un coffret consacré à Martin Scorsese, reprenant l’intégralité de ses courts-métrages ainsi que deux documentaires, Italian American et American Boy, viendra compléter sa filmographie en Zone 2.

Wild Side Vidéo se lancera ensuite dans un autre travail de défrichage, celui du cinéma italien. Aucun titre n’est annoncé pour le moment, mais on espère de belles découvertes.

 

Un autre cycle éditorial prendra fin en 2007, c’est celui consacré au catalogue de la Shaw Brothers, avec la sortie de huit dernier titres. Mais l’aventure ne s’arrêtera pas là, et se prolongera sur un autre « support » : Wild Side croit en la Vidéo à la Demande, et proposera dans un futur proche un corner VOD dédié au catalogue de la firme hong-kongaise qui offrira 180 titres inédits en VOST.

 

Que ceux qui trouvaient que Wild Side délaissait quelque peu le cinéma américain se rassurent : l’éditeur travaille actuellement à un accord d’ampleur avec une société américaine afin d’enrichir sa collection ‘Les Introuvables’, sur le modèle de ce qui a été fait sur la Shaw Brothers. Plus d’informations bientôt on l’espère.

 

Du côté du cinéma mystique et inclassable, les amateurs attendront avec impatience, sans doute en Mai, le coffret consacré à Alejandro Jodorowsky qui contiendra trois de ses films majeurs, Fando et Lys, El Topo et La Montagne Sacrée.

 

 

Enfin, que les amateurs de cinéma d’horreur se réjouissent :

- Suspiria est confirmé pour la fin de l’année et aura les honneurs d’un master haute-définition restauré.

- à la même date, La Dernière Maison sur la Gauche de Wes Craven aura les honneurs d’une édition 2 DVD.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Comme cité plus haut, le coffret Kudo contiendra 13 assassins, Le Grand Attentat et Les Onze Guerriers du Devoir.

 

Le gosha, c'est hitokiri (alias Tenchu!), mais vous aurez corrigé. le chant du signe de Gosha. Sinon, le coffret femmes de yakuza contiendra: Yakuza wives, Oar, The Geisha, Onimasa et Tokyo bordelo

 

le coffret Masahiro Shinoda: The Assassination, Samurai spy, Pale Flower, Double suicide

 

Le Misumi est plus connu sous le titre The Last Samurai, son dernier film.

 

Le Nomura, ce sera Castle of Sand (scénario de Shinobu Hashimoto)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encore un paquet de titres asiat qui vont concurrencer "Camping" et "Michael Youn" au niveau des ventes dites moi ! Et Superfly qui va encore nous dire que eux ils ont des aides et nanana !

Je vous que vous avez rien compris Je me fous que les mecs aient des aides. C'est normal. Ils sortent des titres durs à sortir et c'est normal. Ce qui ne l'est pas c'est que d'autres qui sortent des titres aussi difficiles à rentabiliser n'ont rien. Que si Neo sort un western, ils n'ont rien et si WS sort Django il en a. Alors que Ws sort de gros titres comme Sin City, Le Romero etc... ils sont largement plus riches que Neo.

 

 

pour rigoler un peu (merci à ctiss)

 

La Cinémathèque et l’art et essai chez le médiateur

par Nicole Vulser

Le Monde, 12 octobre 2006

Les salles parisiennes d’art et essai sont en conflit avec la Cinémathèque française. Les indépendants reprochent à cette institution, qui est une association financée essentiellement par des fonds publics, de fausser le jeu de la concurrence. Ils estiment que depuis son déménagement, la Cinémathèque fragilise sérieusement les exploitants et les distributeurs privés présents dans le cinéma de patrimoine.

L’affaire est assez grave pour que le médiateur du cinéma ait été saisi par des organisations syndicales. Aux termes de la loi du 29 juillet 1982, ce médiateur a à connaître les litiges relatifs au libre jeu de la concurrence dans la diffusion des oeuvres en salles. Dans ce cas précis, il examine les dossiers pendant trois mois, le temps de formuler des observations et des recommandations.

Le nouveau médiateur nommé en avril, Roch-Olivier Maistre, a reçu fin juin trois dirigeants de la Cinémathèque ainsi que les plaignants. Vincent Paul-Boncour, directeur du distributeur Carlotta Films, a déploré que la programmation de la Cinémathèque ne soit « pas réservée aux seuls films rares et difficiles », même s’il comprend « la nécessité d’ouvrir celle-ci à des films plus récents ». Il a souligné que « le prix des places est de 7 à 8 euros dans les salles indépendantes alors que le Pass (de la Cinémathèque) ne coûte que 10 euros par mois, pour un éventail de films extrêmement large ».

Ce Libre Pass (qui engage l’abonné pour douze mois en lui donnant accès à tous les films et à toutes les manifestations) a séduit plus de 5 400 cinéphiles. Selon Jean-Marie Rodon, des cinémas Action, la fréquentation des salles indépendantes a chuté en moyenne de 30 % en un an. Serge Toubiana, directeur général de la Cinémathèque, a affirmé ne pas se situer dans une « logique d’exploitation », un film n’étant montré qu’une fois ou deux. Sa mission (conserver, restaurer, créer des activités pédagogiques...) est plus vaste que celle des salles d’art et essai. Il a eu beau jeu de rappeler le souci qui devait être le sien au moment de son déménagement : ne pas perdre son public.

Dans ses recommandations en date du 25 septembre, que Le Monde s’est procurées, le médiateur a conscience des « réelles difficultés » et de « l’économie fragile » des salles parisiennes d’art et essai. Il assure aussi que « la mission d’intérêt général qui incombe à la Cinémathèque et les moyens importants que lui attribue l’Etat pour la mener à bien créent naturellement des devoirs vis-à-vis du public ». Il affirme que « la situation parisienne n’est en rien caractérisée par une carence de l’offre privée et de l’initiative privée », mais, pour autant, les concours publics dont bénéficie la Cinémathèque ne « doivent pas être de nature (...) à fausser le jeu de la concurrence ».

A la proposition des indépendants d’ouvrir le Pass aux établissements privés, M. Maistre souligne « de sérieuses difficultés de mise en œuvre » d’un tel projet. Il préconise en revanche « d’ajuster à la hausse le tarif du Libre Pass (...) pour tenir compte des équilibres du marché ». Le prochain conseil d’administration de la Cinémathèque en tiendra-t-il compte ? Le Conseil de la concurrence, également saisi dans ce dossier, tranchera plus tard.

(Nicole Vulser, Le Monde, 12 octobre 2006)

 

Ca serait bien que Le Conseil de la concurrence s'occupe des aides pour les éditeurs Dvd. Sinon c'est pas sûr que Artus par exemple continue...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le gosha, c'est hitokiri (alias Tenchu!), mais vous aurez corrigé. le chant du signe de Gosha. Sinon, le coffret femmes de yakuza contiendra: Yakuza wives, Oar, The Geisha, Onimasa et Tokyo bordelo

 

Shussho Iwai n'est prévu ni chez HK ni chez WS ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non mais j'ai bien compris ce que tu nous expliques, c'etait juste un clin d'oeil ma phrase

 

Mais juste, qd j'ai lu les titres asiat annoncés, je me suis dis clairement "Comment peut on rentabiliser des films pareils" ? Parce que à mon avis, le potentiel de vente est ridicule.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Shussho Iwai n'est prévu ni chez HK ni chez WS ?

Acune idée. Les titres que j'ai cités ont été confirmés sur dvdrama lors de la dernière interview en direct. Chez WS ils ont l'air d'avoir bouclé leur planing pour les "classiques" nipons, donc si Shussho Iwai sort, je doute que ce soit chez eux. Il faut racketer HK à mon avis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 weeks later...
  • 1 month later...
  • 4 weeks later...

La grande sortie de la fin de l'année 2007 sera l'édition collector de Suspiria, supervisée par Gaspar Noé et sa compagne Lucile Hadzihalilovic. Un nouveau master sera effectué à partir du négatif original, directement à Rome avec le directeur de la photographie Luciano Tovoli. Comme chez Anchor Bay, Manuel Chiche envisage d'ajouter la BO de Goblin à cette édition très attendue.

 

Vu sur Ecran Large

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

lu sur Resetmag.com:

 

Coffret Masahiro Shinoda : les détails

 

 

On en sait désormais beaucoup plus concernant le coffret Masahiro Shinoda attendu pour le 27 juin prochain chez Wild Side Vidéo. Proposés sur 4 disques, quatre films du cinéaste japonais : Assassinat (1964), Fleur Pâle (1964), La Guerre des espions (1965) et enfin Double suicide à Amijima (1969). Ils seront tous proposés au format (2.35:1 pour les trois premiers, 1.33:1 pour Double suicide à Amijima) avec des pistes en japonais Mono, et des sous-titres français. Chacun des films aura droit à sa présentation de 15 minutes par le cinéaste, mais le coffret inclura également "Yakuzas : Légendes et Vérités", un entretien de 26 minutes avec Mark Schilling, spécialiste du cinema japonais, une galeries de photos et des filmographies.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 month later...

L'été du Démon, c'est http://www.imdb.com/title/tt0202434/ déjà sorti chez HVE en Z1. C'est un beau film, avec peut être une petite faiblesse de rythme, mais aussi des interprêtes haut de gamme et une superbe photo couleur que Wilde Side a intérêt à ne pas affadir. Ca vaut le coup.

 

Pas vu les autres, mais l'achat du Misumi, du Kobayashi et du Fukasaku vont être difficilement évitables.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le Misumi est son dernier film. C'est aussi le seul qu'il ait scénarisé. C'est clairement son film le plus personnel. C'est un long film, shakespearien, sur la fin d'une époque. On y voit l'amitié de quatres samouraïs vivant chacun à leur façon la décadence de leur classe. Certains l'accepte, d'autre non. Last Samurai est considéré par beaucoup comme LE film de samouraï ultime. Je suis loin de partager cet avis, même si j'aime beaucoup. Mon principal regret étant la propension de Misumi à jouer du hasard. C'est un trait qu'on trouvait dans certains épisodes de la série TV Zatoichi qu'il a réalisés (et probablement scénarisé, donc). On voit souvent les personnages se croiser dans le trou du cul du Japon, comme par hasard. Personnelement ça me gâche un peu le plaisir. Mais une fois la pillule avalée, c'est un grand film. Moins délirant que ses derniers films (ceux qu'il a fait juste avant celui là donc) comme les baby cart et autres Razor. On y trouve pourtant tout ce qui fait l'intéret de Misumi. Le film est sombre, mais profondément humain. L'amitié y est particulièrement bien dépeinte. Il est également violent, un homme se faisant litéralement coupé en tranches, sans tomber dans l'excès.

Bref, un très beau testament.

On n'y retrouve cependant pas de star de l'époque à part Ken Ogata.

A noter aussi une musique enivrante d'Akira Ifukube, surtout le thème principal à la trompette (sortez les mouchoirs).

Last Samurai est donc un film que vous allez falloir!

Les autres sorties, je ne connais pas du tout. Le Vase de Sable me fait de l'oeil à crever. Quelle pochette! Puis il y a Tetsuro Tamba que tout le monde croyait immortel jusqu'à sa mort en octobre dernier J'achète!

 

PS: désolé pour mon phrasé télégraphique, j'ai la gueule de bois

 

EDIT: rectification: je connaissais le vase de sable sous le titre anglais The Castle of Sand Enfin je ne l'ai jamais vu, mais il me tentais bien. Avec Shinobu Hashimoto au scénario! Youpi donc! Oh joie! Allégresse et tout!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il est en magasin.

Je n'avais jamais qu'un film de Shinoda, en couleurs. Tous ceux du coffret sont en noir et blanc, du coup à peine acheté l'objet j'ai survolé les bonus de Assassinat et vu la bande annonce de Double Suicide... CA TUE !!!

La photo est magnifique. Vraiment à tomber.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je l'ai comandé aussi, mais il n'est même pas encore parti :'(

Que vaut l'interview de Mark Shilling? C'est aussi pourri que celle sur zatoichi? Il serait temps qu'ils comprennent chez wild side que ce mec préfère s'écouter parler que de partager sa passion.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...