Aller au contenu

8MM - Joel Schumacher (1998)


Invité

Messages recommandés

 

Tom Welles est un "privé" dont le quotidien est loin d'être aussi palpitant que celui des détectives de romans policiers. A Harrisburg, en Pennsylvanie, il mène une vie banale avec son épouse Amy et sa petite fille, Cindy. Tom rêve cependant de l'affaire exceptionnelle qui fera de lui un grand parmi les grands. En attendant, il s'occupe de petites histoires de dettes impayées et d'adultères. Le grand frisson semble bien loin... lorsqu'une veuve lui demande d'enquêter sur le film 8 mm qu'elle a découvert dans le coffre de son défunt mari, Tom bascule dans un univers dont il ne soupçonnait pas l'existence... Le viol et le meurtre de la jeune inconnue filmés sur la bobine vont le précipiter dans un jeu de piste aussi étrange que risqué

 

"Nul et detestable." TELERAMA.

 

"Schumacher devrait émigrer en Afghanistan, au pays des talibans coupeurs de mains impies et des femmes claquemurées. Et arrêter, il va sans dire, de faire des films. " LIBERATION.

 

"Le film de Joel Schumacher est une invitation au voyeurisme le plus abject." LES INROCKUPTIBLES.

 

"On sort de 8MM avec une double nausée due au très mauvais gout du sujet et au sentiment fort désagréable d'avoir assisté à un exercice de manipulation malsain." LES ECHOS.

 

La vérité est t'elle ailleurs ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • Réponses 53
  • Created
  • Dernière réponse
"Schumacher devrait émigrer en Afghanistan, au pays des talibans coupeurs de mains impies et des femmes claquemurées. Et arrêter, il va sans dire, de faire des films. " LIBERATION.

 

J'ai pas eu l'impression d'être manipulé, d'être devant un film de voyeur ou quoi que ce soit d'autre.

Le film n'est pas mauvais, pas mal fait, assez glauque (eurk, ces caves...) et la fin nous rappelle que Joël est un fan de l'autodéfense... Mais tout le film ne repose pas dessus. On est pas en face d'un Bronson quoi ! Ou alors j'ai rien compris. Pas de quoi en faire un plat de ce film !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
"Schumacher devrait émigrer en Afghanistan, au pays des talibans coupeurs de mains impies et des femmes claquemurées. Et arrêter, il va sans dire, de faire des films. " LIBERATION.

 

J'ai pas eu l'impression d'être manipulé, d'être devant un film de voyeur ou quoi que ce soit d'autre.

Le film n'est pas mauvais, pas mal fait, assez glauque (eurk, ces caves...) et la fin nous rappelle que Joël est un fan de l'autodéfense... Mais tout le film ne repose pas dessus. On est pas en face d'un Bronson quoi ! Ou alors j'ai rien compris. Pas de quoi en faire un plat de ce film !

 

Tu diras pas ça le jour ou ça arrivera à ta FILLLLEUUUUUUU !!!

 

Parce que c'est quand même ce que le film dit...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu diras pas ça le jour ou ça arrivera à ta FILLLLEUUUUUUU !!!

 

Parce que c'est quand même ce que le film dit...

 

Je dois être à l'ouest... Il dit quoi le film pour toi ? Parce que pour moi, il dit pas grand chose. A la rigueur, il essaie de te faire prendre conscience que tu ferais la même chose ? C'est ça ? J'ai bon ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu diras pas ça le jour ou ça arrivera à ta FILLLLEUUUUUUU !!!

 

Parce que c'est quand même ce que le film dit...

 

Je dois être à l'ouest... Il dit quoi le film pour toi ? Parce que pour moi, il dit pas grand chose. A la rigueur, il essaie de te faire prendre conscience que tu ferais la même chose ? C'est ça ? J'ai bon ?

 

Ben au dela de l'auto defense c'est quand meme un truc qui cherche a te faire croire que les films snuff existent et que toutes les pitites fifilles sont en danger....

 

le coté auto-défense du truc je m'en contrebas la glotte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ben au dela de l'auto defense c'est quand meme un truc qui cherche a te faire croire que les films snuff existent et que toutes les pitites fifilles sont en danger....

 

Ah ?

 

 

 

 

Si c'est que ça... En fait, je m'en contrebas la glotte comme tu dis si bien... Non pas parce que je n'ai pas de gosse, mais parce que si on commence à se méfier de tout ce qu'on peut voir au ciné... On devient agoraphobe...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben au dela de l'auto defense c'est quand meme un truc qui cherche a te faire croire que les films snuff existent et que toutes les pitites fifilles sont en danger....

 

Ah pourtant je trouvais que ca insistait pas mal sur le côté mythe urbain justement à la diffèrence d'un "Hardcore" ou là c'était présenté comme un sous-genre routinier quoi.

Je trouve que ca nourrie bien la partie polar, ca rends l'intrigue criminelle d'autant plus enigmatique.

Quand le mec demande demande d'ailleurs un snuff au type qui vends des K7 de viols, le gars est carrêment outré. Ca m'a fait rire.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et puis j'aime bien River Phoenix.

 

Moi aussi, mais surtout dans MY OWN PRIVATE IDAHO.

Parce que là le cimetière à la fin dans 8MM, c'était une bonne idée mais d'un gout douteux, il est quand même en sous-régime.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu comme le monde est con, ça vous etonnerait que des snuffs existent vous ?

 

Y'a sûrement un tas de reportages de guerre pour lesquels la caméra était placée sur le terrain bien avant d'envoyer quelques pauv' types à une évidente boucherie alors qu'ils ne pensaient pas être dans une zone si dangereuse que ça ...

Assez difficile à tourner cette phrase là, mais j'espère que vous avez compris

 

Y'a des violeurs d'enfants partout, des curés thaïlandophiles, des labo-pharmaceutiques (oui aucun rapport mais je les aime pas), des sosies de Richard Kiel, des extremistes (religieux ou autre) prêts à portenawak et capables de portenawak surtout, des génocides, des tortures etc. ... et vous pensez pas que, ne serait-ce qu'une fois, on a accélérée la date de la sentance d'une de leurs victimes juste pour en faire une chtite K7 ??

 

Et puis les exécutions filmées pendant la guerre en Irak l'an dernier, ou l'exécution de Ceaucescu, c'est pas des snuffs ça ?? (bon ok y'a un poil de mauvaise foi, mais pas tant que ça; le but premier des exécutions en Irak était d'être médiatisées, donc filmées.)

 

Sinon ce film est pas trop mal, si ce n'est que c'est un ramassis de clichés et que pour la grande majorité du public, c'est la seule source d'information. Un peu comme un article sur les goths paru la semaine dernière dans "La Vie", où ces derniers sont décris comme étant TOUS pro-satan, suicidaires, tristes, violents, drogués ...

 

bonjour

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Catherine Keener est sublime. je l'aime.

Le film joue sur la peur du mythe l'urbain et des fantasmes sexuels & de violence qui l'accompagne. Mais de manière insidieuse. C'est retors et sournois. Mais ça reste à gerber.

8MM, l'épaisseur du cervelet et la taille de la bite de Schumacher qui veut faire son Paul Schrader. Petit joueur dans tous les départements.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Catherine Keener est sublime. je l'aime.

Le film joue sur la peur du mythe l'urbain et des fantasmes sexuels & de violence qui l'accompagne. Mais de manière insidieuse. C'est retors et sournois. Mais ça reste à gerber.

8MM, l'épaisseur du cervelet et la taille de la bite de Schumacher qui veut faire son Paul Schrader. Petit joueur dans tous les départements.

Ben faudrait savoir, ou Schumacher est "Retord et sournois", ou il est con comme ses pieds ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Catherine Keener est sublime. je l'aime.

Le film joue sur la peur du mythe l'urbain et des fantasmes sexuels & de violence qui l'accompagne. Mais de manière insidieuse. C'est retors et sournois. Mais ça reste à gerber.

8MM, l'épaisseur du cervelet et la taille de la bite de Schumacher qui veut faire son Paul Schrader. Petit joueur dans tous les départements.

Ben faudrait savoir, ou Schumacher est "Retord et sournois", ou il est con comme ses pieds ?

 

Tu peux etre con comme un pied retord et sournois...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 5 months later...
Un très beau film ne serait que parce que l'on voit un homme pleurer et demander de l'aide a sa femme, cela m'a parlé !

 

merci toussaint rien que cette scene montre qu'on est loin du film facho dont les cons de journaleux gauchistes ont parlé . Joel scumacher est un des rares grands d'hollywood . Son film est un hymne a la justice privée et alors ? . Et des fils de putte qui tuent des gamines pour du pognon meritent bien de se faire bruler la gueule .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lol doit s'en donner à coeur joie vu que tout le monde plonge systématiquement quand il joue à son petit jeu

 

Bah oui, entre ses conneries dans le thread Passion du Christ et celui-ci, on se doit de saluer l'effort quand même. Tout travail (celui des trollers inclus) mérite rémunération.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...