Aller au contenu

Suddenly in the dark - Ko Young-nam - 1981


Messages recommandés

 

Femme au foyer, Seon He n'a pas une vie particulièrement palpitante. Avec sa fille, elle passe son temps à attendre son mari, un biologiste faisant la chasse aux papillons. Un jour, il ramène une servante, une jeune fille de 19 ans très belle et pas très intelligente. Fille de chamane, elle trimballe une poupée en bois qui va causer bien des soucis à Seon He.

 

Le cinéma fantastique coréen existait-il avant les années 2000 ? Ce Suddenly in the dark (ou Suddenly at Midnight) semble apporté un début de réponse. Mais il s'agirait peut-être du seul de son époque. À confirmer...

Et ben c'est pas fou. C'est très daté sur tous les points, et il est assez difficile d'être surpris par la descente aux enfers de cette housewive jalouse. Quand le film tente de glisser vers le surnaturel, il nous balance des visions façons cul de bouteille/kaléidoscope très moches, et la grosse attraction restera une poupée en bois maléfique. Génial...

Y'a quand même des efforts sur la fin, même si là encore ça pompe La goutte d'eau de Bava et Suspiria de manière bourine : on sent le film qui a un peu de mal à trouver son inspiration...

La b.o est pas trop mal, avec des tzoing tzsoing rigolos...mais le meilleur morceau est piqué à la b.o de Flash Gordon

 

Si je sors ce truc de nulle part, c'est que Mondo Macabro l'a prévu en bluray dans les mois à venir : alors je sais qu'un film d'horreur coréen 80's c'est plutôt exotique et tout à fait à point pour leur ligne éditorial, mais quand même...ça vaut pas le coup d'une copie hd (la copie dispo étant déjà très belle d'ailleurs).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a quand même une bonne partie du film qui s'inscrit dans la veine du drame d'un foyer familial (j'ai eu du mal à ne pas penser au Housemaid de 1960). Ca ne bascule vraiment dans le film d'épouvante qu'à la fin, même si l'ambiance générale du film prépare le terrain. De ce côté, il faut bien avouer que c'est un very slow burner, mais le climax vaut le détour.

Perso j'ai bien aimé les effets visuels bricolés

 

En fait d'après ce que j'avais lu, j'attendais un truc un peu plus rythmé et radical, mais si on m'avait juste dit que c'était une curiosité sympa j'aurais pas été déçu du tout.

 

AKA Suddenly in dark night, ou Suddenly at Midnight.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
×
×
  • Créer...